Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Conseil Général, Conseil Régional > Conseil Départemental > Questions au Conseil Général

Questions au Conseil Général

  Sommaire  

Ecrit le 1 octobre 2014

Philippe Grosvalet (Président du Conseil Général), Hervé Bocher et Jean-Yves Ploteau (Vice-Présidents) sont venus à la rencontre des élus des six intercommunalités du Nord du Département, le 28 septembre. D’autres vice-présidents comme Gilles Philippot et Viviane Lopez étaient dans la salle.

Il y a été question des mobilités, le Président rappelant que les cars Lila ont été réorganisés pour permettre aux habitants de prendre le train dans de bonnes conditions.

Il a été question de logement et notamment de logement intermédiaire.

Il a été question du prochain CTD (Contrat de Territoire Départemental).

Philippe Grosvalet défend l’idée d’un maintien des Départements, dans le cadre de la réorganisation administrative de la France, « le département est garant de la cohésion sociale et des grands équilibres » dit-il. Le Conseil Général a ouvert, fin 2013, six délégations en Loire-Atlantique pour être plus proche des habitants et pour une meilleure efficacité de l’action de ses services. La délégation de Châteaubriant se trouve dans un bâtiment neuf rue d’Ancenis. La ’’Maison du Département  ’’ située place St Nicolas devrait être réorganisée pour accueillir des services autour de l’enfance. (1)

 Des questions

C’est vrai que le Conseil Général fait de nombreuses propositions aux collectivités locales, tout en leur laissant la libre administration de leur commune. Mais on peut se demander pourquoi ça bloque ! Par exemple sur trois sujets :

  • 1) pourquoi n’y a-t-il pas un projet culturel de territoire pour la Com’Com’   du Castelbriantais ? Alors qu’il y en a un sur les Com’Com’   de Nozay et Derval, avec l’aide technique et financière du Conseil Général.
  • 2) pourquoi la Com’Com’   du Castelbriantais a-t-elle mis tant de temps pour accepter d’aider les habitants ayant besoin de mettre aux normes leur assainissement non collectif, les privant ainsi d’une aide du Conseil Général ?
  • 3) pourquoi la Com’Com’   du Castelbriantais n’a-t-elle pas profité de l’aide du Conseil Général pour la réalisation (pas faite) de son projet éducatif de territoire ?

Tout se passe comme si, ici, nous étions dans un trou, loin de tout, et que les infos ne parvenaient pas jusqu’aux maires. Ou comme si les maires démissionnaient de leur pouvoir et de leur liberté d’expression, en face de la Com’Com’   !

 Autres

  • 4) Le CG a dit vouloir aider le nord du département en matière de logements intermédiaires, le Département accompagnant financièrement l’acquisition de terrains d’implantation en cas de déficit de structures d’accueil, la construction d’espaces à usage collectif accolés à des regroupements d’habitats pour personnes âgées. Le nord du département, sur les territoires de Châteaubriant, Nozay, Derval est identifié comme territoire peu équipé et donc prioritaire. Cela va se traduire comment ?
  • 5) le Conseil Général va-t-il soutenir l’association « Ecout-temps » qui fait des animations hebdos pour les personnes très âgées ?
  • 6) il y a eu un projet départemental d’aider les territoires dans le traitement des déchets. Où en sommes-nous ?
  • 7) il y a eu un projet départemental de zone d’activités ? Est-il enterré ?

Nous espérons la réponse à ces questions !

(1) Cela permettrait aussi de sécuriser les lieux, en assurant une présence permanente, évitant ainsi les intrusions nocturnes (des personnes s’étant laissé enfermer, par deux fois, ont fait quelques dégâts dans les bureaux, en consommant par exemple le stock de chocolats et petits gâteaux du personnel !)