Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Conseil Général, Conseil Régional > Conseil Départemental > Le Conseil Général se soucie des seniors

Le Conseil Général se soucie des seniors

Ecrit le 15 octobre 2014

Afin de préparer les services publics de demain en faveur des seniors, les élus du Département de Loire-Atlantique ont souhaité donner la parole aux seniors. En 2013, une première consultation a permis d’affiner les besoins et les attentes d’un panel d’habitants sur leur cadre de vie et leurs pratiques quotidiennes en termes de loisirs, d’habitat, de sécurité, de santé, de services. Cette démarche se poursuit avec le lancement d’une deuxième consultation pour imaginer des actions du futur plan départemental pour les seniors.

Le Département cherche dès aujourd’hui des habitants disponibles et volontaires âgés de plus de 65 ans sur l’ensemble des territoires de la Loire-Atlantique pour étoffer le panel existant. L’appel à candidatures est ouvert. Pour s’inscrire, les candidats doivent remplir le formulaire sur loire-atlantique.fr/consultation-seniors ou appeler le 02 40 99 14 52

La consultation se déroulera de décembre 2014 à début 2016, sous la forme de quatre ateliers thématiques animés par des professionnels. L’objectif est de recueillir des propositions concrètes sur la question des transports, de l’ habitat, de la santé, des aides…

Seniors, comment vivez-vous ?

D’une moyenne d’âge de 77 ans, 86 seniors se sont exprimés sur leur façon de vivre, leurs habitudes, comment ils envisagent l’avenir. Voici quelques éléments :

Les loisirs : Les seniors continuent d’être des personnes actives, pour elles-mêmes et pour les autres. Le besoin de contact occupe une place importante (liens familiaux, amicaux, associatifs), c’est une source d’épanouissement, de même que la pratique d’activités (culture, activités manuelles, lecture, sport, cinéma,...). L’usage d’internet reste quant à lui très contrasté.

L’habitat et la sécurité. L’adaptation du logement, l’accessibilité, la notion de proximité des commerces, des services, de l’environnement et de réseaux de proximité (voisins ou amis) sont importants pour les seniors. La crainte de la solitude (perte d’un conjoint, déménagement) est présente et se traduit par la recherche de diverses solutions : habitat collectif, pièce commune, partage du logement, tout en restant autonome. La perception des maisons de retraites a évolué même si l’offre ne semble pas totalement satisfaisante.
Concernant la sécurité, les sources d’inquiétude sont assez diverses (santé, vol, accident, isolement...).

La santé et les services : le médecin généraliste apparaît comme un appui attendu mais insatisfaisant en termes d’écoute, de dialogue, de soutien. Les participants se voient comme acteur de leur santé pour leur propre suivi médical et redoutent une médecine à deux vitesses les pénalisant en cas d’ urgence (dépassement d’honoraires). Le rôle important du pharmacien est souligné pour ses conseils, la prévention, la proximité. Les interlocuteurs en cas d’urgence sont par ailleurs bien identifiés. Prendre soin de soi est retenu comme un principe essentiel pour rester en bonne santé, grâce aux activités physiques et intellectuelles, l’ alimentation... L’information liée à la santé reste pour les seniors difficile à trouver au bon moment, avec le sentiment qu’ elle n’ est pas suffisamment ciblée.

La synthèse de la première consultation seniors est en téléchargement