Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > humour > Au cul d’la tonne, chronique en gallo > Chronique en gallo : allo ouine ?

Chronique en gallo : allo ouine ?

Ecrit le 5 novembre 2014

 Allo, Ouine ?

« Je fais allumer maint tison,
Novembre suis qui règne à plein,
Toute personne de façon
Doit penser d’avoir vin et pain
Et doit prier au souverain
Roy des cieulx pour son saulvement,
Car en mon temps il est certain
Que tout meurt naturellement... »

Déliquescence, mutation, déclin, mort, l’entreuille dans le moué de novembre, même s’il feuzeut un temps d’éteu, comme c’t’anneu, entraîneu tout le monde dans la sarabande d’hallowine, et, dans not’occident, le dépouillement de nos arbres et de nos jardins, la simplification de nos politiques et administrations et l’impossible gestion de nos contradictions.

Le gaz russe va circuleu, le peutrole va diminueu, nos cheumineux vont se mette à fumeu, les dernieux cèpes à pousseu et on ne pensera pu qu’à Noël à prépareu.

Par contre, cheu nos vaïzins africains ou moyenne orientaux, la fauw de sa majesteu la mort continuera à frappeu les peuples révolteux, les militaires missionneux et les califes assoiffeux. « Mois des morts, vêts-toi plus fort ! »
 
Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 12 novembre 2014

  On se cramponne dans le vide

On nous a occupeu avec les djihadistes, asteure avec les zadistes et le reste des hollandistes, à creure que tous les istes éteut violents, extrémistes, bellicistes, racistes, alors qu’y en a qui sont pacifistes, humanistes, aquoibonnistes et même socialistes… C’éteut-t-y la fin des ostracistes ? Mon très hauwt Land a voulu se cramponneu au hauwt de la montagne au-dessus du vide français. Y aveut pu beaucoup de courageux pour resteu dans la Cordeu pour sauwveu les exploratous de la gauwche à la française.

Nos agriculteurs et buralistes manifesteu leur ralbolisme en lâchanwt et tapanwt des ragondins ou distrbuanwt des patates productivistes pendant que les patrons cacheut leurs sous au Luxembourg désimpôteu par les véreux fiscalistes.

Les ex-obamaniaques ne croiveut pu à leurs deumocrates et préféreut les reupublicains et les ti-parties. En Palestine, on éteut prêt à une nouvelle Intifada conteur les nationalistes et les murs des colonialistes alors que le mur du temple des fidéistes ne vouleut pu supporteu l’esplanade des mosquées des islamistes. Quand sonnera-t-on la mort des déistes et des croyances des dogmatistes ?

« Quand en novembre, la pluie noie la terre
Ce sera du bien pour tout l’hiver »

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrt le 19 novembre 2014

 FIL A É ! PHILAE !

Nouëlle éteut pas ben lein-gne et on viveut déjà dans les jouhets et les contes de saison. Ceux qui aimeut les p’tites zhistoires, y se régaleut avec les tontons menteurs et flingueurs autour du Jouhet élyséen ; ça rebondisseu tous les jours et on seut pas qui seura le petit Jésus joufflu et le meuchanwt Heurode qui jeuteut des greunades offensives. L’édit sur la transparence des deuputeux risqueut d’éclaircir nos assembleux d’élus dépiteux de tous coteux.

Y aveut pas que l’argent qui franchisseut les frontiéres pour s’accumuleu mieux, les chars russes circuleut pour entoureu l’Ukraine et forceu le J’ai Vain à pas s’occupeu que du CO2 des polluous Obama et chinois qui eux aussi éteut des tontons mentous.

Mais ceux qui préféreut la grande conquête de la science aveut les yeux brillants des ravis de la crèche : c’éteut pu les anges qui descendeu dans nos campagnes mais l’homme qui monteu sur les comètes avec la belle Rosetta et la petite robote Philae. Les scientifiques et les meudias n’en pouvaient pu de chanwteu la victoire de l’Europe sur les millions de kilomètres de vide stellaire et les milliards d’années qui ont fabriqueu notre système solaire. Dommage qu’y ait pas de fil à explorer nos systèmes économiques et politiques !

« Quand l’eau sort au mois mort
Toute l’année, elle sort ! »
 
Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 26 novembre 2014

 Les Tricheurs et les Bienfeuzeurts

Comme y aveut pu que de la tricherie partout : chez les sportifs, les politiques, les enteurprises attireues au Luxembourg, les zélections acheteues par Dassault, j’ai décideu de ne pu kauwzeu de toutes ces chouses merdeuses avec kaïye on nous arroseu à longueur de journeuilles.

Un artique de Ouest France du 17 dernieu m’a renvaïyeu à mon enfance au Pâtis vert de Conqu’reu : ma vaïzine proche éteut la mére Phrasie qui aveut hein-ne fille pari-sienne et un petit-fils qui veneut en vacanwces et qu’éteut mon meullieur copain...des bons catholiques mais qu’aveut accueilli pendant la guére des juifs menaceux du four crématoire ; y aveut des keuniauws de mon âge et quand y a queuques zanneu je les ai retrouveu avec les gars de la classe de Conqu’reu, on est tombeu dans les bras en se rappelant qu’aprés la guére y ont reusteu un peu cheu nous et que je les zen-meuneu avec maïye au patronnage et donneu des cours à l’un ou l’auwte. V’la qu’asteure, y a un des gars qu’est docteur à Paris qui veut faire reconnaître le bourg de Conqu’reu comme « Juste » parmi les nations.
Cheu nous, on a teurjous accueilli les zétrangeux : les zitaliens chasseux par Mussolini, les communisses de St Nazaire, les prison-nieux allemands. On n’éteut pas racisses et je me souviens avaïye passeu des vacanwces, après le patro, à ideu des algériens venus travailleu à Nanwtes pour nourrir leur famille resteu dans les Aurès ou la Kabylie ; j’envaïyeu leurs mandats et bouffeu leur couscous....y aveut pas de tricherie !

« Novembre chauwd au début,
Freu à la fin ! » 

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu