Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > CCSD-Com’Com’ du Secteur de Derval > CCSD - 2014-2015 > CCSD, subventions 2015

CCSD, subventions 2015

Écrit le 22 avril 2015.

La CCSD   (Com’Com’   du secteur de Derval), se réunit tous les derniers mardis du mois. Le 31 mars 2015, elle a examiné de façon approfondie les subventions 2015 aux associations intercommunales. Cela concerne des associations dans les domaines du sport, de la culture, de l’accueil périscolaire, du logement des jeunes, des accueils de loisirs, du soutien à l’emploi, du maintien à domicile et du tourisme  . Pour un montant de 614 000 €. Elle a versé aussi des subventions aux ’’associations de Pays’’ et à des organismes divers. Le détail figure ici 

Compte-tenu des besoins de financement du Budget général, le Conseil Communautaire a décidé de maintenir les taux de 2013 et 2014 pour l’année 2015 :

  • - taxe d’habitation : 8,35 %
  • - foncier bâti : 1,61 %
  • - foncier non bâti : 4,38 %
    (Pour la CCC  , Com’Com’   du Castelbriantais, ces taux sont respectivement 8,50 % – 0,201 % – et 2,78%).

Suite à un nouvel appel d’offres en janvier 2015, pour deux lots, le montant total des travaux de l’espace aquatique intercommunal est estimé à 6 449 372 € HT  . L’opération bénéficie du soutien financier du Département (3 991 655 €), de la Région (895 800 €) et de l’Union européenne (50 000 €) et de la commune de Derval (300 000 €).

Enfin la CCSD   a validé la proposition du SYDELA de constituer un groupement de commandes d’achat d’électricité et des services associés afin de se mettre en conformité avec la loi tout en optimisant la procédure de mise en concurrence.


Ecrit le 22 avril 2015

 Couches lavables

Souvent perçue comme rétrograde, la couche lavable pour les tout-petits n’a plus rien à voir avec les langes utilisés aux siècles derniers. Bénéficiant des dernières innovations technologiques notamment dans le choix de tissus absorbants, imper-méables et respectueux de l’environne-ment, elle permet de réduire considéra-blement la production de déchets d’un ménage : en effet, une couche jetable représente près de 1 kg de déchets par enfant et par jour !
Infos jusqu’au 30 avril à Derval à la Maison de la Petite enfance (exposition et démonstrations) - 02 40 07 77 39


Ecrit le 6 mai 2015

 CCSD   - 28 avril 2015

A la CCSD   (Com’Com’   du Secteur de Derval), les Conseillers Départementaux, Yannick Bigaud et Anne-Sophie Douet, sont venus se présenter. Ils ont promis une permanence par mois dans chacun des cantons de Derval, Nozay, Guémené. « Nous viendrons à votre rencontre chaque fois que vous en aurez besoin ». Jean Louër, Président de la CCSD  , a précisé que « Nos dossiers ont été bien portés par vos prédécesseurs » (qui, eux, étaient socialistes).

Yannick Bigaud a dit qu’il trouvait que le chiffre minimum de 20 000 habitants pour une Com’Com’  , lui paraissait absurde, confortant ainsi Jean Louër dans son désir de garder sa Com’Com’   en 7 communes et 10 000 habitants.

Le Val d’Emilie

Les conseillers communautaires ont accordé la garantie d’emprunt de la CCSD   à hauteur de 50 % pour un prêt d’un montant total de 6 676 166 € souscrit par l’EHPAD Résidence Le Val d’Émilie à Derval auprès de la Caisse des dépôts et consignations. L’autre moitié du prêt est garantie par le Conseil Départemental. Ce prêt est destiné à financer l’opération de reconstruction de l’EHPAD de 82 places située Route de Châteaubriant à Derval. Cet établissement est occupé à 71 % par des habitants de la région. Coût global de la construction : 10 765 000 €.

La Com’Com’   avait confié à la SELA (Loire-Atlantique Développement), sous la forme d’un mandat d’études et d’un mandat de travaux, la réalisation de la première tranche de l’Espace des Échos ainsi que les études de requalification de l’Espace du Mortier du Parc d’activité des Estuaires à Derval. Montant : 1 213 561 €.
Mais la répartition va changer :

  • - mandat d’études : 214 426 € HT   (au lieu de 50 000)
  • - mandat de travaux : 1 019 135 € HT   (au lieu de 1 183 561 €)

Les conseillers communautaires ont enfin approuvé la création d’un emploi de Technicien principal 2e classe (35 h/semaine), qui sera attribué à une personne très expérimentée venant d’une autre collectivité. C’est pour cette personne, notamment, qu’a été institué un système « d’indemnités horaires pour travaux supplémentaires ».

Six médecins

Sur le territoire de la Com’Com’  , les élus ont rencontré les six médecins. Ceux-ci ne sont pas optimistes pour l’avenir et ne souhaitent pas la réalisation d’une maison de santé pluridisciplinaire. Ils constatent que, même à Châteaubriant, les médecins généralistes ne trouvent pas de remplaçant quand ils partent en retraite. Ils signalent que la féminisation de la profession, qui est une bonne chose, induit un changement des pratiques médicales, une disponibilité moins importante, des plages horaires plus réduites, surtout quand la femme-médecin réside à Nantes ou Rennes avec son époux. Cela rejoint (sans le dire), les préoccupations du groupe ’’Santé’’ du Conseil de Développement.