Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Grappillages et Mée-disances > Mée-disances du 18 février 2015

Mée-disances du 18 février 2015

Ecrit le 18 février 2015

 Ça se dispute

 
Libération.fr du 13/02 : Le chroniqueur et polémiste Eric Zemmour a déposé plainte contre la chaîne iTELE pour rupture « brutale et abusive » de son contrat qui ne devait prendre fin qu’en 2017. L’émission « Ça se dispute » dont Zemmour était le chroniqueur emblématique l’employait depuis 10 ans.
 
iTELE avait décidé fin décembre de supprimer l’émission de débat, après plusieurs jours de controverse à propos d’une interview d’Eric Zemmour à un journal italien dans laquelle il affirmait que les musulmans ’’vivent entre eux, dans les banlieues’’ et que ’’les Français ont été obligés de les quitter’’. iTELE avait publié un simple communiqué annonçant que l’émission ne reprendrait pas en janvier 2015, sans plus de précision.
 
Son dernier livre, « Le suicide français », dans lequel il accuse les élites d’avoir bradé les valeurs de la France, caracolait depuis sa sortie en tête des ventes avec plus de 400 000 exemplaires écoulés.

 Déodorants connectés

 
Latribune.fr du 13/02 : On trouve de tout dans les brevets de Google. L’office américain des brevets et des marques a accepté début février une demande déposée en 2012 par Motorola Mobility, possession de Google, pour un « appareil masquant les odeurs ».
 
Petit et carré, cet objet détecte les moments d’activité physique intense de son utilisateur. Quand celui-ci émet de mauvaises odeurs, le déodorant les chasse en diffusant un parfum.

Surtout, l’appareil évite à son utilisateur de croiser des connaissances à un moment inopportun. Équipé d’un GPS et connecté aux réseaux sociaux de l’usager, il repère les amis de ce dernier qui évoluent à proximité et propose un chemin pour ne pas les rencontrer. La mauvaise odeur pourrait les gêner...

 Le pape François réforme la curie à pas comptés

 
Lemonde.fr du 15/02 : La guérison prendra encore du temps. Le pape François a assisté à la présentation aux cardinaux du monde entier, réunis en consistoire à Rome jeudi 12 et vendredi 13 février, du projet de réforme de la curie romaine. Lors d’une cérémonie de vœux, en décembre 2014, il avait stupéfié l’administration centrale de l’Église catho-lique en diagnostiquant quinze maladies dont elle serait atteinte, allant de « l’Alzheimer   spirituel » à « la schizophrénie existentielle » en passant par la « pétrification mentale et spirituelle » et la « maladie du visage funèbre ». La thérapie est préparée par le C9, le conseil des neuf cardinaux, dont le pape s’est entouré dans cette entreprise. Elle prendra, à terme, la forme d’une nouvelle « constitution apostolique ». Mais le texte n’est pas abouti. François a annoncé qu’il ne verrait pas le jour en 2015.
 
Avant de l’élire, le 13 mars 2013, les cardinaux lui avaient fixé pour mission la réforme de la curie, comme le leur rappelle régulièrement le pape. A l’ouver-ture du consistoire, le pontife leur a exposé ce qu’il veut obtenir par cette réforme : "Favoriser une plus grande harmonie dans le travail des divers dicastères - ministères -, en vue d’une collaboration plus efficace, dans la transparence absolue qui doit caractériser la collégialité dans l’Église.

Harmonie, transparence et collégialité n’avaient pas précisément caractérisé la curie durant la fin du règne de Benoît XVI, où des rivalités internes avaient abouti à étaler ses dysfonctionnements sur la place publique. […]

 Peine de mort écolo

 
Libération.fr du 12/02 : il n’y a même pas eu de débat parlementaire au Sénat d’Oklahoma City. La commission parle-mentaire a voté à l’unanimité le texte autorisant à faire inhaler de l’azote (sans oxygène) comme méthode d’exécution. Cette technique particulière n’a jamais été utilisée sur un être humain mais seule-ment pour l’abattage d’animaux. Les défenseurs de cette méthode d’exécution la présentent comme beaucoup moins douloureuse pour les condamnés et assurent qu’elle est réputée ’’infaillible’’. Pour le sénateur républicain Anthony Sykes, ’’l’inhalation d’azote est reconnue comme l’une des méthodes les plus humaines pour appliquer les sentences’’.
 
