Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Grappillages et Mée-disances > Mée-disances du 7 janvier 2015

Mée-disances du 7 janvier 2015

Ecrit le 7 janvier 2015

 Les milliardaires se sont fortement enrichis en 2014

 
Challenges.fr du 31/12 : La fortune des 400 personnes les plus riches du monde a augmenté de 92 milliards de dollars, soit une progression de 2,3%, selon l’agence Bloomberg. Le montant de leur richesse est de 4.100 milliards de dollars.

Le fondateur du géant chinois de l’e-commerce, Alibaba, Jack Ma, est le milliardaire qui a enregistré la plus forte hausse de sa fortune. En un an, elle est passée de 3,6 à 28,7 milliards de dollars. Il devance l’homme d’affaires américain, Warren Buffet, qui s’est enrichi de 13,7 milliards de dollars en 2014. Ce dernier, avec une fortune estimée à 74,5 milliards de dollars, devient le deuxième homme le plus riche du monde, derrière Bill Gates. Le fondateur de Microsoft s’est quant à lui enrichi de 9,1 milliards de dollars en 2014 (sa fortune totale est estimée à 87,6 milliards de dollars). C’est un peu moins que le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg (+10,6 milliards de dollars sur un an).

Un Français figure dans les dix premiers milliardaires qui se sont le plus enrichis en 2014. Il s’agit du patron d’Altice, Patrick Drahi qui a vu sa fortune croître de 6,3 millions de dollars. Il fait partie des 5 fFrançais figurant dans les 100 premières fortunes mondiales. On trouve à ses côtés, Liliane Bettencourt, Bernard Arnault, François Pinault et Serge Dassault. Xavier Niel a de son côté accru sa fortune de 1,1 milliard de dollars, mais ne pointe encore qu’à la 156e place.

Les Russes ne sont pas à la fête dans ce classement, essentiellement à cause de la chute des prix du pétrole et de l’effondrement du rouble. Ainsi, Leonid Mikhelson (groupe gazier Novatek) a perdu 7,8 milliards de dollars en 2014 et Alisher Ousmanov (Mettaloinvest), 6,5 milliards.

 Poutine veut geler la vodka

 
leMonde.fr du 28/12 : le 24 décembre, le président russe, Vladimir Poutine, a ordonné à son gouvernement de geler le prix de la vodka. Depuis le début de l’année, le prix du demi-litre de la célèbre boisson a en effet augmenté de 30 %, et coûte aujourd’hui près de 220 roubles (3,35 euros). Pas étonnant : l’inflation (officielle) devrait dépasser les 10 % en 2014. Dans les grandes villes, les prix des produits de consommation ont flambé de 20 % à 50 %. A Saint-Pétersbourg, les habitants achètent des centaines de billets de métro en prévision de la hausse des tarifs prévue au 1er janvier 2015.
 
Pénalisée par l’effondrement des cours du pétrole et par les sanctions occidentales, la Russie, qui a vu sa devise perdre le quart de sa valeur face au dollar en quelques semaines, est au bord du gouffre. Son économie pourrait même se contracter de 4 % en 2015, a indiqué Anton Silouanov, le ministre des finances. Et les Russes seront les premiers à en souffrir. Vladimir Poutine a jugé bon de faire du gel des prix de la vodka une priorité. Objectif ? Protéger la santé du peuple. « L’explosion des prix de la vodka conduit seulement à accroître la consom-mation d’alcool de contrebande », souvent mauvais ou frelaté, a déclaré le dirigeant.
 
[…]. On oublierait presque que, en Russie, l’alcool tue. Selon une récente étude menée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), un quart des hommes du pays meurent avant d’atteindre 55 ans à cause de leur penchant pour la bouteille - et surtout pour la vodka. Les décès sont souvent dus à de l’alcool frelaté. Les Russes boivent trop et n’importe quoi. Mais M. Poutine voit surtout dans cette mesure un moyen d’entretenir sa popularité, toujours très haute, auprès de son peuple. Pas sûr, néanmoins, que cela suffise à lui faire avaler l’amère pilule de l’inflation galopante.
Gérard Depardieu aime la Vodka

 Petite sauterie entre jeunes

Marianne.fr du 02/01 : 2015, année de la grande fusion des droites ? Selon les informations de Marianne, plusieurs responsables des jeunes de l’UMP ont en tout cas fêté le passage en 2015 avec des amis… du Front national. Une soirée lors de laquelle le vice-président du Front national Florian Philippot a même passé une tête en guest star.

