Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Divers > La Chapelle-Glain monte en débit

La Chapelle-Glain monte en débit

Article précédent - [Article suivant- ]

Ecrit le 2 juillet 2014.

Amis disposant d’internet, connaissez-vous votre débit ? Si nécessaire,
allez ici : le site test-debir.fr
Pour moi c’est 2,19 Mégabits/seconde en réception et 0,53 Mbit/s en émission.
(cliquer pour agrandir ce schéma)

Concrètement :

  • - Pour recevoir un fichier de 13 Mo, il faudra 13 / 2,19 soit presque 6 secondes.
  • - Pour envoyer un fichier de 13 Mo, il faudra 13 / 0,53 soit presque 25 secondes.

En utilisant le site eligibilité-a.d.s.l je peux voir que ma ligne a un affaiblissement de 32,42 dB lié à la distance de 2087 mètres qui la sépare du central de CHATEAUBRIANT (44036CTB). Elle est composée d’une portion de 1939 mètres de câble de cuivre (0,4 mm) et d’une portion de 148 mètres de câble de cuivre (0,5 mm).

L’affaiblissement d’une ligne et donc le service disponible dépend en grande partie de la longueur de cuivre entre l’abonné et le répartiteur téléphonique auquel il est raccordé. La couverture du territoire en réseau internet est très inégale, les opérateurs téléphoniques préférant les villes (concentration de population) plutôt que les zones rurales. Il existe ainsi des ’’zones blanches’’ où le débit-réception est inférieur à 0,512 et d’autres où il n’y a pas de débit du tout.

Le Conseil Général de Loire-Atlantique, en lien avec le SYDELA (Sydicat D’Electrification de Loire-Atlantique) a donc lancé une opération de « montée en débit ».Le premier secteur concerné a été celui de Saint-Viaud (du côté de St Nazaire). Le second est celui de La Chapelle Glain et, d’ici quelques mois, Petit Auverné. En cette fin juin 2014, ce sont 347 usagers de La Chapelle Glain qui ont accès à l’internet Haut Débit (plus de 2 Mbit/s).
(cliquer pour agrandir ce schéma) {JPEG} [|(cliquer pour agrandir le schéma)|]

Concrètement, La Chapelle-Glain est rattachée au NRA (Noeud de Raccordement des Abonnés) de St Julien de Vouvantes. C’est loin ! (au minimum 4 km). Alors un sous-répartiteur a été réalisé à La Chapelle Glain, en utilisant de la fibre optique (et pas du cuivre). Il restera 2 personnes (au lieu de 174) en bas-débit – et zéro (au lieu de 61) qui ne pouvaient avoir internet. Et 273 abonnés dépasseront les 8 mbits/s.... à condition d’en faire la demande auprès du fournisseur d’accès (Orange, Sfr, Free, Bouyghes-Télécom).

Il y en aura 150 sous-répartiteurs de ce genre en Loire-Atlantique, le coût de la montée en débit variant de 150 000 € à 250 000 €. Au total cela fera 27 millions d’euros, pris en charge pour un tiers par le Sydela et pour les deux-tiers par le Conseil Général.

[|Photo : Michelle Cochet, Michel Poupart, Hervé Bocher, Bernard Clouet|]

Progressivement, en totalité ou en partie, la montée en débit concernera les communes de Soudan, Erbray, St Julien, Petit-Auverné, Grand Auverné – Derval, Mouais, Sion-les-Mines, Jans, Nozay, Lusanger, Abbaretz, Puceul, La Grigonnais et Saffré.

Lors de la session d’avril 2014, les Conseillers Généraux ont autorisé le
Président Philippe Grosvalet à solliciter des financements
pour le Très Haut
Débit avec :

  • - une zone au minimum par intercommunalité
  • - déploiement sur les secteurs défavorisés avec inclusion des zones de centres-bourgs.

Photo : armoire de montée en débit

Article précédent - [Article suivant- ]