Selon la technique présentée dans le texte, le condamné inhalerait de l’azote pur et sombrerait dans l’inconscience, sans douleur, en moins d’une minute. Son cœur cesserait de battre quelques minutes plus tard. Par rapport à la chambre à gaz auparavant utilisée dans certains États américains, cette méthode n’implique pas l’usage d’un poison, en l’occurrence du cyanure d’hydrogène.
 
Le républicain Mike Christian a souligné qu’avec cette réforme, l’Oklahoma n’aurait peut-être même pas besoin de construire une chambre à gaz – dont le coût est estimé à 300 000 dollars. L’azote repré-sente environ 80% de l’atmosphère ; sans oxygène, il devient asphyxiant. Pour Mike Christian, l’exécution ne requerrait qu’un masque et un sac sur la tête du condamné. « On n’aurait même pas besoin de docteur. C’est beaucoup plus pratique. Un médecin légiste suffirait ».
 
Ce vote intervient alors que la Cour suprême des États-Unis s’apprête à statuer sur la constitutionnalité de la peine de mort par injection létale.

 Stéphane Tiki

 
Selon le Canard enchaîné du 13/02, Stéphane Tiki, nommé président des Jeunes Pop’ par Nicolas Sarkozy, ne dispose d’aucun titre de séjour. Le soir même, sur sa page Facebook, le jeune homme annonce qu’il se met en retrait du mouvement. Sur les réseaux sociaux, les messages de soutien pleuvent. La réalité n’est pas aussi rose. 

[…] « Le départ de Stéphane a précipité le calendrier. Les jeux de pouvoir se mettent en place », déclare Perrine Sabard, responsable départementale Jeunes (RDJ). « Être candidate ? J’y pense... forcément pas quand je me rase », assume-t-elle. C’est bien la seule. Ses camarades restent dans l’ombre. Le nom de Jonas Haddad, ancien secrétaire national de l’UMP, revient avec insistance. « Stéphane est président et je lui apporte un soutien politique et amical », répond-il dans une langue de bois déjà bien taillée. Aurore Bergé, conseillère municipale d’opposition à Magny (Yvelines) s’occupe de la refondation numérique de l’UMP. Pierre Gentillet, président des jeunes de la Droite populaire et Clément Forestier complètent la liste des candidats les plus cités. 
 
Encore faut-il qu’une élection se tienne. Nommé par Nicolas Sarkozy, Stéphane Tiki avait justement pour charge d’organiser le prochain scrutin entre les départementales de mars et les régio-nales de décembre. Sans compter qu’en avril, l’UMP tiendra son congrès au cours duquel les statuts seront amendés. [...]
 
Stéphane Tiki n’a de toute façon pas démissionné de son poste. Il n’a fait que se mettre en retrait. Pour revenir à son siège, il est contraint de régulariser sa situation. Ensuite, il pourra songer à convaincre la direction du parti de le maintenir en place. Bon courage à lui. Car, au sommet de l’UMP, on a peu apprécié que le jeune homme raconte être en cours de naturalisation quand Europe 1 assure qu’il n’en est rien. Nicolas Sarkozy a suivi tout cela de loin. […]
 
Les plus ambitieux des jeunes Pop rêvent de prendre la succession de leur ami Stéphane et font le siège des élus et permanents de la direction. « C’est extrêmement malhabile et contre-productif. Mais, c’est la politique », se lamente-t-on dans l’entourage de Nicolas Sarkozy.