Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Santé > Transfor’Mée, écocyclerie

Transfor’Mée, écocyclerie

Ecrit le 25 juin 2014

Transfor’Mée

L’écocyclerie « Transfor’Mée » a été officiellement inaugurée le 18 juin 2014, elle est située route d’Issé à Châteaubriant, à côté du magasin ’’Emmaüs  ’’. C’est un vaste bâtiment (cher à la location, dit-on) qui propose une surface de vente et un atelier de réparation-transformation.

Sans l’opiniâtreté de Mme Maumy, directrice de l’ESAT   (Etablissement de Services d’Aide par le Travail) qui a entrepris toutes les démarches auprès des Com’Com’   de Châteaubriant et Derval, cet atelier-magasin n’aurait pas pu voir le jour. On y trouve des trésors à tout petits prix !

Une partie des travailleurs

Mme Maumy explique : « cet atelier

  • - est une réponse de reclassement pour les travailleurs qui deviennent inaptes dans d’autres ateliers de l’établissement,
  • - c’est aussi une activité totalement adaptée pour les travailleurs des espaces verts lorsqu’ils sont en baisse d’activité l’hiver ou lorsqu’il y a des intempéries,
  • - c’est aussi une possibilité de travail pour certains ateliers lorsqu’ils ont des temps d’inactivité,
  • - Et c’est enfin un formidable outil d’ouverture pour l’établissement et d’intégration des personnes handicapées dans la cité ».

« Et nous voulons valoriser les travailleurs de l’ESAT   en laissant leur créativité s’exprimer par la TRANFORMATION des objets .. il ne s’agit pas simplement de récupérer. La dimension Création est importante chez nous… Nous voulons donner une deuxième vie aux objets et mobilier…. »

L’atelier ’’Transfor’Mée’’ offre du travail aux autres ateliers de l’ESAT   : l’équipe des espaces verts donne un coup de main à la collecte, au tri mais aussi à la transformation. L’activité « mécanique » animée par Alain fait la réparation des vélos récupérés. L’atelier vitres et sols animé par Géraldine et Jean Louis fait le ménage des locaux et c’est un travailleur de cette équipe, Guillaume, qui a réalisé seul toutes les peintures des vestiaires et sanitaires. L’atelier de soutien « lecture et écriture » accompagné par Isabelle vient trier les livres pour alimenter la bibliothèque des travailleurs de l’ESAT   . L’atelier menuiserie avec Gabriel contribue à la réparation d’un meuble ou au découpage de bois. L’ouvrier d’entretien, Medhi, soucieux des aménagements des postes de travail, a proposé d’utiliser le matériel récupéré et réformé : des fauteuils roulants ont été transformés en chariots et des lits pour enfants réformés en poste de travail pour la sous-traitance.
7
Le personnel administratif s’est proposé pour tenir le magasin le samedi. Le restaurant prépare la glacière pour le repas des professionnels qui travaillent le samedi. Le camion de la sous-traitance est emprunté pour effectuer des collectes. L’atelier de soutien « éco attitude » aura toute sa place cet hiver dans la mission de sensibilisation de Transfor’Mée.

Souhaitons que cette activité puisse durer, sans trop de déficit. Comme a dit un responsable départemental de l’ADAPEI : « vous avez su combiner les énergies publiques et associatives, au service des personnes handicapées. Souhaitons que ces énergies soient renouvelables »