Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > humour > Au cul d’la tonne, chronique en gallo > La truite vil heur vil haine

La truite vil heur vil haine

Ecrit le 3 septembre 2014

 Les gouvernements changent, les fêtes durent

Les gouvernements, c’éteut comme le temps , ça chanwgeu souvent alors que les pôv’s mortels rêveu de fétes qui dureut et reuveuneut ! La gauwche passeu à dreute mais on n’a jameuille vu la dreute passeu à gauwche ! Le chanwgeument éteut que d’un couteu, il nous resteu les fétes de larose, d’Echanges et Solidarité 44 (où on n’aveut pu compteu les vieux avec des beuquilles !), la folie des plantes, les zuniversiteux d’éteu où on Vallse et on Macrome ; l’éteu et l’automne regorgeu de chanwts, de danses, de bignoux et de costumes de l’ancien temps avec des vieilles machines à batte.

Y aveut pu d’ouveurieux et de patrons, de syndicats et de conquétes sociales mais que des employous/employés qui ploiyeux sous les charges et les impôts (qu’y diseut), les chômous, les dividendes (qu’y diseut pas trop), les zépargnes pien les lessiveuses (mais pas pour la reucherche et les zemplois).

Dans les pays en guére, on chanwteu sous les bombes, les deubris, les reupos et les reuprises, les zenlèvements et les massacres, les chars d’assauts et les gamions bianwcs sans croix rouge   ! Pu ça chanwgeut, pu ça dureut !

« Septembre se montre souvent
Comme un second et court printemps. »

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 10 septembre 2014

 La truite vil heur vil haine

J’ai eu la bon-ne ideu de relire « les lettres persanes » (1721) de Montesquieu. Y com-pareu, en s’amusanwt, les façons de vivre et de penseu des franchouillards et des asiatiques (la Perse, c’éteut l’Iran actuel). Avec ce qui s’passeut asteure dans le sérail de not’ Preusident et auwtefaïye dans les harem d’Ispahan1, y rigolereut ben dans sa barbe (qu’il aveut pas !). Les vengeances de la Truite Vil heur vile haine dans son livre « merci qui ? » valeut les crépages de chignon des odalisques2 persanes . Et dire qu’on ne kauwzeu pu que de ça dans not’ pays de chômous, de bébés djihadistes qu’y faut alleu chercheu en Syrie.

La dreute a trouveu un nouviauw bouc hémisphère : c’éteut hein-ne belle fon-me mé-tisseu qu’éteut minisse de not’Education. Comme avec la mère Taubira, la dreute la plus raciste, misogyne et phallocrate supporteu pas qu’elles soiyent pas resteu dans le sérail avec les eunuques nègres et sans dents.

OTAN en emporte le vent pour régleu les zamours de Poutine et de l’Ukraine pendant que la France lui souffleu le Mistral dans le nez et qu’on canardeu l’horrible Calife de l’Irak.

« En septembre se coupe ce qui pend »

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 17 septembre 20104

 La passion de la méchanceté

On éteut deupé un moment dans un concert de lamentations cheu les socialisses et deu méchanceteus cheu les auwts et v’là que la deucision d’Obama d’organiseu hein-ne granwde belle guére conteur les terrorrisses va réuconcilieu tout le monde : les mar-chanwds de canon et le Vatican, les chiites et les sunnites, les zhUMeuPeu et les FeinsNeux, les hollandistes et les frondous, l’Iran et l’Irak, les reupublicains et les deumocrates, les shadocks et les beucassines, les Anglais et les Ecossais, les Catalans et les Madrilous, les Gazaouis et les Sraéliens, les sadiques et les masochistes.

J’oublieu pas que j’ai reupris le titre d’un bouquin du fit lez œufs On fraie sur le Marquis de Sade mais on saveut ben que c’te guére va tueu plus de civils que de meuchantws car on les mélangeu sadiquement avec les soldats masos...ou y fuyeu dans les montagnes pour creveu de faim. La passion de la douceur et de la compassion éteut pas prête à rempiaceu la passion de la violence !

« Forte chaleur en Septembre,
A fortes pluies d’Octobre faut s’attendre »

signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 24 septembre 2014

 Conférence pressée

Con-me d’habitude, après les kauwzeries du premier minisse et de mon Preusident, la presse se déchaineut pour dire qu’y z’ont ren dit, qu’y feuzeut ren ou que des bêtises. Maïye, j’ai ben écouteu et j’ai trouveu qu’y zétaient courageux, qu’y kauwzeut clair et qu’y chercheut le mieux pour la France et le monde menaceu.

Les franchouillards aveut la bougeotte et croiveut teurjous qu’un ou hein-ne gourou alleu leur chanwgeu tout de suite la vie et chargeu leur porte monnaie : Marine la Pienne ou Nicolas le gigotou ! On n’aveut pas fini de les vaïye et de les ouïr nous promette le bon-nheur.

Les Zécossais qui voulaient se détacheu et s’écosseu de leur Royaume Uni sont reusteut accrocheu à leur reine à chapiauwx mais ont gain-gneu des liberteux… promises.

L’Ebola éteut arriveu cheu nous par les soingnous qui se dévoueut pour guérir les auwts. Y aura teurjous du bon monde dans les malheurs du temps !

« Si le 1er (septembre) entre en beau
Tout l’automne sera beau »

signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


NOTES:
  • 1 - Ispahan, deuxième ville de l’Iran, célèbre pour ses monuments et ses poètes amoureux.
  • 2 - Odalisque = Femme de chambre, esclave qui était au service des femmes d’un harem.
    Les odalisques accédaient parfois au rang de concubine