Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > humour > Au cul d’la tonne, chronique en gallo > Chronique en gallo : et asteure ?

Chronique en gallo : et asteure ?

Ecrit le 7 janvier 2015

 Les bonnes années

Brassens avait chanté quatorze-dix-huit
Mais mon colon celle que je préfère
C’est notre quatorze-dix-sept avec ses suites
Et mon Sarko qui brasse et cherch’ son erre
Il est sûr et certain qu’est venue l’ère
Pour toutes les Françaises d’être à sa suite
Et de chasser enfin la gauche pépère
Qui préféra presque toujours la fuite
Pas en Egypte comme la Sainte Famille
Qui n’aime pas le mariage pour tous
Dont Sarko voudra bien faire la titille
En chantant fort un gloria tout doux
Que ce Noël soit bon pour les Français
Et que nouvel an apporte sa joie
A toutes icelles et iceux dont on sait
Qu’ils ne pourront jamais se tenir coi
Mais chanteront toujours leur grand malheur
De n’être ni contents ni satisfaits
Même s’ils avaient tout pour leur bonheur
Et qu’enfin terre et monde seraient bien faits.

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 14 janvier 2015 (après l’attentat contre Charlie Hebdo)

 Les Commandous et les Feuzous

Quand on éteut keuniauws, on vaïyeut ben et on supporteut qu’y yaveut des comman-dous et des feuzous, des kauwzous et des taizous, des tristards et des rigolards. Les preumieux s’abriteut deurrieure leur âge, leur force, leur argent, leur particule, leur dieu et nous, les gosses, on rêveut de deuveunir à notre tour des maîtres tout-puissants pour continueu le jeu dangeureux.

Mais quand on aveut granwdi on aveut compris que la domination et la soumission éteut pas les bons principes, qu’y falleu la liberteu pour chacun et l’égaliteu pour tous. Les djihadistes, les fanatiques, les bigots sont reusteut des keuniauws qui aveut beusoin de chefs sacreux pour leur demandeu de crére, de tueu, tortureu et soumettre tout le monde par la peur et la souffrance ; ça donneut les massacres de Charlie-hebdo et les califats foireux et sanglants, la volonteu de supprimeu la liberteu de penseu, écrire, dessineu, rire et se moqueu. Tristes étrennes pour nos bon-nes an-neux joyeuses !

Mais le peuple qui a goutteu la deumocratie va se leuveu, crieu, marcheu, chanwteu dans toutes les rues et les cheumins de not’pays meurtri !

« Janvier pleurant,
Tout l’an gouttant. »

signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 21 janvier 2015

 Et asteure ?

Quand un peuple endormi ou assoupi se souleuveu, se metteu debout pour kauwzeu, marcheu, échanwgeu, reufleuchir, on ne pouveut que chanwteu et danwseu et s’associeu...mais pour que ça dureu, y falleut pas gardeu les deux pieux dans le meinme sabot ou la meinme comète1, y falleut multiplieu les lieux de débats, les gestes de res-pect et de compeurnuche, conjugueu des chouses opposeux con-me la sécuriteu et la liberteu, l’égaliteu des dreuts et des devoirs, la croyance et l’athéisme, la laïciteu et la tolérance ; comment ête patriote et citoyen du monde, meufiant et accueillant, lutteu conteur les leupénisses et leurs ideux pétainisses, rameuneu les votous du FaNeu à la raison reupublicaine et européenne, à l’acceptation des zémigreux et des zétranges étrangeux.

Dans not’ canton, y a 15 anws, on aveut créeu hein-ne universiteu de pays et son preu-mieu travail aveut éteu, après le septembre noir ameuricain de chercheu à comprendre et éviteu que ça recommence...On n’a pas ben réussi pasqu’on s’est endormi. Cteu seumain-ne, on a décideu de reudeumarreu avec des ateulieux de réflexion et d’infor-mation. Partout, y faudreut reulanceu les mouvements d’éducation populaire, les réunions de jein-nes, le service civil, éducqueu nos écolieux à la vie citoyenne, à l’his-toire des reuligions et des Lumières, partageu enfin les richesses et la culture avec tout le monde. C’éteut ça qu’y falleut faire asteure !

« Toux de janvier,
réjouit le fossoyeur »
   

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 28 janvier 2015

 Ça dékanwteu

Après le temwps de l’eumotion, de l’émaïllerie (2), de la pou, de la colére, du rassembleument, on a commençeu à kauwzeu, à nalyseu ce qui s’éteut passeu ou pas passeu, qui éteut Charlie et qui l’éteut pas et pourkaïe, qui éteut deuvenu terrorrisse cheu nous et comment ? Qui pouveut faire queuque chouse pour empêcheu que ça recommence ?
Chacun a sa p’tite ideu et ça blablateu partout

Mon Preusident a gain-gneu des points pour sa fermeuteu et sa compassion, le FaNeu point ! Mais il espéreut ben ramasseu des deupartements et des reugions dans sa nasse conspirationnisse. L’unanimiteu nationale enteur les reupublicains va bentout se fissureu car ça pouveut pas dureu dans not’pays d’à part taïde et d’inégaliteu renforçeue. Tant que les gros richous voudront pas partageux avec les pôvres, habiteu avec yeux, démolir leur mur de la honte et leurs machines à zyeuteu pour protégeu leur kaïye (3).

La BeuCeuEu vouleu reulanceu la croissance en Europe et mon Obama obligeu ses bons copains reupublicains, pleins de gros sous, à païyeu plus d’impôts pour ideu les classes moyennes ; là aussi, y remonteu dans les sondages car il aveut pu à se faire rélire. Par contre, Sy rit za à la gauwche de la Graisse mais la dreute européen-ne rieut jauwne pasqueu Scie (riza) veut scieu son austeuriteu. Quelle Chierie !

signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


NOTES:

(1) comète = sabot de bois cerclé
(2) S’émaïyeu = avoir peur
(3) Kaïye = les biens (avoir de quoi)