Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Pays (international) > Bretagne et Corse > Votations citoyennes

Votations citoyennes

Ecrit le 12 novembre 2014

Samedi 25 octobre avait lieu le forum de lancement de la plate-forme DIBAB- Décidez la Bretagne. Il voulait être le point de lancement d’une grande campagne de votations sur la réunification. Robin BRUCE, écossais, et Quim ARRUFAT, catalan, étaient présents pour partager leurs expériences.

« Cette plate-forme, née du vif débat provoqué par la réforme territoriale (réalisée sans concertation avec les citoyens), … organise des votations citoyennes pour donner la parole aux citoyens sur l’avenir institutionnel de la Bretagne… Ce sont des thèmes permettant de créer un débat sur notre capacité à penser et concevoir une Bretagne plus démocratique, plus proche du peuple, et apte à devenir un véritable espace de mobilisation citoyenne, économique et environnementale. »

St-Viaud, sera la première à proposer une votation. Les habitants de cette commune du sud Loire devront répondre aux questions suivantes : 1-Êtes-vous pour la création d’une nouvelle région Bretagne intégrant la Loire-Atlantique et les quatre autres départements bretons ? OUI/NON 2-Si oui, êtes-vous pour la fusion des conseils départementaux et du conseil régional au sein d’une Assemblée de Bretagne ? OUI/NON. Ce forum se voulait être un appel à candidatures pour organiser d’autres votations en Bretagne. La prochaine vague aura lieu en février.

Les deux intervenants ont permis aux quelque 200 personnes présentes de mieux comprendre l’intérêt d’une telle démarche.

L’écossais Robin BRUCE a débuté son intervention par un historique de la lutte pour l’indépendance. Pour en arriver au référendum du mois dernier, les Ecossais ont débuté il y a plus de soixante-dix ans par une simple pétition. Puis en 1974, le SNP (parti national écossais) a gagné un tiers des votes écossais et onze députés. Après l’instauration d’un parlement écossais, le SNP y devient majoritaire en 2007. Selon Robin, il n’y a plus de gauche au Royaume-Uni. Avec le même budget que dans le reste du Royaume-Uni la santé et l’éducation sont restées gratuites en Ecosse contrairement à leurs voisins. Suite à la victoire parlementaire en 2011, le SNP a organisé le référendum sur l’indépendance. Malgré leur défaite, Robin reste positif car ce sont en majorité les jeunes qui ont voté pour. C’est donc l’avenir. Toutefois, la prochaine fois, ils s’attacheront à prêter davantage attention aux médias en dehors des réseaux sociaux et à aller davantage voir les gens.

Quim ARRUFAT, catalan, est venu défendre le droit de son peuple à débattre. Il veut avoir le droit de débattre sur son avenir. Pour lui la démocratie, ce n’est pas voter une fois tous les cinq ans pour quelqu’un sans s’inquiéter de ce qui se passe entre deux mandats. Leur référendum, le 9 novembre, est la plus grande action de désobéissance civile. En effet, l’état espagnol ayant refusé aux Catalans ce moyen d’expression, ils le font avec leurs propres moyens. Depuis 2009 sont organisées des votations avec comme question : Est-ce que vous voulez devenir un Etat ? Voulez-vous que cet Etat soit indépendant ? Ils ont commencé avec une petite commune pour finir en 2011 par Barcelone. Aujourd’hui, les institutions se sont emparées de la question grâce à un grand mouvement citoyen.

DIBAB-Décidez la Bretagne aimerait terminer sa campagne de vote par Nantes, Rennes, ou Brest. En attendant c’est St-Viaud à la fin du mois. Qui sait, en février, il y aura peut être une commune de notre pays qui s’emparera de la question ? C’est aux habitants de le proposer

PL

Note du 30 novembre 2014

Saint-Viaud

Saint-Viaud : 75% pour la réunification

Dimanche 30 novembre 2014, l’association « DIBAB - DÉCIDEZ LA BRETAGNE » a organisé une votation citoyenne à Saint-Viaud pour donner la parole aux habitants de la commune sur la question de l’intégration de la Loire-Atlantique à la Région Bretagne et sur la création d’une « Assemblée de Bretagne ». En amont de la consultation citoyenne un intense travail de terrain (boitages, portes-à-portes, réunions publiques) a été réalisé pour sensibiliser la population et appeler au vote.

A l’issue du dépouillement, 336 personnes se sont exprimées soit 20% des inscrit-e-s sur les listes électorales et 23 habitant-e-s de 16 ans et plus non-inscrit-e-s.

Voici le résultat des suffrages exprimés suivant les deux questions :

1) « Êtes-vous pour la création d’une nouvelle région Bretagne intégrant la Loire-Atlantique et les quatre autres départements bretons ? »

OUI : 75% (247 votes)
NON : 22,5% (74 votes)
BLANC : 2,4% (8 votes)
NUL : 7 votes

2) « Si oui, êtes-vous pour la fusion des conseils départementaux et du conseil régional au sein d’une Assemblée de Bretagne ? »

OUI : 80,1% (210 votes)
NON : 11,1% (29 votes)
BLANC : 8,78% (23 votes)
NUL : 74 votes

Avec un taux de participation de 20% auquel il faut ajouter 23 personnes de 16 ans et plus non-inscrites, la votation est un vrai succès. Il faut, en effet, être conscient que les votations citoyennes n’atteignent que très rarement des taux de participation élevés. Même en Catalogne, les référendums auto-organisés de 2008 à 2011 ont une moyenne de participation d’environ 24%. DIBAB considère qu’avec des moyens militants, ce taux de participation est tout à fait honorable. Il n’appartient qu’aux responsables politiques de donner officiellement la parole aux citoyens pour faire mieux.

Les habitants de 16 ans et plus qui se sont exprimés ont largement plébiscité l’intégration de la Loire-Atlantique à la Bretagne et la création d’une « Assemblée de Bretagne ». Malgré une réforme territoriale qui nie la question de la réunification et de l’évolution institutionnelle en Bretagne, cette initiative   en appelle d’autres, dans les prochains jours DIBAB annoncera d’autres consultations dans différentes communes. Nous appelons toutes les personnes intéressées par notre démarche à nous contacter, à nous soutenir ou à nous rejoindre pour permettre la tenue d’autres votations en Bretagne

Nous tenons à remercier le maire de Saint-Viaud, Roch Cheraud d’avoir honoré ses engagements de campagne, acceptant la tenue d’une consultation dans le respect des lois en vigueur sur ce type d’initiative  . Nous remercions aussi les Vitaliens et les Vitaliennes pour leur accueil tout au long de la campagne. Les militant-e-s de DIBAB - DÉCIDEZ LA BRETAGNE sont fièr-e-s du travail accompli, d’avoir pris l’initiative   de donner la parole et de créer un débat politique nouveau dans la commune

La réforme territoriale n’enterrera pas cette revendication.

Signé : La plate-forme DIBAB - Décidez la Bretagne