Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Conseil Municipal Châteaubriant > Travaux > Police Municipale : nouveau bâtiment

Police Municipale : nouveau bâtiment

Ecrit le 9 janvier 2008

 La police en grand

Il fait froid, ce matin du 17 décembre. L’herbe gelée, blanchie de givre, crisse sous les pas. La pelle est là, rue du 11 novembre à Châteaubriant, dans le vaste terrain de 1978 m2 acheté en 2003 pour servir d’issue de secours au bowling en construction. Au centre du terrain, parallèle à la rue, une maison ancienne, en mauvais état et sans caractère, sépare l’espace en deux parties : une cour, en bordure de rue et un jardin qui descend jusqu’à la Chère où un lavoir, incon-sidérément saccagé par la municipalité, permettait d’accéder à la rivière.

La pelle à l’att

Ce matin-là est programmée la démolition du bâtiment. Du bout des lèvres la grosse pince de la grosse pelle cueille délicatement les quelques pierres de schiste qui dallent le sol. Puis elle déconstruit le bâtiment comme on le ferait d’une boite en carton. La pelle de 50 tonnes porte une fourche de 17 mètres de hauteur. Un mastodonte

La longère sera réhabil

La longère de droite sera réhabilitée. Le bâtiment à gauche a été démoli.

Sur le terrain il reste maintenant une ancienne longère qui va être réhabilitée par le Cabinet Ménard pour loger le futur poste de police destiné à accueillir les 14 agents actuels. Il restera un vaste espace pour les véhicules des policiers et, sans doute aussi pour un certain nombre de voitures municipales, ce qui dégagera un peu le centre-ville.

Il est sûr que la sortie sur la rue du 11 novembre sera problématique !
Rions un peu : En cas de manif’ bloquant le poste de police par la rue du 11 novembre, les policiers pourront toujours trouver une sortie de secours ... par la Chère où les eaux sont peu profondes. Mais ceci n’est qu’une supputation impro-bable, vu que les manifestants castel-briantais sont généralement bien calmes.


Ce que dit la municipalité :

 Nouveau Poste de Police Municipale

La sécurité publique était et reste une priorité pour la Municipalité. C’est une action essentielle qui permet de préserver les libertés individuelles de chacun.

Pour ce faire, un gros effort a été consenti avec le doublement des effectifs de la Police Municipale qui sont passés de 7 à 14 agents et l’élargissement des horaires d’intervention permettant la mise en place d’une brigade de nuit.

La mise en œuvre d’un Contrat Local de Sécurité avec l’Etat et d’un Conseil Local de Sécurité et Prévention de la Délinquance, associés à une meilleure collaboration avec la Gendarmerie Nationale, ont permis d’obtenir des résultats non négligeables puisque la délinquance de voie publique a baissé de 16,81 % entre novembre 2006 et novembre 2007 (375 faits au 30/11/2006 et 312 faits au 30/11/2007). (ndlr : on demande à voir)

Les locaux actuels du poste de police au Centre Aristide Briand étant vétustes, inadaptés et ne répondant plus aux normes d’accessibilité pour les handicapés, il a été décidé de les transférer au cœur du centre ville.

Cette nouvelle implantation doit permettre une meilleure accessibilité du public au poste de police municipale, notamment des personnes âgées, et des interventions plus rapides des personnels.

Ce nouveau site comprend un immeuble R + 2 et une longère latérale.

L’aménagement de la bâtisse principale aurait nécessité la réfection d’un escalier et la création d’un ascenseur pour être en conformité avec la réglementation des équipements recevant du public. De plus, ce bâtiment présentait des fissures inquiétantes.

Le surcoût engendré par ces travaux obligatoires aurait été trop important ; aussi, il a été décidé d’abattre ce bâtiment principal et de réaménager uniquement la longère.

Ces travaux d’aménagement ont été confiés à M. Xavier MÉNARD, Architecte.

Cette démolition permettra par ailleurs la réalisation d’un nouveau parking d’environ 25 places qui pourra être utilisé par les agents travaillant à la Mairie, libérant de ce fait un certain nombre de places de stationnement dans le centre aux abords de l’Hôtel de Ville.

Le coût global des travaux s’élèvera à la somme de 200 000 € environ.

Les travaux de second œuvre seront quant à eux effectués en régie par les services municipaux, ce qui permettra de réduire sensiblement la charge d’investissement.

La livraison du bâtiment au service de la police municipale est prévue au début de l’année 2009.


Ecrit le 5 mai 2010

 Inauguration le 26 avril 2010

Avril

Le commissariat de police à Châteaubriant a emménagé le 26 avril 2010 dans de nouveaux locaux situés au 18 rue du 11 novembre.

La démolition de l’ancien bâtiment Geslin a été entreprise le 17 décembre 2007, il a donc fallu plus de 28 mois pour faire les travaux, sous la direction du cabinet d’architecture Xavier Ménard. Estimés au départ à 200 000 €, les travaux ont coûté 358 000 €, selon les dires de la municipalité. Ils ont été effectués en partie par des entreprises privées locales (maçonnerie, bardage zinc, carrelage, aménagement du parking et des garages, portail) et le reste par les Services Techniques municipaux.

Rappelons que cette propriété a été achetée, naguère, pour créer une issue de secours pour le bowling …

Au rez de chaussée : bureau d’accueil, bureau du chef de service, bureau des deux adjoints, sanitaires. A l’étage, en partie mansardé : trois bureaux pour les agents de police, salle de réunion-repos et local sécurisé destiné à l’armurerie.

Dehors : 5 garages pour les voitures de police, local de conservation des objets trouvés et chenil sécurisé.

 Parking gratuit ouvert à tous

A noter que le terrain a été aménagé pour offrir un parking (gratuit) aux gens du quartier ou de passage, ce qui est une très bonne idée. Attention : le parking, 24 places, est fermé le soir à 20 heures !

Actuellement le poste de police compte 13 agents en tenue (dont 4 femmes), une secrétaire et cinq vacataires chargés de la sécurité/circulation aux entrées et sorties des écoles.

Renseignements : 02 40 81 11 43

Tranquillité vacances