Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Divers > Informatique > Raspberry, scratch à la framboise

Raspberry, scratch à la framboise

Ecrit le 3 septembre 2014

M. le Ministre de l’Education Nationale annonce que les enfants et les jeunes vont devoir s’initier à la programmation en informatique dès l’école primaire. En Angleterre, aux Etats-Unis, de plus en plus de parents inscrivent leurs enfants à des cours du soir où ils apprennent à maîtriser les différents langages de programmation.

Mais la programmation, c’est difficile ! Oui, pour les parents ! Car les enfants, eux, s’y mettent très vite et avec plaisir car il existe des ’’outils’’ transformant la programmation en jeu. Scratch est un de ces outils.

 Scratch

Scratch est un nouveau langage de programmation qui facilite la création d’histoires et de dispositifs interactifs, de dessins animés, de jeux, de musiques, de simulations numériques, etc. et leurs partage sur le web. Il est conçu pour initier les enfants, à partir de 8 ans à des concepts importants en mathématiques et informatiques, pour les aider à créer, à raisonner et à coopérer. (Il existe même un programme pour les 5-8 ans). Le slogan de Scratch est « Imagine - Programme - Partage ! ». Le partage est en effet un fondamental de la pédagogie de Scratch.

Le jeu s’appuie sur des lutins : une personne, un train, un papillon … ou l’enfant lui-même. On peut donner des instructions à un objet-lutin, lui dire de se déplacer ou de jouer de la musique ou de réagir avec d’autres lutins. Pour dire à un lutin ce qu’il doit faire, il suffit d’assembler des blocs de programmation pour constituer des piles, que l’on appelle ’’script’’ lorsque la pile sera surmontée d’un ’’bloc de contrôle’’ de type chapeau. Lorsqu’on clique sur un script, Scratch exécute les blocs de programmation à partir du haut jusqu’en bas.

La création d’une animation Scratch oblige l’enfant :

  • - à avoir une idée,
  • - à déterminer les étapes de réalisation de cette idée,
  • - à expérimenter avec persévérance,
  • - à partager avec d’autres,

et tout cela sous forme d’un jeu qui implique des capacités de lecture, des connaissances (savoir par exemple ce que veut dire : tourner de 90°, savoir ce qu’est un nombre aléatoire ...etc)

On peut jouer à Scratch, seul, ou avec des amis, ou avec ses parents, et sans avoir besoin d’une connexion internet.

Oui mais … à condition d’avoir un ordinateur. C’est là qu’intervient la framboise.

 Raspberry

Framboise se dit « Raspberry » en anglais. Le Raspberry Pi est un petit ordinateur mesurant 6 cm sur 10 cm (hauteur 3 cm), il fonctionne avec une carte SD (comme les appareils photos) et coûte 40 €uros. Bien sûr, comme une tour, il faut le raccorder à un écran, (ou une télévision), une souris, un clavier et il peut accéder à internet.

A ce prix-là, cela ferait un investissement minime pour les communes désirant lancer cette activité dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires.

L’association Alis44110, qui sera au forum des associations le 6 septembre à Châteaubriant présentera ce petit ordinateur et son utilisation avec Scratch (ce logiciel étant libre et gratuit).

Il y a une grosse différence entre une simple tablette et un Raspberry.

  • - La tablette sert à recevoir des informations.
  • - Le Raspberry, à travers les langages de programmation Python et Scratch, donne la possibilité aux utilisateurs de construire le contenu et de construire des connaissances. _ Apprendre le codage, c’est le moyen de comprendre la technologie moderne, de la mettre à notre service pour que nous soyions autre chose que des consommateurs ou des esclaves.

Raspberry : le matériel

Tutoriel pour Raspberry

Les goûters-codes

Framboise314

Le raspberry pi à l’école

Plein d’indications sur le Rasberry et Raspbian-France

Scratch mode d’emploi

Exemple : animation
Exemple : le cœur battant

 Effets spéciaux

Si vous ne l’avez pas vu encore, dépêchez-vous d’aller visiter l’exposition (gratuite) au Château de Châteaubriant sur « le cœur d’Anne de Bretagne ». Vous pourrez ’’toucher’’ l’écrin doré, le manipuler, l’ouvrir, le regarder sous tous les angles grâce à un formidable travail informatique. 02 40 28 20 20

Toujours dans les effets spéciaux, découvrezla balade d’un skateur dans la ville de Los Angeles désertée. Pour parvenir à ce stupéfiant résultat, le réalisateur Russell Houghten a utilisé le logiciel After Effects (utilisable sous windows et sous linux) afin de « gommer » des plans les véhicules et les habitants. 


Ecrit le 24 septembre 2014

 Framboise Pi àl’école

Quelques échos de la ’’préparation’’ du projet éducatif de territoire dans la Com’Com’   du Castelbriantais. A la question soulevée par des parents : ’’que va faire la commune de Châteaubriant des 37 500 € perçus, comme fonds d’amorçage versé par l’État’’, il a été répondu que cela allait servir à chauffer les écoles le mercredi matin ! Question : avec la suppression des cours du samedi matin, décidée par N. Sarkozy en 2008, il y a donc eu des économies faites ? A quoi ont été employés ces fonds ? Ne peuvent-ils servir pour les TAP (Temps d’Activités Périscolaires) ?

Une idée : le Pi à l’école, comme en Suisse, autour de la ’’bidouillabilité’’


Ecrit le 1 octobre 2014

 Raspberry-scratch


Rappelons qu’il est possible, pour les soirs d’hiver, de fournir des ordinateurs à des enfants, pour moins de 40 euros : on les appelle des ’’Raspberry Pi’’. Et, avec, on peut apprendre à faire de la programmation, créer des dessins animés, dès l’âge de 8 ans. Qu’est-ce qu’on attend ? Le logiciel, gratuit, s’appelle SCRATCH !