Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Parick Cosnet, la femme du mineur

Parick Cosnet, la femme du mineur

Ecrit le 5 novembre 2014

La femme du mineur, 10 novembre 2014

La Grande Guerre et ses dégâts. Fernand est revenu, après des années de tranchées, le corps blessé, l’esprit perturbé, surtout quand résonnent dans son crâne des bruits rappelant la mitraille et les obus. Il n’aime plus, maintenant, que boire et jouer au théâtre.

En son absence, Rose, comme les autres épouses des mineurs, a pris la place des hommes à la fente d’ardoises. Elle est devenue militante syndicaliste. Avec d’autres femmes, elle a mis au point une machine rudimentaire en bois, pour fendre plus vite.

Mais les hommes qui reviennent, veulent retrouver le temps d’avant, reprendre leur place à la mine et renvoyer les épouses à la maison, pour leur service ... Rose est la dernière fendeuse sur la butte des Ardoisières, Fernand encore blessé, embauche un émigré breton… un étranger, quoi ! Mais il sait si bien jouer de l’accordéon et être prévenant avec Rose...

Une pièce de théâtre de la compagnie Patrick Cosnet, toute en humour et émotion.

A voir (ou revoir !) à Eancé, salle socio-culturelle, le 10 novembre à 20h30. Tarif 10 € - Réserv. 02 99 47 97 10