Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Tourisme > St Patern : chemin des croix à Ruffigné, la Fosse aux loups

St Patern : chemin des croix à Ruffigné, la Fosse aux loups

Ecrit le 11 juillet 2007

 La fosse aux Loups

Fosse-aux-loups
La croix - Photo G.Massard - 02 40 81 31 72

L’association St Patern, qu’anime Gilbert Massard, continue son travail de recensement et de rénovation du petit patrimoine religieux de la région. Dernière réalisation : la croix de la Fosse aux Loups à Ruffigné. Quatre hommes, Georges, Gilbert, Jules et Serge, ont démonté le socle pierre par pierre, pour ne pas aggraver la détérioration du fût de la croix dont le pied était encastré de 1 m dans le socle ; mission accomplie avec succès. Une dalle de béton a été coulée avec l’aide de Joseph, et des services de la commune. Les deux morceaux de croix ont été réparés par Serge grâce à un système ingénieux : le trou qui reçoit le manchon de bronze est percé avec précision dans le fût et le croisillon, l’alignement des deux trous est assuré par montage astucieux sur rouleaux . La liaison fût-croisillon est consolidée par un renfort de plaque inox qui épouse le profil de la croix.

La réfection du socle à été assurée par l’A.C.P.M. de Châteaubriant sous la houlette du chef de chantier J. Pierre Dousset.

 

Quelques précisions :

La croix (2e partie du XIXe siècle) est de forme pattée curviligne circulaire (diam : 0,54m), en schiste, monolithe, d’une hauteur avant sa cassure de 4, 50 m dont
1 m dans le socle.

Le socle mesure 1,10 m x 0, 90 m pour une hauteur de 1 m, il est couronné par deux dalles de schiste de 15 cm d’épaisseur.

A noter, dans le dernier bulletin de l’association, une note sur la Chapelle St Eloy à Moisdon, et sur les trois cloches de Pouancé, deux beaux croquis techniques des croix de La Fouquière (Nort sur Erdre) et de Plessé, et deux pages sur le Musée Eugène Aulnette au Sel de Bretagne.


Ecrit le 2 janvier 2008

 Le chemin des croix à Ruffigné

On peut être instituteur public et aimer sa commune, ses traditions et ses vieilles croix. Michel Bonnier a guidé l’association St Patern dans un circuit de repérage sur la commune de Ruffigné : croix de chemin, croix de famille, croix de mémoire (comme celle de la Tombe à Rabu, un Bleu saigné à mort par les Chouans), Croix de la Grignordais massacrée par un poids lourd, Croix de la Grée   en ciment imitant le bois, Croix Digue, Croix de Bonneval … il en résulte un CD avec les photos de Gilbert Massard et les notes de Jules Aubry.

Gilbert Massard explique : « Michel Bonnier nous avait dit que, dans un fourré à la Gigaudais, se trouvait une croix. Inextricable ! Nous avons mis des jours à débroussailler et nous avons trouvé une croix en fonte, monobloc ». « Il a dû être fait un grand moule à l’époque », commente Michel Portais.

Coeur de croix de la Gégau

Photo : Cœur de croix, sans aucune soudure

La croix appartenait à des Anglais qui ont bien voulu la donner. Mais la mettre où ? Sur un petit terrain appartenant à l’Evêché. Bonne idée. Sauf que, depuis le remembrement, le terrain a disparu et l’Evêché n’en a pas été avisé.

Heureusement la commune de Ruffigné aménage un nouveau cimetière. La belle croix y aura toute sa place. Le socle sera peut-être réalisé par les ouvriers de l’ACPM  , comme celui de la Croix de la Fosse aux Loups. En attendant elle peut être vue dans la vitrine de l’association St Patern, 5 rue Pasteur à Châteaubriant.

 

IMG_3551-St_Patern

Photo : Michel Portais, Jules Aubry et Gilbert Massard avec une des « Croix pattées » qu’ils ont sauvées.