Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Châteaubriant en Education prioritaire

Châteaubriant en Education prioritaire

Ecrit le 17 décembre 2014

Nous avons déjà dit que Châteaubriant était classée en « zone à risque d’échec scolaire »

Cela se confirme, si l’on en juge par les décisions prises par le comité technique du 9 décembre 2014, en ce qui concerne les établissements publics. Ce comité a déterminé les écoles placées en REP (Réseau d’éducation prioritaire).

La politique d’éducation prioritaire a pour objectif de corriger l’impact des inégalités sociales et économiques sur la réussite scolaire par un renforcement de l’action pédagogique et éducative dans les écoles et établissements des territoires qui ren-contrent les plus grandes difficultés sociales.

Ainsi des écoles sont placées en REP à Nantes, St Nazaire, Trignac, Donges, Guémené Penfao et zone de Châteaubriant.

Pour Châteaubriant, il y a

  • - le collège de la Ville aux Roses
  • - l’école maternelle Claude Monet et l’école primaire Claude Monet

Et aussi :

  • - la Rose des Vents à Erbray
  • - l’école du Petit Auverné
  • - l’école Les Rochettes à St Julien de Vouvantes
  • - l’école JP Timbaud à St-Aubin-des-Châteaux

Et c’est tout, aucune autre école sur le territoire du Pays Châteaubriant-Nozay- Derval.

A l’école des Terrasses à qui il manquait un élève à la rentrée (80 pour 81) pour avoir une quatrième classe, il y a désormais 85 élèves, avec deux classes à 30 élèves (CP-CE1 et CE1-CE2) et 25 élèves pour la 3e classe (CM1-CM2).

Pendant ce temps là... toujours pas de psychologue scolaire à Châteaubriant, ni de médecin scolaire…

Pour en savoir plus sur l’éducation prioritaire

Et les TAP ?

Le projet éducatif de territoire de la Com’Com’   du Castelbriantais sera présenté lors de la réunion du comité syndical du 16 décembre.

En ce qui concerne les TAP (Temps d’activités périscolaires), on ne sait pas encore exactement ce qui va se passer. Sans doute une mise en place en septembre 2015 dans la Com’Com’   du Castelbriantais, avec des cars scolaires passant dès 15h45 … ce qui interdira aux enfants de rester aux activités, sauf si leurs parents peuvent venir les chercher à 17h. De plus ces TAP seraient systématiquement payants. Il y aura donc de nombreux enfants qui ne pourront pas y accéder [alors que, en France, dans 78 % des communes, il y a gratuité, si on en croit l’enquête menée au printemps 2014 par la Caisse nationale des Allocations familiales (Cnaf) en collaboration avec l’Association des maires de France (AMF)].

On entend dire aussi que les professeurs du Conservatoire   de Châteaubriant, qui intervenaient jusque là sur le temps scolaire, donc pour tous, ne vont plus intervenir qu’au moment des TAP : de ce fait la prestation serait restreinte à ceux dont les parents pourront payer et à ceux qui ne seront pas obligés de prendre le car de ramassage.

Il n’y aurait pas de « garderie » pendant les TAP c’est donc fin des cours à 15h45

  • - donc, soit la famille paie pour que l’enfant bénéficie de TAP
  • - soit l’enfant est sur la rue, la garderie ne commençant qu’à 17h.
    On voudrait zigouiller les TAP qu’on ne s’y prendrait pas autrement !