Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Personnes âgées, ORPAC > ASFA : soutien aux familles aidantes

ASFA : soutien aux familles aidantes

Ecrit le 10 septembre 2014

 Aide à domicile et soutien aux familles aidantes

Aide à domicile et soutien aux familles aidantes : avec le vieillissement de la population, les personnes âgées ayant besoin d’aides sont de plus en plus nombreuses et tant mieux pour elles si elles ont de la famille proche ! Sauf que la famille n’est pas ’’inépuisable’’ : elle a besoin d’aide aussi, et au moins un temps pour souffler. C’est là qu’intervient une association comme l’ASFA   (Association de Soutien aux Familles Aidantes) qui défend des valeurs affirmées :

  • - Respect absolu des libertés des personnes et de leur dignité d’être humain.
  • - Respect du choix du mode de vie.
  • - Prise en compte du rôle prépondérant de la famille pour le maintien à domicile,
  • - Respect de la liberté des personnes à communiquer, se déplacer et à participer à la vie de la société,
  • - adaptation aux besoins du demandeur.

En même temps l’ASFA   affirme que l’aide à la personne doit être dispensée par des professionnels continuellement formés, en partenariat avec les différents acteurs en présence.

Bien sûr cette aide a un coût et certaines familles doivent y renoncer quand leurs ressources financières ne leur permettent pas de faire appel à l’ASFA  . Pour l’année 2013, l’ASFA   est intervenue chez 43 bénéficiaires pour un total d’environ 16 050 heures soit 1750 heures en moins par rapport à l’année précédente, malgré l’augmentation du nombre de nouvelles demandes. Cette baisse est due à la perte de contrats après des hospitalisations et des décès de bénéficiaires au 1er semestre 2013 (perte d’environ 400 heures de travail mensuelles). C’est pourquoi l’ASFA   s’est trouvée en difficultés financières en avril 2013 par manque de trésorerie. Le tribunal de Grande Instance de Nantes a prononcé un redressement judiciaire avec continuation de l’activité et période d’observation de 3 mois renouvelable. L’ASFA   a pu ainsi se redresser et sera en mesure de rembourser ses dettes suivant le plan de redressement établi avec l’expert comptable. Elle a par ailleurs bénéficié du soutien financier de l’ARS   (agence régionale de santé).

Au 31 décembre 2013, l’ASFA   comptait 17 salariés (soit 12 équivalent temps plein).

Les 43 bénéficiaires sont de 17 communes : Blain, Vay, Héric, Saffré, Nozay, Guénouvry, Marsac s/Don, Puceul, La Grigonnais, Châteaubriant, St Julien de V., Moisdon, Soudan, Lusanger, St Vincent des Landes, St-Aubin-des-Châteaux, Issé. Et sur six Com’Com ’ : Blain (61 % des heures), Châteaubriant (15%), Nozay (14%), Erdre et Gesvres (4%), Derval (3%), Redon (3%).

84 % des personnes aidées ont plus de 60 ans, certaines étant en situation de grande dépendance. [Il y a même une personne où l’ASFA   intervient 700 heures dans le mois, tous les jours, même le dimanche]. Les autres contrats concernent des personnes handicapées (12%) et un public non-fragile (4%)

L’étude de satisfaction des bénéficiaires qui a eu lieu en début d’année 2014, renvoie des résultats très satisfaisants. Les bénéficiaires ont aussi fait part de leur satisfaction à travers des courriers de remerciements, des appels, ainsi que par la bonne publicité qu’ils ont pu faire autour d’eux. L’ASFA   est également reconnue par les partenaires médico-sociaux qui font appel à ses services en toute confiance.

Le service offert est considérable : 24 heures sur 24 et 7 jours sur sept, avec une amplitude horaire allant de 7 h le matin à 21 h le soir. A signaler que l’ASFA   peut aussi s’occuper d’enfants de plus de 3 ans. [Cela peut être une aide pour les communes ayant à faire face à la réforme des rythmes scolaires]

En 2013, deux salariés ont suivi une formation sur « Accompagnement et compréhension de la maladie d’Alzheimer   » et une salariée ’’administratif’’ a entamé une formation « Animation, Coordination et Aide aux Aidants ». Les formations prévues en 2014 : formation sur l’accompagnement et compréhension de la maladie d’Alzheimer   pour deux nouveaux salariés, formation sur la prévention des risques à domicile pour une majorité des intervenants.

« La base de notre projet associatif reste inchangée : ’’Tout mettre en œuvre pour respecter le choix de vie du bénéficiaire sans risquer l’insécurité’’. » dit la directrice Mme Dauly.

 Animation et convivialité

Depuis le début de l’année 2014, l’ASFA   a lancé un projet qui lui tient à cœur : l’animation. « Nous observons sur notre secteur plutôt rural, l’isolement des personnes âgées ou handicapées dépendantes. Dans certaines situations, le passage des aides à domicile est la seule visite que reçoit la personne âgée : les familles sont parfois éloignées, la personne âgée ne pouvant plus se déplacer, reste seule à son domicile. Cet état des choses nous a conduit à proposer une nouvelle prestation de service : des après-midi ’’animation et convivialité’’ proposés à chaque adhérent de l’ASFA  , mais aussi à toute personne souhaitant y participer, une à deux fois par mois. Nous organisons nous-mêmes le transport des personnes ».

