Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Associations diverses et partis politiques > RAP, les voeux pour 2015

RAP, les voeux pour 2015

Ecrit le 05 février 2015

 Le RAP  , accueil, écoute, animations

RAP   : relais accueil proximité. Une structure associative développant de nombreuses propositions malgré un personnel réduit. Revenant sur les événements tragiques des 7 et 9 janvier, le président Gérard Haulbert a déclaré :

Pouvoir s’exprimer librement est une richesse, une valeur inestimable que nous avons tendance à banaliser. Chez nous des populations sont fragilisées sans per-spective d’avenir notamment les jeunes qui ne voient pas le bout du tunnel . Certains d’entre eux s’orientent vers des mouvements radicaux, extrémistes.

Les associations, dont la nôtre sont un relais entre le monde économique et politique, elles sont là pour défendre des valeurs et mettre en mouvement les bénévoles que nous sommes, elles sont des amortisseurs face à la crise actuelle elles sont aussi sources d’intégration. Se savoir utile, c’est tout simplement être reconnu… humainement. Le Bénévolat en France est en forte progression depuis 3 ans. Notre association, le RAP  , doit veiller à sa mission d’écoute de proximité, des personnes que la vie fragilise (perte d’emploi séparation, manque de repères, etc). Le fonctionnement sociétal français « le rouleau compresseur de l’économie » produit de la précarité et déstabilise la cellule familiale, il faut donc savoir accueillir, écouter et répondre (dans la limite de nos moyens ) aux attentes

Rêvons d’une simplification administrative, les plus vulnérables se perdent dans les méandres de la complexité, certains se désolent et renoncent à des aides potentielles. Je tiens à remercier tous les bénévoles de l’association qui travaillent dans l’ombre et qui en sont les artisans, sans eux nous ne serions rien. Un grand merci aux salariées qui sont le fil conducteur entre les adhérents, le bureau et CA. Elles sont les ambassadrices de l’association.

Au RAP  , les personnes ont demandé davantage d’activités, de celles qui permettent de rencontrer d’autres per-sonnes : café-parole, rencontres   inter-générations, conférences débat sur la santé, le vivre ensemble, les ados, l’euthanasie, santé, alcool, animations bricolage-informatique-photo-dessin-musique-jeux de société, occasions de rencontres   pour les personnes âgées pour vaincre la solitude, jeux de boules-cartes-tarot, ’’aider les familles en difficulté en leur donnant le moyen de s’exprimer’’.


Ecrit le 15 avril 2015

 Chasse aux œufs

C’est une bonne idée de ne pas réserver « la chasse aux œufs » à la seule commune de Châteaubriant. Le RAP   (Relais Accueil Proximité) a organisé une chasse aux œufs, au petit bois du Grand Auverné, avec l’implication de quatre lycéennes de Terminale SAPAT (Service Aux Personnes et Aux Territoires), du LEP Rural Saint Joseph à Châteaubriant pour les enfants des 2 cantons de Moisdon la Rivière et St Julien de Vouvantes. Cette chasse aux œufs avait pour objectif de favoriser les rencontres   entre les enfants, de proposer une nouvelle activité au RAP   et de faire vivre Pâques en famille.

« Nous tenons à remercier la mairie et l’AJA du Grand Auverné, la Communauté de Communes, les magasins qui nous ont offert des chocolats : Carrefour Market, la boulangerie Aubinais, le Palais des Gourmandises de Châteaubriant et le Super U de Pouancé, sans qui cette activité n’aurait pas pu avoir lieu. Nous remercions aussi les élèves de notre classe pour leur générosité ». dit l’une des élèves.


Ecrit le 24 juin 2015

 RAP   : Soutien BPBA

Le RAP   (Relais Accueil Proximité) organise cet été une sortie familiale au Parc d’Aventure Accrocime à Carquefou. Pour l’aider au financement, la Fondation Banque Populaire (BPBA) lui accorde une subvention de 1300 €.

La fondation BPBA soutient régulièrement des projets sociaux (les actions, pas le fonctionnement). Elle a aidé ainsi l’ASFA   (aide aux aidants), le Secours Populaire  , les ACPM  , la Jeune Chambre Economique, le club Cœur et Santé, le Bistrot-Mémoire etc. pour des sommes allant de 600 € à 5000 €.

Photo : Vincent Fleuriot et Yves Blais (pour la BPBA), Gérard Haulbert, Françoise Martin et Charlotte Trendic (pour le RAP  )