Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Associations diverses et partis politiques > Ils écrivent et l’aurore en est étoilée

Ils écrivent et l’aurore en est étoilée

  Sommaire  

Ecrit le 15 avril 2015

Une petite fille atteinte d’une IMC (infirmité motrice cérébrale), partie trop tôt … « Durant 25 ans, je suis resté fermé, hermétique à toute joie. J’en voulais à la terre entière » dit Robert Blée qui, depuis deux ans, a trouvé le plaisir de l’écriture, « deux années qui sont passées à une vitesse folle entre folies du clavier et doutes sur l’avenir, deux années pour une renaissance, pour avoir trouvé l’envie de hisser la tête hors de l’eau, pour avoir su accepter ». Ainsi est née l’association Aurore Etoilée.

 Aurore Etoilée

L’association veut devenir un club de littérature où chaque personne pourrait apprendre et apporter ses connaissances littéraires pour les mettre au service de tous. « Nous avons l’ambition de faire éditer nos écrits sous forme de recueils de poésies et de nouvelles brèves afin de pouvoir dans un avenir lointain mettre en scène les plus beaux textes. Tous les bénéfices de ces ventes sont reversés intégralement à l’association Aurore Etoilée ».

Odile, Jocelyne, Pascale, Robert
Un autre objectif de l’association : réunir des personnes en souffrance, pour passer du bon temps autour du plaisir de l’écrit, à coups de dictionnaires, de recueil des rimes et synonymes.

Odile Boyière raconte : « Jamais je n’aurais pensé être capable d’écrire un poème et surtout de le dire. J’ai fait de gros progrès en expression orale ». Pascale Serraud, elle, ose maintenant se manifester. « J’ai fait signer le livre d’or lors du dernier week-end littéraire ». Jocelyne Gautier est ici pour apprendre le rêve, pour donner une expression à ses sentiments. « La poésie sert aussi à passer des messages ».

L’association organise aussi des sorties pour ses membres. Elle a participé au ’’Quai des arts’’ à Nantes organisé chaque année par l’association ABBIA Nantes, et a répondu à l’invitation de l’association Rencontres   au
Jardin des racontars.

Elle est aussi à l’initiative   du week-end de poésie des 7-8 mars derniers autour de la Fête des Bibliothèques dans la Com’Com’   du Castelbriantais : 47 auteurs de Nantes, Rennes, Guérande, St Nazaire se sont déplacés, ainsi que les Editions du Traict de Mesquer.

Les sorties (musée, vernissage, rencontre avec des artistes en atelier, musique au conservatoire   et théâtre) ouvrent des horizons aux personnes qui n’ont pas les moyens ou qui n’osent pas profiter du panel artistique qui est à leur portée. De retour à l’atelier d’écriture ces personnes peuvent coucher par écrit leurs ressentis face à une œuvre.

Mais pour l’heure, l’association n’en est qu’à ses débuts. Elle cherche des auteurs confirmés ou pas, des illustrateurs, voire un professeur ou instituteur se sentant impliqués dans la problématique du handicap et de la souffrance parentale trop souvent ignorée.

 Les larmes

Les larmes peuvent être belles,
Comme les perles d’une rosée matinale
Sur un pétale de rose au soleil,
Sur la joue d’un bébé implorant le sein maternel,
D’une femme criant son amour à ce monde en sommeil

Les larmes peuvent être belles,
Comme celles de la vieille femme arc-boutée
Sur le lac blanc récoltant le sel,
De la paupière mi-close fermée sur un monde en éveil,
D’un inavouable, impardonnable oubli de sagesse.
Les larmes peuvent être belles
Comme le cri silencieux dans les ténèbres de la nuit
Qui nous ensorcelle,
Elles nous font vieillir avec la compassion humaine
D’une vie sans pareil,
Donnant pour tous, l’envie de croire aux anges et à leurs ailes.

Contact : Robert Blée - 02 40 28 15 12
Site internet de l’association Aurore Etoile
Site internet de Mots en Liberté