Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Tourisme > ADT (02)- Tourisme

ADT (02)- Tourisme

(écrit le 4 septembre 2002

 Le départ de Yannick CHABOT

Un départ vient d’affecter le Pays de Châteaubriant   : Yannick CHABOT retourne dans sa Vendée natale.

Yannick CHABOT n’était pas connu du grand public : il ne figurait pas habituellement sur les photos des journaux. Mais son travail y figurait, lui : depuis son arrivée le 2 avril 1997, il a repris et développé le concept « 50 idées pour un été », lancé « Des idées plein l’automne », et « Le printemps a des idées », une valisette de sentiers de randonnées, des fiches de visite des églises de la région, carte touristique, guide du pays, etc, etc, tout cela avec son assistante Anne Bailleul, et avec tous les acteurs du pays qu’il a su fédérer pour donner un essor touristique au Pays de Châteaubriant  . Il n’est pas originaire de notre région, mais il a été sensible à sa beauté et à ses richesses et n’a eu de cesse de s’en faire l’ambassadeur, aussi bien auprès des instances départementales (comité Départemental du Tourisme  , Conseil Général, etc) que lors des salons du Tourisme   à Nantes, Angers, Rennes, Lille ......etc.

Les nombreuses personnes présentes lors de son départ, peuvent témoigner de sa capacité d’écoute, du soutien qu’il a apporté à leurs projets, pour que se développent, chez nous, les gîtes et chambres d’hôte (qui connaissent un bon taux de fréquentation l’été) et les activités proposées tout au long de l’année. Grâce à lui de nombreux projets ont pu se concrétiser et trouver un financement et Châteaubriant est maintenant devenu un « pôle touristique » reconnu et la population a commencé à voir d’un autre œil le petit patrimoine de notre région. Les élus qui, il y a 10 ans, disaient « il n’y a rien à voir chez nous » ont maintenant changé d’avis et compris que le tourisme   pouvait être un facteur de développement économique et de qualité de vie.

Nouvelle équipe

Merci donc à Yannick CHABOT et dommage qu’il s’en aille ! Son successeur, Nicolas LOUINEAU, qui connaît déjà le pays de Châteaubriant   et réside à Martigné-Ferchaud, va avoir à relever le défi de succéder à Yannick Chabot. Souhaitons-lui , souhaitons-nous, bonne chance, de même qu’aux deux jeunes, Ophélie TOUCHE et Sandrine MESTRARD qui remplacent Anne Bailleul ... qui attend un heureux avènement.La nouvelle équipe va commencer très fort : avec le stand de la Foire de Béré, occasion de se faire connaître, occasion pour le public de (re)découvrir ce qui est proposé, notamment le programme des Journées du patrimoine (21 et 22 septembre) et le programme « Des idées plein l’automne » pour les mois de septembre 2002 à janvier 2003.Les porteurs de projets et d’idées sont tous les bienvenus.

Qu’ils s’adressent à l’association pour le développement du Tourisme  , 21 rue Basse à Châteaubriant, tél 02 40 81 40 82 - Courriel :

Châteaubriant-pays-touristique@wanadoo.fr

Note du 21 mars 2008 :

Malheureusement Nicolas Louineau est décédé ce jour


Ecrit le 25 juin 2003 :

 Le sentier des cinq trésors

Sixième assemblée Générale de l’Association pour le développement du Tourisme   (ADT  ) : 29 communes adhérentes pour sauvegarder et mettre en valeur le patrimoine local, soutenir les porteurs de projets, valoriser l’offre touristique.

