Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Entreprises > Politique économique, soutien à l’emploi > 2015, cap vers l’Alternance

2015, cap vers l’Alternance

Ecrit le 21 janvier 2015

L’apprentissage a changé de physionomie : il attire désormais des jeunes ayant de bons résultats scolaires, depuis le niveau C.A.P. jusqu’au Baccalauréat + 5. Dans la conjoncture actuelle, où le travail est difficile à trouver, ce type de formation débouche très vite sur l’emploi : 70 % de ceux qui passent par l’apprentissage sont en CDI à l’issue de leur formation. Et nombre d’anciens apprentis sont devenus patrons par la suite.

La Mission Locale propose deux ’’mercredis de l’apprentissage’’, le 28 janvier à Blain et le 4 février 2015 à Châteaubriant pour faire connaître les partenaires du territoire, promouvoir les contrats en alternance (apprentissage et professionnalisation), informer les jeunes et les familles. Contact : 02 40 79 33 49.

Photo : Partenaires du Service Public de l’Emploi

Malheureusement, les partenaires constatent une baisse des offres d’alter-nance, ils veulent donc agir sur le lien entre le jeune et l’entreprise et notamment se rapprocher des établissements scolaires, où, en ce moment, les jeunes formulent leurs vœux d’orientation. A partir de la mi-avril, une dizaine de rendez-vous seront proposés, sur le territoire, pour les jeunes ayant des difficultés à trouver un employeur.

Actuellement, la mécanique agricole et l’informatique sont en difficultés de recrutement par manque de candidats jeunes. Ce sont pourtant des secteurs qui embauchent, contrairement au secteur de la vente !

Innovation intéressante : en septembre 2015, deux formations ouvriront à Châteaubriant, au lycée Môquet-Lenoir : boulangerie et maintenance automobile.


Ecrit le 3 juin 2015

Jeunes NEET

Au fil des années les dispositifs d’aide aux jeunes évoluent et s’adaptent. Le dispositif ’’garantie jeune’’, concerne les 18-25 ans en situation NEET ou NEEF (ni en étude, ni en emploi, ni en formation) en risque d’exclusion. Il propose un accompagnement intensif et personnalisé en construisant avec le jeune un parcours dynamique, individuel et collectif, combi-nant expériences de travail, élévation du niveau de connaissances et compétences et suivi social, avec une allocation d’un montant équivalent au revenu de solidarité active (RSA  ) pendant les périodes sans emploi ni formation. Il s’appliquera dans notre région à partir du 1er septembre 2015. Deux conseillers seront embauchés à la Mission Locale.