Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Culture, expositions, livres, loisirs, spectacles, sports > Musiques > Musiques

Musiques

  Sommaire  

Blouz’vaches

(écrit le 20 juin 2001)

Fête de la musique, Musiques en fête, Festivals de musiques

1982 : Jack LANG, alors ministre de la Culture sous François Mitterrand, crée et institutionnalise LA FETE DE LA MUSIQUE et choisit pour cela la date du 21 juin, date du solstice d’été, c’est-à-dire le jour où le soleil est à son plus grand éloignement de l’Equateur. Ce jour était d’ailleurs fêté aux temps anciens.Dans chaque commune, dans chaque village, les musiciens amateurs ou pas, de tous niveaux, de tous instruments, en groupe ou en solo, sont invités à jouer dans la rue n’importe où.L’idée est bonne et séduisante mais il y a un « hic » ! L’idée vient d’un homme de gauche et dans les communes de droite on fait la sourde oreille. A Châteaubriant par exemple, sous le maire Xavier Hunault, descendre dans la rue avec son instrument , c’est se faire « étiqueter ». Et pourtant l’école de musique est à son apogée , près de 800 élèves. L’Harmonie municipale, la Symphonie, sont des phalanges réputées qui font l’orgueil de Premier Magistrat et de son adjointe. La foule cependant est au rendez-vous, les musiciens ne sont pas nombreux, mais pendant que M. le Maire déguste un rafraîchissement, ostensiblement installé à la terrasse du café « Au rendez-vous des sportifs », un petit groupe de musiciens s’adonne au jazz sous la baguette d’un prof de l’école de musique, eh oui, un quand même, rue Porte Neuve. Celui-ci, pour rester dans la « légalité » a tenté d’obtenir une autorisation municipale qui n’est tombée que vers 20 h des mains de l’adjointe. Un peu plus tard un groupe style rock se fera déloger par la maréchaussée dans la rue A.Briand, en effet quand l’bourgeois roupille dans sa « turne » faudrait plutôt de la viole de gambe.Les temps ont changé, cette fête de la musique a connu par la suite le succès que l’on sait, elle est passée à l’échelon européen et est devenue incontournable.Pour autant, n’aurait-elle pas avec l’âge perdu un peu de son caractère originel ? Si dans les grands centres, sur les ondes, elle reste fixée au 21 juin, dans bon nombre de communes elle a lieu à une autre date, ce ne sont pas les mélomanes qui s’en plaindront puisqu’on multiplie les concerts et les aubades un peu partout. Les musiciens eux-mêmes recherchant un maximum d’audience ont privilégié le 21 dans les villes-centres, au détriment de leur commune d’origine ou de résidence, préférant se produire chez eux à une autre date. L’on voit d’ailleurs des festivals programmés le 9, le 17, le 29 juin, etc. Certaines communes soucieuses d’attirer un maximum de badauds avec des « têtes d’affiche » choisissent la date qui les intéresse, les commerçants eux aussi imposent leur choix : à Châteaubriant pour la première fois ce n’est plus le 21 mais le 22 et maintenant c’est la course aux formations. On annonce 10, 15, 20 groupes, certains viennent même de St Malo. Il y a gros à parier que d’aucuns en profitent pour « cachetonner ».Et les « amateurs » dans tout cela ? Avis aux amateurs, s’il reste de la place, peut-être sous « le kiosque » à Châteaubriant ce 21 juin.

LANCIEN


Ecrit le 11 février 2004 :

L’assemblée générale de l’Harmonie Municipale

L’Harmonie Municipale et la Batterie-Fanfare de CHATEAUBRIANT ont tenu leur Assemblée Générale le Vendredi 30 janvier 2004 en présence d’une soixantaine de personnes. Le Président, Joël HERVOUET, a présenté le rapport moral de l’année 2003, en rappelant, entre autres, les principaux concerts de l’année.

En ce qui concerne la Batterie-Fanfare, le président a remercié tous les musiciens pour leur très bonne participation, notamment pour l’inauguration de la Foire de Béré, et pour toutes les cérémonies officielles qu’ils ont assurées, par tous les temps, sous la direction de Monsieur Christophe ROLLET. Un cor et une trompette sont venus rejoindre la Batterie-Fanfare, mais le recrutement reste très préoccupant. L’Orchestre d’Harmonie, qui s’est toujours bien maintenu dans son ensemble, va voir partir cinq talentueux musiciens : les études de ces jeunes, hors CHATEAUBRIANT, en sont souvent la cause.

Le président a remercié les deux chefs de musique, Monsieur Stéphane SORDET, pour l’Orchestre d’Harmonie, et Monsieur Sylvain PERRIN, pour la Batterie-Fanfare pour le travail accompli durant cette année 2003 .

Parmi les projets 2004 :
– 1) Congrès Départemental des Anciens Combattants à ROUGE le 25 Avril 2004
– 2) Concert d’Eté au Théâtre de Verre   le 22 Mai 2004
– 3) Concert à JANS le 6 ou 13 juin 2004, dans le cadre de l’Intercommunalité
– 4) Fête de la Musique le 18 juin à CHATEAUBRIANT
– 5) Concert de Sainte Cécile
– 6) Concert de Noël


Ecrit le 7 avril 2004 :

Electrod

Electrod, la révélation nantaise de la scène électro est en fait un groupe issu majoritairement du pays de Châteaubriant  .

Ses quatre membres sont : Gildas Baronnet (boîte à rythmes), Jean-Jacques Becam (guitare), David Morand (trompette) et Lolo (voix et autres bizarreries). Et en plus, nous retrouvons Ludo Boulet aux manettes sonores.

Ce groupe s’est fait repérer pour son originalité : du son électro, ça c’est connu mais mélangé avec du conte et notamment une histoire de chaman, alors ça, c’est très fort .

N’hésitez surtout pas à aller les découvrir, allez sur le site tout neuf : www.electrod.free.fr.. Vous pourrez écouter 3 morceaux en ligne.


Ecrit le 16 mars 2006 :

 Marmots

Le groupe « Blouz’Vaches » prépare un CD « en culotte courte » pour les marmots. Pour aider au financement il suffit d’envoyer 10 euros à Hélène Rouaud, La Mignonnais - 44630 Plessé (06 80 63 10 59). Chèque à l’ordre de « La Tortue » et vous recevrez, en juin, le « diske » tout show !


Ecrit le 22 mars 2006 :

_evasion

 Rythm’Evasion

Les jeunes du groupe de percussions, « Rythm’Evasion » s’en donnent à cœur joie sous la direction de Jocelyn Quentin, professeur à l’Ecole de Musiquez

Un concert sera donné mercredi 29 mars 2006 au Théâtre de Verre   à Châteaubriant . Gratuit pour les moins de 18 ans. Places à 5 € pour les autres . Tél 02 40 81 19 99

Jazz manouche
Tintamart
Blouz’vaches