Lits : + 69 %

Au cours de l’année 2002, le Pays de Châteaubriant   a recensé 1084 lits touristiques (il y en avait 641 en 1998). C’est donc une progression importante (+ 69 %) pour une région reconnue comme « Pôle touristique » avec 27 gîtes ruraux, 4 gîtes de groupes et 18 chambres d’hôtes. Il faut y ajouter 18 hôtels, deux campings municipaux, deux aires naturelles de camping et deux campings à la ferme, et 40 chambres à l’Abbaye.Sept projets élaborés en 2002 ont abouti avec des aides de l’Etat, du Conseil Général, du Conseil Régional et des Fonds européens : 70 lits nouveaux ouvriront en 2003.Le Pays de Châteaubriant   comporte une dizaine de lieux de visite. Les deux sites recevant le plus de visiteurs sont le Château de Châteaubriant et la Sablière. L’abbaye de Melleray est très fréquentée pour la qualité de son accueil-librairie et cette année sera lancée une expérience de visites guidées.L’Association pour le développement du Tourisme   s’investit beaucoup dans le soutien aux professionnels du tourisme   : restaurateurs « Pays de Châteaubriant   gourmand », portes ouvertes des Gîtes et Chambres d’Hôte, édition de sets de table pour les restaurants, mise en place d’un présentoir pour les guides touristiques de la région. On mesure ainsi le chemin parcouru depuis 1995 où a été lancée la première opération « 50 idées pour un été ».

50 idées

A l’époque, c’était 50 activités proposées pour l’été, dans une région où, traditionnellement, on disait « il n’y a rien ». En plus des programmes du printemps et de l’automne, le guide de l’été propose plus de 150 activités. Il est tiré à 10 000 exemplaires et disponible dans les mairies, offices de tourisme   et commercesLa valisette des fiches de randonnée, qui remporte un beau succès, s’enrichit cette année de 5 fiches : le sentier des cinq trésors à Abbaretz, le sentier de Bout de Bois à Saffré, le sentier de l’étang de Gruellau à Treffieux, le sentier des manoirs à Nozay et le sentier de la mine à AbbaretzLe réseau des églises ouvertes au public comporte désormais une huitième fiche, consacrée à la Chapelle des Templiers.

Le programme 50 idées pour un été, a attiré plus de 13 000 visiteurs en 2002.

Parmi les nouveautés de cette année :
–  visites d’entreprises anciennes (Mines de la Brutz) ou neuves (Kuhn-Huard, imprimerie castelbriantaise)
–  randonnées au clair de lune
–  Poterie à Lusanger
–  Lecture de paysage

Renseig. : ADT  , 02 40 81 40 82.


Ecrit le 16 juin 2004 :

 ADT   - bilan 2003

L’ADT   (association de développement touristique du Pays de Châteaubriant  ) a fait, ce 8 juin 2004, le point sur l’année 2003.

Un nouveau guide pratique tourisme   a été tiré à 15000 exemplaires, de même que le programme « 50 idées pour un été ». Les deux programmes du printemps et de l’automne ont été tirés chacun à 5000 exemplaires, tandis que 30 000 « sets de table » ont été diffusés auprès des restaurateurs du Pays

5 fiches de randonnée sur le Pays de Nozay viennent compléter la valisette des circuits de randonnée dont le succès ne se dément pas (864 valisettes vendues en 2003, 10 € disponibles dans les Offices de Tourisme  ). Une étude diagnostic sur les chemins existants et potentiels est en cours de réalisation.

Une fiche de visite de l’église de Sion-les-Mines va sortir prochainement. Les églises de Vay et La Grigonnais sont en préparation.

160 lits nouveaux

L’hébergement touristique poursuit sa progression avec 15 nouveaux dossiers (avec ou sans subvention) pour 160 lits, sans compter les nombreux hébergements, ouverts par des Anglais. Douze nouveaux dossiers sont en cours pour 2004

Quelques comparaisons :

Taux de fréquentation des hôtels :
– 45 % sur le pays de Châteaubriant  
– 58 % en Loire Atlantique

Taux de fréquentation des campings ruraux
– 30 % sur le pays de Châteaubriant  
– 29 % en Loire Atlantique

Lieux de visites au Pays de Châteaubriant   :
– 25 807 visiteurs en 2003
– 25 461 visiteurs en 2002

Programme 50 idées pour un été :
–  14 308 visiteurs en 2003
–  13 099 visiteurs en 2002

La promotion des lieux de visite porte principalement sur le Moulin du Pont (2500 visiteurs en 2003), le Parc du Plessis   à St-Aubin-des-Châteaux (1500 visiteurs), la Carrière du Parc à Nozay, le site des Forges à Moisdon et le site de Gruellau à Treffieux. Le Moulin du Pont aura une nouvelle roue le 16 juin 2004.

