Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > CCRN - Com Com de Nozay > CCRN - 2014-2015 > Des vagues à la piscine de Nozay

Communauté de communes de la région de Nozay

Des vagues à la piscine de Nozay

Ecrit le 18 juin 2014

Non, non, il ne s’agit pas d’un bassin boule à vagues, avec des bulles bouillonnantes ! Il y a pourtant des remous, chez les élus comme parmi les habitants.

La Com’Com’   de Nozay a fait du projet de construction et de réhabilitation de la piscine intercommunale une priorité et l’a inscrit dans la programmation pluriannuelle des investissements 2013-2015. En effet, la piscine, construite en 1967, est aujourd’hui vétuste et obsolète et ne permet plus d’assurer des conditions d’accueil, d’hygiène et de sécurité satisfaisantes. Par ailleurs, les scolaires ne peuvent être accueillis que 4 mois de l’année pour apprendre la natation soit 12 à 15 séances, alors que 30 séances sont préconisées par l’Education Nationale.

« Afin d’offrir de meilleures conditions d’accueil et permettre un plus grand nombre de séances scolaires pour l’apprentissage de la natation, les élus travaillent sur le projet depuis 2008 et ont validé l’avant-projet définitif en septembre 2013. Pour réaliser ces travaux et restructurer l’équipement, la fermeture de la piscine sur l’été 2014 a donc été programmée et l’ensemble de la population a été informé via le magazine intercommunal, le site Internet, la presse ou encore une réunion publique fin janvier ».

Mais fin mai dernier, suite à la consultation des entreprises, il est apparu que les propositions tarifaires des entreprises étaient supérieures au budget estimé par le Maître d’œuvre. Afin de relancer une nouvelle consultation et de pouvoir négocier avec les entreprises, les élus – soucieux de la bonne gestion des finances publiques – ont décidé de reporter la date initiale de début des travaux. Cependant, ils estiment « qu’il n’est pas envisageable d’ouvrir la piscine pendant l’été 2014. En effet, l’ouverture d’une piscine requiert des étapes techniques complexes nécessitant plusieurs mois. De plus, l’ensemble des équipements de chauffage et de traitement d’eau sont désormais inutilisables, ce qui ne permet plus de garantir les conditions d’hygiène et de sécurité requises ».

Conscients que la piscine est un équipement de loisirs privilégié pendant l’été pour les habitants du territoire, les élus ont renforcé le programme Loisirs à l’Air Libre en proposant un rendez-vous gratuit chaque jour ! En 2013, 21 animations étaient programmées et ont mobilisé plus de 17 000 personnes. En 2014, c’est ainsi une offre trois fois plus dense qui est proposée dès le 1er juillet et tout l’été.

Pour autant, il y a un mécontentement dans la population et une pétition circule émanant d’un collectif de citoyens et d’élus usagers de la piscine. Ce collectif se demande pourquoi l’appel d’offres a été lancé ces derniers mois, ce qui ne pouvait que conduire à la fermeture au cours de l’été 2014. N’aurait-il pas été plus judicieux de retarder de 3-4 mois ? Ce collectif s’interroge : le fait de prévoir un lot « terrassement-gros œuvre », qui ne pouvait pas être assuré par des entreprises locales, a-t-il conduit à un renchérissement des coûts ?

Maintenant que la piscine est fermée, que va-t-il advenir du club de natation ? Comment va être assurée l’éducation aquatique des élèves des écoles ?

Pourquoi la Com’Com’   n’a-t-elle pas prévu d’embaucher un maître-nageur pour assurer la baignade aux étangs Jean Guyon ?

Une navette amenant les gens vers la piscine de Nort sur Erdre ne peut-elle être envisagée ? En saurons-nous davantage lors de la prochaine réunion de la Com’Com’   ?

On peut consulter le projet piscine ici 

et le programme d’activités ’’Loisirs à l’air libre’’