Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Chômage, emploi > Crise 2008 à 2015 > Après Charlie, le drame continue

Après Charlie, le drame continue

Article précédent - [Article suivant>4672 ]

Ecrit le 21 janvier 2015

Ce n’est pas le même drame … ce ne sont pas des morts violentes, brutales, mais c’est une mort à petit feu : dans le monde la situation économique se dégrade encore, n’en finit pas de se dégrader et personne n’a la solution.

Air-France : Malgré son plan de restructuration Transform 2015, Air France-KLM n’a pas réduit l’écart de compétitivité avec ses concurrents Lufthansa et IAG (British Airways) et subit la pression des ’’low-cost’’ et le déve-loppement des compagnies du Golfe. On parle de 5000 suppressions de postes.

SNCF : Mauvaise nouvelle, plus d’un millier de suppressions de postes sont prévues dans le projet de budget 2015

Pétrole : Le prix du pétrole baisse ? Tant mieux pour les automobilistes, mais le groupe de services pétroliers franco-américain Schlumberger va supprimer 9.000 emplois et tailler dans ses coûts pour affronter une année 2015 sous tension avec la chute des prix du pétrole, même si le groupe a plutôt bien résisté en 2014. La chute du prix du pétrole menace 250 000 emplois aux USA. Les sociétés européennes auraient besoin d’un baril à 120 dollars pour financer leurs investissements et … leurs dividendes. BP   va licencier 300 personnes en mer du Nord. Le producteur canadien d’hydro-carbures Suncor supprimerait 1000 emplois et réduirait d’un milliard de dollars ses investissements.

Nice-Matin affirme que « 1.200 personnes vont devoir quitter la société SBM Offshore spécialisée dans l’extraction et le stockage de pétrole » sur un effectif total de 10.500. Les premiers employés seront informés de leur sort « avant la fin du premier trimestre 2015 » précise le quotidien azuréen. 

Aéronautique : Si les ventes de Boeing et d’Airbus n’en finissent plus de grimper, le troisième avionneur mondial, le canadien Bombardier, n’en finit plus d’égrener les mauvaises nouvelles. Moins de six mois après l’annonce de 1.800 suppressions de postes dans sa branche aéronautique, le groupe canadien a annoncé 1.000 licenciements supplémentaires .
Face à une baisse de sa part de marché aux Etats-Unis, Coca-Cola prévoit de supprimer entre 1600 et 1800 postes dans le monde.

Depuis le mois d’octobre 2014, quelque 2.000 postes ont déjà été supprimés dans la banque britannique Standard Chartered. Celle-ci, qui concentre son activité en Asie et dans les pays émergents, prévoit de détruire 2.000 emplois supplémentaires en 2015, en majorité des départs non remplacés.

Le groupe pharmaceutique Pierre Fabre a annoncé son intention de supprimer 551 postes en France dans sa branche médicament.

La chaîne de magasins Target a annoncé la fin de ses activités au Canada le 15 janvier. La chaîne s’est placée à l’abri de ses créanciers et fermera ses 133 magasins, ce qui causera la perte de 17 600 emplois au Canada.

Etc etc etc

Qui dira la rage et les ravages produits par le chômage à répétition, sans espoir d’en sortir ? Et la misère qui se résout dans la colère ou le trafic de drogue. Et l’endoctrinement qui prend racine sur une éducation insuffisante, sur le désir très naturel d’être ’’quelqu’un’’ même pour quelques heures, même s’il faut en passer par le crime, même s’il faut en mourir en kamykaze ?

Charlie-Hebdo voir par ailleurs