La jeune militante FN  , « Kelly Efenji », qui organisait la soirée, a même trouvé bon de publier des clichés sur Facebook, entourée de ses amis appartenant au courant de l’UMP « Droite populaire ». Ces jeunes gens de l’UMP portent les noms suivants : Pierre Gentillet, président des jeunes de la Droite Populaire, Maxime Duvauchelle et Alexandre Moustafa, tous deux conseillers nationaux de l’UMP.

 Décolletés censurés

 
Lexpress.fr du 03/01 : Le feuilleton sur la seule impératrice de toute l’histoire de la Chine a commencé à être diffusé le 21 décembre sur la chaîne Hunan TV, avant d’être brusquement retiré de l’antenne une semaine après, les producteurs mettant en avant des « raisons techniques ». Dans la version éditée de la superproduction, retraçant la vie de l’impératrice Wu Zetian à la fin du VIIe siècle, n’apparaît plus que le visage recadré des héroïnes, sans leur buste. Furieux, les internautes n’ont pas mis longtemps à effectuer un rappro-chement avec les bustes pigeonnants et les courbes sensuelles des actrices, pour-tant habillées en costume d’époque. 

La toute puissante Administration d’État de la presse, de l’édition, de la radio, du cinéma et de la télévision a refusé d’expliquer les raisons du retrait abrupt de la série télévisée. Mais le retour du feuilleton, avec ses héroïnes recadrées en format « gros plan », a montré que la thèse des internautes était la bonne. 

Les règles de la censure en Chine sont opaques et jamais justifiées. A moins qu’un film donne une image particulièrement flatteuse du peuple chinois, il est rare qu’il passe sans dommage sous les fourches caudines des services de propagande du Parti communiste. La censure est parfois politique - pour des œuvres considérées comme néfastes à la stabilité de la société, ou véhiculant des messages jugés contraires aux intérêts du parti unique - mais elle s’étend aussi au terrain de la morale. Les coups de ciseaux s’appliquent ainsi aux scènes de nudité, aux actes sexuels et aux séquences jugées violentes. 

 Refus d’inhumation

 
Lexpress.fr du 03/01 : Christian Leclerc, maire divers droite de la commune de Champlan (Essonne) a refusé mercredi qu’un nourrisson rom décédé le 26 décembre soit enterré sur le territoire de sa commune.

L’édile « a prétexté que la mort du bébé avait été déclarée à Corbeil-Essonnes », a expliqué Loïc Gandais, président de l’Association de solidarité en Essonne (ASEFRR) avec les familles roumaines et roms. La famille de la petite fille vit en France « depuis au moins huit ans ».

« C’est du racisme, de la xénophobie et de la stigmatisation », a-t-il estimé. 
 
A la demande de la famille, une entreprise de pompes funèbres de Corbeil-Essonnes a demandé à la municipalité l’autorisation d’inhumer le nourrisson dans le cimetière de Champlan. Mais le maire a refusé sans « aucune explication », a assuré le gérant des pompes funèbres. « Il n’est pas obligé de se justifier, mais des réponses comme ça, c’est très rare », a-t-il ajouté. 

La petite fille sera finalement inhumée lundi à Wissous, à sept kilomètres de Champlan. « Par simple souci d’humanité, on ne pouvait pas laisser cette situation dans l’état », a déclaré le maire UMP de Wissous […]. « Une mère qui a porté un enfant pendant neuf mois et qui le perd à deux mois et demi, ce n’est pas la peine d’aggraver sa douleur. »

L’ASEFRR prendra en charge la majeure partie des frais d’obsèques, a assuré l’association qui ne compte pas porter plainte.
« Sur le plan moral, c’est absolument contestable, mais sur le plan juridique, on ne pourra pas faire grand chose », estime Loïc Gandais.