D’autres sites « tournent » tout seuls : l’abbaye de Melleray, la fonderie d’art et le site de la Hunaudière   et le château de Châteaubriant .

L’exporama de la Foire de Béré va porter sur Agriculture et Tourisme   en partenariat avec les pays touristiques voisins (Ancenis, Trois Rivières, Haut Anjou Segréen, Sud Ille et Vilaine)

ADT   - 21 rue Basse - Châteaubriant
02 40 81 40 82 http://www.paysdechateaubriant.com


Ecrit le 30 juin 2004 :

 Le Programme de l’été 2004


est paru avec, en couverture,
un dessin de jeunes de l’atelier L et H (rue de la Barre à
Châteaubriant )

JPEG - 238.8 ko
Programme
02 40 81 40 82

Disponible
en mairies, offices de
tourisme  , commerces, etc. 10 000 exemplaires

Ce programme est toujours très attendu mais il est difficile de savoir son impact exact. Cependant les responsables de sites touristiques remarquent un afflux de visites le jour indiqué sur le programme.

Celui-ci a dû, cette année, sélectionner les propositions et ne retenir que les découvertes culturelles, touristiques et de loisirs (par exemple les feux d’artifice n’ont pas été retenus).

Pour sa dixième année d’existence, 50 idées pour un été propose encore des nouveautés (signalées en marge du programme) :

– Sept fermes ouvrent au public pour visite et dégustation éventuelle

– La toute nouvelle brasserie artisanale de Treffieux expliquera la fabrication de « la bière du chaudron » avec sa propre production d’orge et de houblon.

– Des visites d’entreprises sont programmées ainsi que celles de deux boulangers, et des coulisses du Théâtre de Verre   et du Cinéma

Ce programme d’été montre qu’il est possible d’accueillir des touristes avec tous ceux, professionnels et bénévoles, qui partagent la même passion pour le Pays de la Mée.


Ecrit le 23 février 2005 :

 Le cabaret des oiseaux

JPEG - 267.7 ko
Au Cabaret des Ois

Un nouveau gîte vient d’ouvrir à Treffieux, au village de Sainte Marie (fléché à partir de la route Treffieux-Abbaretz). Une ancienne grange, vaste à souhait, a été aménagée avec des matériaux naturels : le chanvre pour les murs intérieurs, les pâlis en façade, un " marmoléum » sur le sol (résine et farine de bois). « C’est un gîte écologique » disent Emile et Marie Paule Plantard « qui d’ailleurs attire des thérapeutes de Nantes, soucieux de voir l’harmonie entre les matériaux et l’homme »

10 lits d’un côté, 5 lits de l’autre, escaliers de bois, cuisines aménagées, salles de bain équipées pour personnes handicapées, lingerie, grand séjour, énergie solaire et chaudière à bois : le gîte accueille aussi bien les visiteurs d’un soir, venus pour une fête dans la région, que les touristes à la recherche du calme et des produits du terroir. Le confort de chez soi, dans un bâti de caractère, avec le calme de la campagne et « l’Accueil paysan ». Le chant du coq rythme les journées et, dans les champs, pousse cette cardère qu’on appelle « le cabaret des oiseaux » parce qu’elle garde l’eau dont ils ont besoin. 02 40 51 42 79

 De nouvelles brochures

L’ADT   (association pour le développement du Tourisme  ) vient de sortir de nouveaux supports de communication qu’on peut trouver dans les Offices de Tourisme   et mairies des 33 communes du Pays de Châteaubriant  

JPEG - 128.7 ko
Nicolas Louineau, Anne Bailleur, Raymond Leb

Le guide touristique, 52 pages, est totalement bilingue, sachant que 80 % des Etrangers visitant la région sont Britanniques. Tiré à 15 000 exemplaires, diffusé à 100 km aux environs et sur les Salons du Tourisme  , il est riche en photos et en indications pratiques : période d’ouverture, nombre de chambres, prix, présence de parking, bar, mobilier bébé, piscine, sauna, restauration, etc. Tous les hébergements sont contrôlés.

La carte touristique, qui pour la première fois intègre la région de Nozay, a été tirée à 10 000 exemplaires. Le programme « Le Printemps a des idées » est édité à 5000 exemplaires en attendant « 50 idées pour un été » : programmes toujours très attendus.

La brochure « Loire-Atlantique côté jardin » n’est disponible que par internet : elle est destinée à une clientèle plus lointaine. Sa diffusion : 20 000 courriels (gratuits !) alors que les frais postaux auraient représenté 10 000 €. Le taux de retour est de 2 à 3 %.

Etonnant : le pays de Châteaubriant  , qui propose des week-ends à thèmes, vend autant de séjours que la Côte . La formule Week-end est une idée-cadeau qui se développe. Les hébergements spacieux, récents, et de caractère plaisent beaucoup. Des thèmes sont recherchés : plantes médicinales, sophrologie, techniques de rénovation à l’ancienne. « Nous invitons les propriétaires à laisser libre cours à leur créativité » disent Raymond Lebossé (Président) et Nicolas Louineau (animateur)

L’église Saint-Melaine de Sion-les-Mines bénéficie désormais d’un dépliant destiné à la visite, 3000 exemplaires. Chaire de chêne sculpté, vitraux représentant Melchisédech et Saint Melaine, copie de La Cène de Léonard de Vinci... on peut s’adresser à M. Lorand pour une visite passionnée (02 40 28 93 01)

Renseignements à l’ADT   (02 40 81 40 82) ou auprès des Offices de Tourisme   et mairies


Ecrit le 14 juin 2006

 ADT   - Bilan 2005

Rappelez-vous ... il y a 15 ans. L’animation touristique du Pays de Châteaubriant   était quasiment inexistante. Il n’y avait d’office de tourisme   qu’à Châteaubriant et l’hôtesse d’accueil distribuait généreusement des documents touristiques ... aux Castelbriantais ... pour qu’ils partent en vacances ... ailleurs. Seul le château était visité régulièrement, grâce à des jeunes embauchés l’été par la municipalité.

Et puis, en 1992 et 1994, avec l’Institut culturel de Bretagne, étaient lancées les « Journées du Patrimoine Industriel ». Un certain nombre de militants se sont mobilisés : Jean Franco (Sion-les-Mines : la Hunaudière  ), Albert Cavé (Sion-les-Mines : le Moulin du Pont) ; Georges Vanderquand (Moisdon-la-Rivière : La Forge Neuve) et d’autres. De là est née leur volonté de continuer à travailler ensemble. C’est ainsi qu’a été lancée, pour juillet 1995, la première opération « 50 idées pour un été », qui s’est poursuivie en juillet 1996, en continuant à ne reposer que sur des bénévoles.

A l’époque, quand on interrogeait les maires sur les atouts touristiques de leur commune, ils répondaient souvent : « Il n’y a rien » ... l’opération 50 idées a pu leur montrer que le « petit » patrimoine local, et l’histoire locale, étaient dignes d’intérêt.

Voyant que, enfin, ça bougeait dans le Nord du département, le Conseil Général a proposé de financer un demi-animateur touristique, à condition que le Syndicat Mixte du Pays de Châteaubriant   finance l’autre moitié. Ce ne fut pas évident ... mais cela s’est fait. En avril 1997 est arrivé l’animateur Yannick Chabot, qui a été remplacé, depuis, par Nicolas Louineau.

L’opération « 50 idées » 1997 s’est alors appuyée sur des professionnels (et continue à l’être), et des opérations nouvelles ont été lancées : « Le printemps a des idées » et « Des idées plein l’automne ».

