Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > humour > Au cul d’la tonne, chronique en gallo > Nos drapeaux en berne

Nos drapeaux en berne

Ecrit le 1er octobre 2014

 Nos drapeaux en berne

Nous avons des raisons d’être tristes et de pleureu : l’égorgement du montagnard français enleveu en Kabylie pour manifesteu l’allégeance des djihadistes algeuriens au califat du crime d’Irak et Syrie. Nous avons frequenteu ce magnifique Djurdjura avec nos amis algeuriens que cet assasinat va épouvanteu ; il va reuveilleu les années noires de la guére civile où la peur domineu chacune et chacun.

La deuxième raison, pour nous, d’être malheureux, c’éteut le retour de la con-meudie sarkosienne et sarkantienne qui va remplir nos meudias de promesses impossibles et berneu nos cons-patriotes qui aimeut ça, les grands gourous agiteux, les zhon-mes providentiels et vides en ciel.

Les granwdes reu-unions pour penseu le long terme sur le climat de la pianète vont être étouffeu par les dangeux du très court terme et les intérêts immeudiats de quelques mafias. Nos drapiauws pouveut être en berne pour longtemps.

« Quand l’avenir menace
Mettre l’espoir dans sa besace ! »

signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 8 octobre 2014

 La belle famille

Ouf ! Le granwd cirque éteut commenceu. Pendanwt deux anws et demi, les meudias vont nous abreuveu des discours, des mitinges, bagarres à fleuret moucheté enteur les 3 prétendanwts au retour au pouvaïye des anciens de l’hUMeuPeu. Y nous prometteu de faire demain tout ce qui zont point fait pendanwt 10 anws : réformeu toute la France, reuvenir aux 39 heures, reporteu la reutraite à 65 anws ou 67, faire des prisons et des prison-nieux, dézendetteu l’Eutat, marieu les zhon-mes avec les fon-mes, sauwveu les riches et les rentieux, fermeu les frontiéres...Les pauv’s et les mizéreux vont retrouveut l’espoir et voteu pour yeux avec joie.

Pendant ce temps-là, mon Hauwt Lande va êtes tranquille pour travailleu, les voleux pour faire de l’action de groupe conteur les volous, les zhomofiles pour manifesteu conteur les zhomofobes (je penseu aux dorifores), les militaires pour faire des syndicats dans la grande muette.

Y aveut pu que les hongkonguais pour aimeu la deumocratie et se révolteu conteur la dictature chinoise et faire du printemps arabe. La granwde famille humaine aveut ben du mal à pas se diviseu.

« Au mois d’octobre, fumez bien
La terre produira bien »

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 15 octobre 2014

 Kobané condamné

Con-me chaque seumain-ne on aveut son lot de bon-nes et de mauvéses nouvelles :
Cheu nous, la mére Ségolène rouleu pour les routieux qui pollueu en abandonnanwt l’éco-taxe et les zéco-taxeurs pendanwt que l’hUMeuPeu feuzeut de l’obstruction parlementaire à la transition eunergeutique en multiplianwt les amendements reupétittifs.

Mais on ramasseut un nouviauw prix Nobel pour not’ pére tranquille, le Modiano qui moduleut ses romans proustiens. Les Français n’éteut bons que dans les zécritures et les biauwx discours ! Bravo donc à tous nos écrivassons !

En Syrie, on assisteu, heure par heure à la chute de Kobané comdamneu par ses vaïzins Turcs qui ne vouleut pas ideu les Kurdes révolteux. Person-ne ne seut pu ce qu’y falleu faire ou pas faire pour arrêteu les djiadistes écerveleux … sinon bombardeu et bombardeu.

Octobre à moitié pluvieux
Rend le laboureur joyeux,
Mais le vigneron soucieux
Met de côté son vin vieux

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 22 octobre 2014

 La vie est une comédie

On saveut deupé longtemps qu’on éteut dans le spectacle, que la vie humain-ne éteut hein-ne con-meudie (souvent dramatique), que la politique éteut mise en scène par les meudias pour les voyeurs que nous sommes, que le vraïye pouvaïye éteut dans les coulisses avec les financieux et les multinationales qui ne serveut que le dieu-argent et nous en-meuneu à toutes les catastrophes avec empressement en deuréglant partout la machinerie compliqueue du monde.

Les pauv’s zhumains con-me nous n’ont pas beaucoup de solutions :
– ou ben fermeu le rideau du théâtre en ne regardant pu les con-meudiens à la teuleu ou dans le journal et attendre sagement l’explosion de toutes nos bulles et nos digues avec bygmagouille, big brosseur, big synode, big Xinthia, big eubola, big califat ;
– ou ben entreu dans la danse : manifesteu, peutitionneu, dé-consommeu, ouvrir les feunêtres, les frontières, les familles ; défeunestreu le FaNeu qui prospéreu dans le fumieu ;
– changeu nos yeux si on peut pas changeu la con-meudie pour ne plus voir que les bon-nes chouses qui nous entoureu et qui nous font du bien.

Vent d’octobre rend l’hiver chagrin
Et met la feuille au coin »

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 29 octobre 2014

 Sédation à fin de vie

V’là que toutes les organisations vouleut changeu de nom mais la fin de vie con-me celle du CDI c’éteut pas teurjous facile ! Ça a con-mençeu avec mon Sarko qui avec son nez hongrois pouveut pu supporteu l’hUMeuPeu alors qu’y vouleut croqueu tout...donc y proposeu ATC, Avaleu Tout...Cru ! Apreuille, Vals qu’éteut pas content du Peu Seut alors que lu, y seut beaucoup : y veut créeu le STP, Seut Tout Partout.

Le FaNeu du Pére Le Peine à jouir ne plaiseut pas à sa fille qui aimeureut reuveunir à la Marine à Voile, la MAN avec des voiles en soie et en toile défiscalizeu dans son petit parti parrallèle. Beaucoup de nos parlementaires préféreut se taire sur leur fiche qualiteu mal ficeleu et le Centre qu’a déjà des tas de noms ne seut pas core qui sera son père : Vorin ou La Garde.

Mon François Preumieu essayeu de changeu l’Eglise Romaine des riches pour hein-ne Eu glisse à l’évangile des pauvres, des zhomos, des putains, des femmes adultères et des Samaritaines mais y aveut des peaux de bananes partout et des lobbies à calotte rouge qui vouleut sauwveu les meubles du Moyen Age et les thermomètres de Paul Six. Faudra beaucoup de sédation et de sédatous céde à tout !

« Octobre en brumes,
Mois à rhumes »

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu