Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Culture, expositions, livres, loisirs, spectacles, sports > Spectacles > Artistes > Jeanne Cherhal et Liz

Jeanne Cherhal et Liz

Ecrit en avril 2001 :

 Jeanne Cherhal

C’est avec plaisir que nous avons appris que cette jeune fille, originaire d’Erbray, déjà lauréate du tremplin des Jeunes Charrues à Blain, et du Concours National Le Mans Chanson, a obtenu le Premier Prix « Attention talents scène » au Printemps de Bourges, en ce mois d’avril 2001. Auteur, compositeur, interprète, elle est dans la tradition de la (bonne) chanson française, tantôt avec des chansons intimistes, tantôt avec des chansons polissonnes. Elle chante la vie, l’amour, la mort, elle sait faire passer « quelque chose » de chaleureux et de gai entre son public et elle. Souhaitons-lui une heureuse carrière.

Contact 06 86 35 97 25

Une paire de tresses aussi mobiles que son sourire et des mains qui voltigent sur les touches du piano : c’est Jeanne Cherhal sur scène, et dans le CD qu’elle vient de sortir. Une musique musclée, un piano enjoué, quelquefois mélancolique mais le plus souvent moqueur.

Jeanne Cherhal écrit elle-même les paroles et la musique de ses chansons. Elle nous conte l’histoire de Roberto qui, « à 16 ans se la coule douce » et que sa mère sort de sa torpeur à coups de serpillière. « Roberto, tu végètes, n’as-tu pas mieux à faire ? » .

La voix de Jeanne Cherhal se fait gouailleuse et ironique pour évoquer « l’as de l’illégalité » qui le soir, « s’il n’est pas roupillant, fait du marché noir » et qui ne sait pas parler aux femmes parce que « pour lui, la gratitude c’est une maladie de peau ». — « Va mon fils, va faire quelque chose de ta vie, engage-toi et sers ta patrie » finit par lui dire sa pauvre mère. Pour la suite de l’histoire, écoutez le disque ....

Vous découvrirez aussi Madame Suzie qui a bien des ennuis et bien des soucis parce que son Jean-Louis, à 26 ans et demi, n’a pas encore ramené de petite amie à la maison. Le piano se fait lourd quand « le petit » est mis à la porte par son père ...Jeanne Cherhal se fait provocante et poète : « viens me voir, viens t’asseoir, cette nuit regarde-moi, la lune est ronde comme moi. Ce soir, est-ce toi qui me fait tournoyer ? Ce soir laisse-moi te chanter mon ivresse, hurler encore, encore jusqu’à ce que la nuit cesse »...Et puis elle évoque l’homme « sur la scène de son cercle dramatique, dans le vent qu’est-il de plus qu’un enfant qui se terre au creux de ses paniques ? »

Ce disque est un vrai plaisir. Nous vous invitons à le découvrir en écrivant à Jeanne Cherhal, La Bouche d’Air, 24 quai de la Fosse, 44000 Nantes - 02 40 69 14 07 ou j.cherhal@voila.fr


Ecrit le 9 mars 2005 :

 Jeanne Cherhal aux Victoires de la Musique

Remarquée trois fois, Jeanne Cherhal a remporté l’un des 15 trophées décernés par « Les Victoires de la Musique » : celui de l’artiste-révélation de l’année, résultat d’un vote populaire.

Au cours de la soirée, Jeanne Cherhal, émue, a remercié particulièrement Jacques Higelin, Georges Moustaki et Vincent Delern qui lui ont fait confiance. Elle plaidé pour les intermittents du spectacle « ceux qui mangent des pommes de terre tandis que d’autres votent les lois ».

Jeanne_Cherhal

Drôle, inclassable, insolente, avec d’ironiques chansons-observation du quotidien, Jeanne Cherhal a un tempérament en ébullition. Née il y a un quart de siècle, à Erbray, bien connue dans la région nantaise, où sa présence sur scène et sa simplicité l’ont fait apprécier, elle sort régulièrement sur France Inter qui la soutient. C’est « une fille canon. Entendez par là qu’elle fait parler la poudre, et pas la poudre aux yeux » dit infojeunes à son sujet.

A noter aussi deux autres Victoires : Arno pour l’album pop/rock de l’année et La Grande Sophie pour l’artiste révélation scène de l’année, deux artistes passés au Théâtre de Verre   à Châteaubriant

Article de Libération sur Jeanne Cherhal


Ecrit le 9 mai 2007

 Jeanne et Liz

Liz Cherhal

A l’heure où ce papier se déroule sous mes petits doigts potelés, la France ne sait pas encore si elle penchera à droite ou à gauche ce dimanche 6 mai. Mais le monde ne s’arrêtera pas pour autant de tourner, enfin nous l’espérons !

Donc pour les chanceux qui ont déjà leurs places, ils pourront samedi 12 mai aller voir Liz et Christophe Mali au théâtre de verre  , puis dans la même salle Da Silva et Jeanne Cherhal le mardi 15 mai.

Christophe Mali - 10 ans avec la formation Tryo - et Da Silva ont certainement beaucoup de talent mais ce qui nous intéresse ici, ce sont bien sûr Liz et Jeanne Cherhal....

Liz a déjà été appréciée au TDV avec Uztaglote, son groupe nantais et le théâtre Messidor dans Candide. Elle revient là avec un guitariste et des chansons à elle autour d’histoires de vies et d’histoires de morts. Du léger en réaliste en passant par le cruel, à consommer sans modération.

Puis 3 jours plus tard, Jeanne revient se poser au TDV avec son nouveau spectacle qui fait un joli carton. Plus rock à certains moments, plus intimiste à d’autres, du sensible, un grand moment en perspective.

Jeanne et Liz sont certifiées 100% pur talent d’origine erbréenne.


Ecrit le 23 mai 2012

liz cherhal

 Deux prix pour Liz

Liz Cherhal vient de recevoir le prix « Découvertes 2012 » du festival « Alors chante » et le prix « Coup de cœur de l’académie Charles Cros », à Montauban, les 19-20 mai 2012, pour ses chansons douces-amères. Bravo !