Parallèlement la toute jeune association « ADT   » (association pour le développement du tourisme  ) a apporté son soutien aux porteurs de projets.

Ainsi le lancement de « 50 idées pour un été » a contribué à briser le cercle vicieux :

Pas d’animation touristique â pas de touristes â pas de structures d’accueil â pas de touristes â pas d’animation touristique, etc.

Pour son dixième anniversaire, l’ADT   a tenu son assemblée générale dans une superbe demeure « La Blandinais » à St Aubin des Châteaux : le propriétaire, délogeant les lapins qui y avaient trouvé refuge, a splendidement rénové un vieux bâtiment de caractère, y faisant deux dortoirs de sept personnes, deux salles de réunion-réception (75 personnes), un bar, une salle de danse avec sono, une cuisine moderne, tout en conservant les demi-cloisons en palis de schiste et les râteliers à foin.

Bilan d’activité 2005

Le Pays de Châteaubriant   comprend désormais 1640 lits touristiques déclarés :

	Hôtels			440
	Campings		681
	Ch. d’hôtes		102
	Gîtes			357
	Ch. monastiques	         60

Au lieu de 1579 en 2004 (450 en 1996). D’autres projets devraient aboutir en 2006-06-06

Des offres de WE et courts séjours sont proposées 11 en 2006 (1 en 2002)

Et 11 formules de stages avec hébergement (0 les années précédentes)

Le programme « 50 idées pour un été » a accueilli 18 136 visiteurs en 2005 (14 927 en 2004) avec 51 visites d’entreprises ou de fermes (28 en 2004).

Le programme 2006, qui sera disponible le 15 juin, sera tiré à 10 000 exemplaires (en version bilingue pour la première fois).

Formation

Le suivi individuel des prestataires fait partie des missions de l’ADT   :
– Promotion (réalisation de supports, internet)
– Mise en marché et suivi clientèle (conception de produits, fichier clients)
– Formalités administratives

Pour 2006 l’ADT   proposera, en plus, une journée d’information « Tourisme   et handicap », et une formation en anglais

Forges et Sites

L’ADT  , avec divers partenaires, travaille sur un projet de mise en réseau, sur le thème du fer, des Mines de la Brutz, des Forges de Moisdon et de la Hunaudière  , des Fours à Chaux d’Erbray.

Le schiste est l’objet d’un recensement conduit par l’ASPHAN   et qui doit déboucher sur une exposition, en 2007, au Château de Châteaubriant. Par ailleurs Marsac sur Don étudie la possibilité d’acquérir une ancienne carrière de schiste pour en permettre l’accès au public.

Tourisme   solidaire

L’ADT   travaille avec le Conseil Général pour proposer des sorties groupe à la journée et des séjours familiaux adaptés à la demande sociale.

Tourisme   et handicap

Au 1er mai 2006, onze établissements sont labellisés en Loire-Atlantique dont 5 sur le Pays de Châteaubriant  , alors que celui-ci ne représente que 2 % des chambres du département. Cette labellisation amène une nouvelle clientèle.

Randonnées

L’offre de randonnées s’étoffe d’année en année, mais l’ADT   s’est efforcée de hiérarchiser les différents circuits en fonction de leur intérêt touristique. En 2006 sera réalisé un plan de signalétique des itinéraires de randonnée. Une formation au balisage sera donnée à des encadrants de l’ACPM  .

Le premier circuit VTT d’intérêt départemental (Treffieux/Nozay/Abbaretz) sera inauguré le 7 juillet 2006.

 La Blandinais

Un superbe manoir - Tél 02 40 28 46 67

JPEG - 1 octets
Blandinais
La Blandinais
JPEG - 1 octets
Blandinais-Bar
La Blandinais : le bar
JPEG - 1 octets
Blandinais-escalier
La Blandinais - escalier

ADT   - 21 rue Basse - Châteaubriant
02 40 81 40 82
http://www.paysdechateaubriant.com

Pays gourmand

Musées