Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Grappillages et Mée-disances > Mée-disances du 28 janvier 2015

Mée-disances du 28 janvier 2015

Ecrit le 28 janvier 2015

 Salle de garde

 
leMonde.fr du 21/01 : Les fresques des salles de garde des hôpitaux n’ont jamais été réputées pour leur raffinement, leur subtilité ou le respect qu’elles témoignent aux femmes. Celle de l’internat du CHU de Clermont-Ferrand ne dérogeait à aucun des critères de l’art carabin. Sur la fresque, dont la photo a été diffusée sur la page du groupe Facebook « Les médecins ne sont pas des pigeons », on voit les super-héros Flash, Superman, Batman et Superwoman, en plein acte sexuel sur Wonder Woman, en partie dénudée. Une « scène d’orgie », selon l’Intersyndicat national des internes. Des bulles de texte avaient été récemment ajoutées, faisant dire aux personnages : « Tiens, la loi santé !!! », « Prends-la bien profond ! » ou « Tu devrais t’informer un peu ! ». Une manière d’assimiler le personnage central à la ministre de la santé, en conflit avec les syndicats de médecins sur la future loi santé.

Pour l’association Osez le féminisme !, cette représentation d’un « viol collectif » constitue « une menace misogyne » en direction de la ministre de la santé, Marisol Touraine. « C’est inacceptable », pour l’entourage de cette dernière, où l’on jugeait la fresque révélatrice d’une « radi-calisation des attaques » dont Mme Tou-raine fait l’objet sur les réseaux sociaux.
 
Dans la journée, le conseil national de l’ordre des médecins a condamné « fermement et sans réserve la réalisation et la diffusion » de cette fresque. La direc-tion du CHU a de son côté annoncé des suites « disciplinaires, voire judiciaires ».
 
Ndlr : qu’en pensent les « carabines » ?

 Selfies

{{}}
 
leFigaro.fr du 16/01 : selon Jesse Fox, professeur assistante en communication à l’Université de l’Ohio, les hommes publiant beaucoup de ’’selfies’’ (auto-photos) sur les réseaux sociaux seraient des person-nes narcissiques et psychopathes. Pour réaliser cette étude, 800 hommes américains de 18 à 40 ans ont été sélectionnés et ont répondu à des questionnaires cherchant à évaluer leurs tendances narcissiques et psychopa-thiques.

Ainsi, le narcissisme serait associé au fait de poster des selfies et de retoucher ses photos. Les hommes concernés partage-raient et retoucheraient souvent leurs photos afin de maximiser leur attractivité, ce qui dénote une tendance à la manipulation de leur image et donc de la réalité. Les psychopathes seraient carac-térisés par une impulsivité et le manque de maîtrise de soi impliquant une abon-dante publication de selfies mais sans retouche, faute de temps. [...]
 
Pour Jean-Charles Bouchoux, psycha-nalyste et écrivain, ayant participé à la formation de thérapeutes, de psycha-nalystes et de publics confrontés à la relation d’aide. « Le narcissisme est le moment de l’évolution de l’Homme qui rencontre son image ». Manipuler son image en utilisant des retouches photos sur les réseaux sociaux permet de valoriser son image. Quant à ces hommes qui postent de façon pulsionnelle de nombreux selfies, il y voit plutôt un ’’S’il vous plaît regardez-moi’’, une angoisse d’abandon qu’ils compensent par un besoin du regard des autres sur eux.
 
Selon lui, notre société favoriserait les personnes narcissiques et psychopathes à cause d’une mise en avant constante de l’image, pour les premières, et d’une perte de la temporalité, pour les secondes. En effet, le psychopathe veut tout, tout de suite. Aujourd’hui, on peut avoir tout plus vite, grâce aux évolutions technologiques. Et les réseaux sociaux favorisent ces personnalités qui se permettent plus de choses, renforcées par un sentiment de sécurité.
Derrière son écran on ose plus.

 Inégalités mondiales vertigineuses

 
latribune.fr du 19/01 : à l’approche de la 45e édition du forum économique mondial de Davos (Suisse), l’ONG Oxfam indique que « la part du patrimoine mondial détenu par les 1% les plus riches est passée de 44% en 2009 à 48% en 2014, et dépassera les 50 % en 2016 ». Ce qui signifie que le patrimoine cumulé des 1% les plus riches du monde dépassera en 2016 celui des 99% restants. « En 2014, les membres de cette élite internationale possédaient en moyenne 2,7 millions de dollars par adulte », souligne l’association.
 
L’organisation, dont la directrice générale Winnie Byanyima va coprésider le forum de Davos, appelle ainsi les dirigeants internationaux à s’attaquer « aux intérêts particuliers des poids lourds qui font obstacle à un monde plus juste et plus prospère ». Elle exhorte notamment les Etats à adopter un plan pour lutter contre les inégalités, en contrant l’évasion fiscale, en promouvant la gratuité des services publics, en taxant davantage le capital et moins le travail, en instaurant des salaires minimum ou encore en mettant en place une protection sociale pour les plus pauvres.

Oxfam réclame également « l’organisation cette année d’un sommet mondial sur la fiscalité pour réécrire les règles fiscales internationales ».
 
Plus de 300 dirigeants politiques, dont la chancelière allemande Angela Merkel, le président français François Hollande, le chef du gouvernement italien Matteo Renzi, le Premier ministre chinois Li Keqiang et le secrétaire d’Etat américain John Kerry, sont attendus cette semaine à Davos.

 Heures supplémentaires

 
leJDD.fr du 22/01 : Nicolas Sarkozy a expliqué mercredi soir sur France 2 qu’il fallait « décider immédiatement de rétablir les heures supplémentaires dans la police et les services de renseignement » pour faire face à la menace terroriste. « Nous n’avons pas le temps d’attendre les procédures budgétaires, de recrutement de fonctionnaires supplémentaires, qui sont naturellement bienvenus (...) », a déclaré l’ancien chef de l’Etat. « Je fais une proposition toute simple : vous pouvez renforcer notre dispositif sans perdre de temps, en décidant immédiatement de rétablir les heures supplémentaires dans la police, dans les services de renseigne-ment » .
 
Ce rétablissement des heures supplémen-taires représente « 4.000 équivalents temps plein de plus tout de suite » selon lui alors que les mesures budgétaires annoncées par le gouvernement vont faire que « les renforts en personnel arriveront pour les premiers dans deux ans et pour les derniers dans cinq ans ».
 
Sauf que les heures supplémentaires existent déjà dans la police. […] Et que les policiers et gendarmes font même trop d’heures supplémentaires. C’est la Cour des comptes qui le calculait en mars 2013.

En effet, chaque heure supplémentaire donne droit à des récupérations ou à une indemnité. […] Et comme les effectifs ont été réduits et que les services ont déjà trop de travail, ces heures de récupération ne sont jamais octroyées. Ce que dénonçait le secré-taire général adjoint et porte-parole du syndicat Unité SGP police FO. En 2013, il y avait un stock de 19 millions d’heures récupérables. Soit déjà l’équivalent de 12.000 à 13.000 emplois sur une année. Difficile de récupérer encore 4.000 équivalent temps plein comme le disait Nicolas Sarkozy.

Un syndicaliste policier relève que « c’est lui-même (Nicolas Sarkozy) qui a limité les heures sup’ dans la police ! Les officiers de police n’ont plus de récupération des heures sup’ depuis 2007 ».

Pour ce syndicaliste, la mesure risquerait en plus de coûter très cher : « Cela va représenter des millions d’euros, il y a des milliers d’heures accumulées. On paiera avec quoi ? », s’interroge-t-il.