Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Entreprises > Entreprises diverses > Omerta sur la viande

Omerta sur la viande

Article précédent - [Article suivant- ]

Ecrit en novembre 2014

Omerta sur la viande

 Omerta sur la viande, par Pierre Hinard

Éleveur, fils d’éleveurs, ingénieur agronome et ancien créateur de marchés bio à Paris, Pierre Hinard entre il y a dix ans dans la société Castel-Viandes, une importante société d’abattage et de découpe de Loire-Atlantique qui sert tout le gratin de l’agroalimentaire, de McDonald’s à Flunch, d’Auchan à William Saurin. Un parcours exceptionnel et très spécialisé, des vertes prairies normandes aux steaks hachés en barquettes, via le monde secret des abattoirs. Pierre Hinard, qui a longtemps voulu croire que la qualité et l’excellence pouvaient trouver leur chemin jusqu’aux rayons des supermarchés, découvre les dessous pas très propres des « usines à viande ». Un temps il a l’espoir de pouvoir améliorer la situation et notamment d’éliminer la remballe, « cette pratique qui consiste à redécouper et remballer de neuf une viande avec une nouvelle étiquette est strictement interdite » et justement, il y a dans les frigos des steaks de 170 g, « préparés il y plus d’un an et demi ! Avec une date largement dépassée puisqu’ils avaient été rappelés des cuisines des restaurants juste après l’intoxication massive qui avait duré jusqu’au début 2007 » « ils ont été décongelés juste pour vérifier l’odeur et la couleur. Ca sent un peu, beaucoup, à la folie » … Pierre Hinard lance l’alerte, il est licencié, en novembre 2008.

Pierre Hinard parle des asticots qui retombent dans la viande hachée, des analyses faussées, des dates truquées, du sang déversé dans les champs. « Face à ces manquements, les services vété-rinaires sont défaillants et les pouvoirs publics pour le moins… distraits. En bout de chaîne, des consommateurs lésés, méprisés ou malades ». Selon Pierre Hinard, six ans après son licenciement, rien n’a changé. Il raconte donc, de l’intérieur, les dérives d’un système qui méprise paysans et consommateurs. Il cite des documents inouïs, et révèle tout le circuit de l’empoisonnement ordinaire. Quelles conséquences pour nous, consommateurs ?

Quelles conséquences pour l’emploi des salariés ? Le livre s’arrache mais Châteaubriant est sous le choc. (Ed. Grasset, 17 €).

L’article de Libération

L’article de sudinfo.be


Ecrit le 26 novembre 2014

 Haro sur Hinard

Le livre « Omerta sur la viande » de Pierre Hinard, a beaucoup de succès ! Il est cité par La Tribune de Genève, Europe1, Le Point, 20minutes, Le Nouvel Obs, Ouest-France, Agro-media, Youtube, L’Eclaireur et beaucoup d’autres….

Selon Benoit Chabert, l’avocat de Castel Viandes, ce livre NE DOIT PAS ETRE LU. « Pourquoi pas le brûler comme faisaient les inquisiteurs ? » dit notre ami Borgone !

Dépéchez-vous à le lire !


Ecrit le 14 janvier 2015

 Production et Consommation de viande

Quelles conséquences pour l’environnement, le climat, la santé ? Réunion-débat le 30 janvier à Guémené Penfao, 20h30 Salle du Nord, avec la participation de Pierre Hinard, éleveur, ancien Directeur qualité de l’abattoir Castel-Viande, auteur de « omerta sur la Viande »
En 1950, une personne consommait environ 26 kg de viande, aujourd’hui ce chiffre est passé à 60 kg (2012). Une telle augmentation peut-elle avoir lieu sans conséquence ?
L’idée répandue qu’il est nécessaire de manger de la viande pour être en bonne santé est depuis longtemps réfutée par la science.
La demande de viande continue à augmenter de manière impressionnante. Actuellement, dans le monde entier, 250 millions de tonnes de viande sont consommées par an. Selon une estimation de la FAO, l’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, ce chiffre sera multiplié par deux en 2050.
L’élevage est responsable d’une grande partie du déboisement mondial.70% des terres déboisées d’Amérique latine sont transformées en prairies pour les bovins.

Ce sont ces questions que NATURE-AVENIR souhaite aborder au cours de cette conférence à laquelle a été invité Pierre Hinard auteur d’ « Omerta sur la viande ».

Article précédent - [Article suivant- ]