Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Excès > L’argent ne fait pas le bonheur

L’argent ne fait pas le bonheur

Ecrit le 16 juillet 2014

L’argent ne fait pas le bonheur

► Les princes qui nous gouvernent, religieux ou non-religieux, ont depuis longtemps fait une liste de péchés capitaux, comme l’envie et la gourmandise. C’était simplement pour empêcher les ’’petits’’ d’envier les ’’gros’’. Et ça fonctionne encore ! Et à force de répéter que l’argent ne fait pas le bonheur, les ’’petits’’ de ce monde se contentent de peu et ne rêvent pas de révolution !

► « Les Français les plus riches ne connaissent pas la crise », écrit le magazine Challenges de juillet 2014, en ajoutant que depuis 1996, la fortune cumulée des 500 plus riches a quintuplé, et celle des dix premiers du classement a été multipliée par plus de sept. Sûrement que ce sont des gens malheureux !

► Le trio de tête du classement reste le même qu’en 2012, avec au sommet le PDG de LVMH Bernard Arnault, qui a gagné 2,7 milliards d’euros en un an pour atteindre 27 milliards, Liliane Bettencourt - fille du fondateur du groupe de cosmétiques L’Oréal - avec 26 milliards et Gérard Mulliez, fondateur du groupe de distribution Auchan (20 milliards).

► « Plaie d’argent n’est pas mortelle » dit encore un proverbe. La banque BNP ne souffre donc pas, même si ses pratiques lui ont occasionné une amende maousse de 8,97 milliards de dollars (6,6 milliards d’euros), soit deux fois la masse salariale annuelle ! Les actionnaires n’ont pas de crainte à avoir : le dividende sera de 1,50 € au titre de l’exercice 2014, soit un niveau équivalent à celui de 2013. Les conséquences de l’amende sur la crois- sance bénéficiaire de la banque en 2014, 2015, 2016 et 2017 ne sont pas encore connues mais cela devrait être significatif, dit-on. Bof ! Il suffira de licencier des salariés du bas de l’échelle.

► La Commission européenne a infligé, le 9/07 une amende de 331 millions d’euros au laboratoire français Servier ’’pour avoir freiner l’entrée sur le marché de médicaments génériques moins chers, au détriment des budgets publics et des patients’’ Servier est le numéro deux français de la pharmacie après le géant Sanofi, il a été marqué ces dernières années par le scandale du Mediator. En 2013, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 4,2 milliards d’euros et a dégagé un bénéfice net stable de 325 millions d’euros.

► Chaque jour, le malade atteint de l’hépatite C est amené à prendre un comprimé de Sovaldi dosé à 400 milligrammes, soit 84 pilules pour trois mois. Or, le prix demandé par le laboratoire atteindrait 650 euros par comprimé, soit 54 600 euros pour un patient. Or, selon des députés, le coût de fabrication serait de 210 euros par patient, soit 260 fois moins que le prix de vente... seulement .... D’ici deux ans, on estime que 60 000 patients devraient bénéficier de ce traitement, totalement remboursé par la Sécurité Sociale !