Photo : Sortie ASFA   en juin 2014, sur la péniche ’’Cap Vert’’

C’est un moment d’échange, de convivialité, de jeux, d’activités .... en fonction des centres d’intérêt de chacun, un bon moyen de permettre le maintien du lien social. « L’obtention d’aides financières pour mener à bien ce projet est indispensable, afin que le coût de la participation demandé aux bénéficiaires soit minime et attractif ». « Nous allons chercher les personnes à domicile » .Rendez-vous est fixé tous les troisièmes jeudis du mois, avec l’espoir de pouvoir faire deux animations par mois.

 Bistrot mémoire

L’ASFA   est le seul service d’aide à domicile qui participe à la création d’un Bistrot Mémoire à Châteaubriant, avec France-Alzheimer  . Lieu retenu : le bar l’Amazone à Châteaubriant. Il s’agit de permettre aux personnes malades et aux aidants de partager discussions et échanges dans un lieu neutre, avec présence d’une psychologue. Plus tard, si cela fonctionne à Châteaubriant, il faudra penser à un lieu de réunion itinérant.


Ecrit le 10 septembre 20104

 Aide aux aidants et … Alzheimer  

Entre autres pathologies, la maladie d’Alzheimer   demande très souvent l’implication d’un aidant pour la prise en charge du malade. Diverses associations ou organismes ont mis en place des actions pour apporter du soutien aux aidants, sous forme de groupe de parole, garde à domicile, séjours-vacances, etc.

L’ARS   (Agence Régionale de Santé) Pays de la Loire a constitué un répertoire pour permettre aux aidants de la région de connaître les aides qui leur sont proposées. Le répertoire des aides est consultable ici 

L’ARS   a publié aussi une carte interactive – des Services pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer  . On peut voir la carte ici 

On constate que, à part Châteaubriant, il n’y a rien dans le secteur Châteaubriant-Nozay-Derval. Les alentours de Nort sur Erdre-Riaillé, Ancenis sont mieux desservis.


Ecrit le 25 mars 2015

 Animation et convivialité

Depuis décembre 2013, l’A.S.F.A., service d’aide et de maintien à Domicile à St Vincent des Landes, organise des après-midi animation et convivialité, chaque troisième jeudi du mois. Destinés aux personnes âgées, handicapées, dépen-dantes ou non, jeunes retraités… ils veulent rompre l’isolement de certaines personnes, en créant et maintenant un lien social et prévenir les risques du vieillissement et de la perte d’autonomie.

« Chaque après-midi est organisé autour d’un thème défini en fonction des goûts et souhaits des participants ; ainsi en 2014 nous avons organisé différents ateliers : cuisine (galettes des rois et crêpes), bricolage (décoration de pots de fleurs, fabrication d’objets en perles), jardinage (plantations de fleurs et légumes), jeux de sociétés, loto. Nous avons également organisé une sortie en péniche sur le canal de Nantes à Brest (péniche CAP VERT adaptée aux personnes à mobilité réduite), et nous avons fait intervenir une zoothérapeute qui est venue accompa-gnée d’un chien et trois cochons d’Inde (association Cœur d’Artichien) » dit Sophie Bauduz.

« Ces moments de détente sont très appréciés des usagers. Certains souhai-teraient même qu’ils aient lieu plus d’une fois par mois. A présent, les personnes y participant se connaissent, s’appellent par leur prénom et sont heureuses de se retrouver à chaque fois ».

Depuis le dernier trimestre 2014, plusieurs personnes extérieures viennent régulière-ment. La fréquentation a augmenté, avec une moyenne de 12 participants depuis septembre, contre 7 en début d’année 2014. Ces après-midi sont animés par les aides médico-psychologiques de l’ASFA  , personnel formé pour ce genre d’activités et d’autres salariés de l’association qui accompagnent bénévolement sur leur temps libre. « Le transport est soit assuré par nos soins avec nos propres véhicules, soit nous louons un véhicule adapté au transport des personnes en fauteuil roulant, ou nous faisons appel à une entreprise de taxi-ambulance ». Les animations se déroulent de 14h30 à 16h30 à l’Espace Campagn’Art de St Vincent des Landes et se terminent à chaque fois par un goûter gourmand.

« Grâce aux différentes subventions obtenues pour financer ce projet (CARSAT   : 7500 €, Fondation Banque Populaire : 3000 €), nous allons pouvoir continuer ces animations pendant au moins deux années, en attendant de trouver de nouveaux financements. Nous espérons accueillir de plus en plus de personnes et pourquoi pas, augmenter la fréquence de ces après-midi ».

ASFA   – 2, place de l’église - 44590 St Vincent Des Landes
02.40.07.92.23.