Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Brèves de Borgone > Borgon’échos, juillet 2014

Borgon’échos, juillet 2014

  Sommaire  

Ecrit le 16 juillet 2014

 Brèves de Borgone

Notre ami Alain Borgone, après un intermède médical, est de retour, l’esprit toujours aussi aiguisé .... pour nous livrer ces aphorismes dont il a le secret...

Aphorisme : selon wikipedia, c’est une sentence énoncée en peu de mots qui résume un principe ou cherche à caractériser un mot, une situation sous un aspect singulier.

Egalité  : Heureusement que tous les citoyens ne sont pas égaux. Sinon vous imaginez les médias engorgés par les points de vue des « mis en examen » de la veille !

Affreux loup : Suite à la démarche du lunetier nantais, François Hollande lui a fait savoir qu’il était disposé à acheter une paire de lunettes de soleil ... pour 1 euro de plus.


Ecrit le 13 mai 2015

Renversant

Le chômage progresse. La dette augmente. La croissance tarde…. La vitesse va être réduite. de 90 à 80 kmh.

Les marchands de signalétique se frottent les mains à l’idée des panneaux qu’ils vont vendre. Belles polémiques en perspective dans les « cafés du commerce ». Au fait, ne pourrait-on pas recycler les panneaux 90, en les retournant pour le jour où nous aurons des zones 06 ?

signé : A.Borgone


Ecrit le 3 juin 2015

 Echoooos

Nom de nom ! Avec le changement de nom de l’UMP, c’est Marianne qui va traîner leurs casseroles.

Dignes ? Etonné ce matin et même indigné de découvrir à la une du Monde, sans aucune précaution typographique (comme ces guillemets qui encombrent les conversations) le titre du premier article : Coup de filet anticorruption contre des dignitaires de la FIFA ! Dignitaires ? Des dignes dindons pas même dignes dun don. Si pour le Monde les mots n’ont plus de sens, j’abrite mon désespoir derrière le dernier bastion des jeux de mots.

A Ouest-France  : Etait-il utile cet entrefilet titré 2,99 g/l ? Fallait-il trois semaines après, rappeler un tel accident ? Le rappeler à sa famille, à ses amis ? Votre lectorat est-il friand de ce genre de ragots ? N’avez-vous rien d’autre à lui dire ? C’est un peu tristounet tout ça ...

Signé : A.Borgone