Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Conseil Général, Conseil Régional > Conseil Départemental > Commission permanente de mars-avril 2014

Conseil Général de Loire-Atlantique

Commission permanente de mars-avril 2014

Ecrit le 1 octobre 2014

Dans les décisions du Conseil Général

Nous poursuivons la publication d’infos .. (en retard ! ) issues des délibérations de la Commission Permanente du CG en mars-avril 2014

 Société Glemaud

Cette entreprise spécialisée en agencement, menuiserie, charpente, ossature bois, a bénéficié d’une aide du Conseil Général pour la construction d’un bâtiment sur la commune de St Vincent des Landes. Elle aurait dû, en échange, embaucher du personnel au plus tard le 14 février 2014 (un à trois emplois pour publics prioritaires). Le Conseil Général lui accorde un délai supplémentaire jusqu’au 14 février 2015.

 Giratoire

Sur le contournement ’’est’’ de Châteaubriant, à proximité de la Maison de l’Enfance, le Conseil Général a relevé 9000 véhicules/jour sur la rocade (RD 178) et 2200 véhicules/jour sur la route de Juigné (RD 34) avec des mouvements de tourne-à-gauche importants. Le Conseil Général a réalisé un giratoire de 20 mètres de rayon extérieur, pour un coût de 500 000 €/TTC, sachant que la Com’Com’   du Castelbriantais a participé à hauteur de 35 %.

 Assistants maternels

La ’’Mine enchantée’’ à Abbaretz est une « MAM » (maison d’assistantes maternelles). Elle est née d’une volonté commune de regrouper trois assistantes maternelles et les enfants dont elles ont la charge, dans un lieu de garde et d’accueil dédié à leur épanouissement, leur éveil, leur sécurité, sous l’attention de professionnelles agréées par le Conseil Général.
La Maison fait 100 m2 de plain-pied comprenant une cuisine, une pièce de vie d’environ 40 m2 pour les petits comme pour les grands, une salle de bain adaptée. Trois chambres sont à disposition des enfants par tranche d’âges. La chambre des grands est accessible en dehors des heures de sieste aux enfants qui souhaitent des jeux plus calmes. Il est possible d’accueillir des enfants de 0 à 6 ans.

Pour réaliser des investissements, le Conseil Général a accordé une subvention de 2750 €.

 Fonds collégiens

Ce fonds est destiné à favoriser la fréquentation des restaurants scolaires par les collégiens, en aidant les parents qui rencontrent des difficultés pour payer la demi-pension. Pour 2014, les crédits affectés sont de 703 000 € (dont 527 000 € pour l’enseignement public et 176 000 € pour l’enseignement privé sous contrat d’association et pour les Maisons Familiales Rurales). La répartition entre les établissements s’opère au vu de la proportion d’élèves boursiers. La première répartition a donné ceci :

  • Châteaubriant-Ville-aux-Roses : 7387 €
  • Châteaubriant-R.Schuman : 4618 €
  • Nozay-J.Mermoz : 2877 €
  • Châteaubriant-St.Joseph : 3698 €
  • Derval-St.Joseph : 3118 €
  • Nozay-St.Joseph : 2734 €
  • Châteaubriant-MFRurale : 320 €

Ecrit le 15 octobre 2014

Voici les décisions de la Commission Permanente, prises en avril 2014 et concernant notre région.

Soutien aux initiatives culturelles : association ABBAC (Saffré) : 3000 € – Le Temps d’un moment   (Joué sur Erdre) : 4000 € – Collèges au cinéma : La Ville aux Roses Châteaubriant, collèges privés de Derval et Nozay.

Sports : le CG accorde 287 415 € à la Com’Com’   du Castelbriantais pour la construction du Dojo (budget 1 916 000 €) - 500 € à l’Amicale Laïque de Châteaubriant et à l’association sportive de St Vincent des Landes pour la formation des cadres sportifs bénévoles. Même chose pour le Nozay OmniSports et pour les Voltigeurs castebriantais. Le Bowling Promotion se voit doté de 2000 €.

Education à l’environnement : le collège de la Ville aux Roses à Châteaubriant a entrepris une action autour de l’image de cet établissement et de l’égalité des droits et des devoirs. Le collège St Joseph de Nozay a décidé de travailler sur la biodiversité.

Sécurité hydraulique : le barrage de Vioreau est classé ’’catégorie B’’, sa hauteur étant de 13,7 mètres, avec un volume d’eau stockée de 7,451 millions de m³. Une étude de danger doit être effectuée avant le 31 décembre 2014, avec une modélisation hydraulique, jusqu’à la simulation de ruine. Une révision spéciale du barrage a été notifiée par le Préfet. Il en coûtera 100 000 € au Conseil Général.

 Fête des Camping-cars : Combien ?

Saurons-nous un jour, exactement, combien a coûté la fête des camping-cars venue à Châteaubriant les 23-24-25 mai 2014 ? On se souvient que la commune de Châteaubriant a versé une subvention de 27 500 € à ’’Motor Presse France’’ et que la Com’Com’   du Castelbriantais en a versé autant. Mais le reste ? Les deux collectivités se sont en effet engagées à fournir au prestataire : le terrain pré-équipé, les engins et personnels techniques nécessaires à la mise en œuvre du site. Et elles n’ont pas oublié de demander une subvention au Conseil Général et au Conseil Régional, en annonçant un coût global de 202 372 € soit :

  • 58 748 € pour la ville de Châteaubriant
  • 143 624 € pour la Com’Com’  

Ces 202 372 €, c’est en plus des deux subventions de 27 500 € ? Nous ne le saurons jamais, c’est si facile d’imputer une somme par ci, une somme par là, à tel ou tel service !

Les deux collectivités demandaient 55 000 € au Conseil Général et au Conseil Régional. Elles ont obtenu 5000 € du Conseil Général et 13500 € du Conseil Régional.