Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > CCSD-Com’Com’ du Secteur de Derval > CCSD - 2014-2015 > Enquête ’’Loisirs’’ à Derval

Enquête ’’Loisirs’’ à Derval

Ecrit le 11 février 2015

La communauté de Communes du Secteur de Derval, (CCSD  ) en lien avec les associations enfance jeunesse du territoire mène une réflexion sur l’organisation des accueils de loisirs intercommunaux ALSH*. La fédération CEMEA Pays de Loire a été mandatée pour cela. Un millier de questionnaires a été distribué aux familles via les établissements scolaires ou en téléchargement sur le site internet de la CCSD  . Beau succès : 50% de réponses ! et une cinquantaine de parents présents à une réunion de bilan le 22 janvier dernier à laquelle participait aussi la Direction Départementale de la Cohésion Sociale.

Ouverture de séance par Yves DANIEL 5e vice président de la CCSD   et président de la commission enfance jeunesse famille, précisant que les décisions finales appartiendront aux élus de la CCSD   mais que la consultation des habitants/des familles est très importante…(1)

Dans un premier temps Régis Balry, directeur des CEMEA a présenté une synthèse des données recueillies puis chaque groupe a été invité à échanger (durant une heure) autour de quatre questions.

Question 1 - Comment vous organisez vous les mercredis et petites vacances pour la garde de vos enfants ?

Réponses :
« Système D » - « Je galère... » - « les Accueils de loisirs sont situés à JANS et LUSANGER et le transport du midi écoles/ALSH* annoncé par la CCSD   en novembre puis reporté en début d’année est toujours attendu par les parents » « il y a un réel problème pour les déplacements des enfants vers les ALSH » - « Il n’y a pas assez de places dans les ALSH* à la journée complète le mercredi (12 places pour tout le territoire), pour les enfants n’ayant pas école le matin ».

Les parents qui travaillent et dont les enfants sortent de l’école à midi de Sion - St Vincent - Marsac - Derval - Mouais doivent trouver des astuces mais pas toujours économiques…. Certaines familles disent avoir deux nourrices (une pour le petit non scolarisé et une le mercredi après-midi pour l’enfant scolarisé) et « cela a un coût ! » - D’autres font appel aux grands-parents qui viennent prendre les enfants à la sortie de l’école et s’en occupent l’après-midi, mais certains font 100km aller-retour et cela tous les mercredis.

Question 2 - Quels sont les inconvénients et les avantages à inscrire votre enfant dans des associations différentes ?

Réponses : inconvénients
– une adhésion à payer dans chaque association (l’accueil périscolaire - l’accueil de loisirs été - l’accueil de loisirs du mercredi...)
– des dossiers d’inscription à faire plusieurs fois.
– des informations diverses
– des tarifs différents
– trop d’interlocuteurs différents
– pour les petits : trop de changements (lieu - références)

Et les avantages ? Cela permet aux enfants de s’ouvrir, de vivre différents lieux

Question 3 - Dans la mesure où il ne serait pas envisageable d’avoir un accueil de loisirs par commune, comment répondre à vos besoins en localisation et amplitude horaire ?

Réponses :
– plus d’amplitude horaire 7h/19h au lieu de 7h30/18h30
– plus de places dans les ALSH* avec des locaux adaptés
– l’idéal serait un ALSH* dans chaque commune comme c’est le cas pour les accueils périscolaire et les bibliothèques
ou bien un ALSH* supplémentaire sur une commune

Question 4 - L’offre de loisirs est-elle suffisante pour les jeunes ?

Très peu de parents d’adolescents étaient présents. Mais quelques retours tout de même :

  • - pas assez de propositions de séjours d’été
  • - problème pour la mobilité des jeunes

 En résumé les attentes des familles présentes sont :

– des amplitudes horaires sur les accueils de loisirs de 7h à 19h et non 7h30/18h30 (du fait des temps de trajets domicile travail pour les familles)
– du transport pour permettre aux enfants de se rendre sur les ALSH de JANS et LUSANGER les mercredis et les vacances (plus équitable pour tous les habitants)
– plus de places pour les accueils de loisirs 4/10 ans les mercredis et les petites vacances (si le transport se mettait en place ... les 48 places existantes ne suffiraient pas !)

et il y a eu des attentes autour de la mutualisation des associations (mutuali-sation du personnel - mutualisation des locaux, du matériel - et mutualisation des services...), attentes posées par des parents et par des associations locales qui constatent l’essoufflement des bénévoles

La Direction Départementale de la Cohésion Sociale prend la parole avant la clôture de séance et résume : importance des locaux et de conditions d’accueil adaptées. Et pose le fait qu’il y a de réels besoins sur le territoire.

Yves DANIEL conclut en rappelant l’importance de ne pas regarder que le quantitatif mais bien de prendre en compte les aspects qualitatifs. Les premiers éducateurs des enfants sont l’école et les parents dit-il mais il ne faut pas oublier ce qui est lié aux activités péri-éducatives


 Du côté des Potes

Riche programme pour les semaines à venir.

La fête du jeu, c’est samedi 14 février
de 14h30 à 17h30, salle des fêtes de St VINCENT des LANDES, entrée gratuite (bar et vente de gâteaux sur place). Les enfants de moins de 10 ans doivent impérativement être accompagnés d’un adulte

Un groupe de femmes… c’est nouveau !

Des temps de rencontres   gratuits les mardis matins de 9h30 à 11h30 (une fois sur deux) l’occasion de se retrouver entre femmes pour papoter, échanger, vivre un moment convivial, partager ensemble des loisirs, s’impliquer et agir ensemble…N’hésitez pas à contacter Laura aux Potes pour plus d’infos 02/28/50/46/39.
Prochaines dates : Mardi 24 février – Mardi 10 mars – Mardi 24 mars.

Des ateliers parents-enfants à l’image de ce que fait le RAP   (Relais Accueil Proximité).

Prochaines dates : 28 mars (jonglerie) - 6 juin (jeux collectifs de plein-air)

Et bien sûr un programme pour les vacances d’hiver. Stage roller, stage Hip-Hop, Skate, Patinoire, Cirque …

Contact : 02 28 50 46 39

Les centres de loisirs

Les centres de loisirs permettent aux jeunes de faire de nouvelles expériences, hors de la cellule familiale ou scolaire, de découvrir des notions telles le partage, les règles de vie collective. C’est un espace de socialisation, et pas uniquement pour la petite enfance, mais bien à tous les âges. Retrouver les mêmes animateurs permet aux enfants de construire des repères.


NOTES:

(*) ALSH ; Accueil de Loisirs Sans Hébergement.

(1) l’étude globale comprend également des entretiens avec les associations et les élus mais aussi une réunion publique.