Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > humour > Au cul d’la tonne, chronique en gallo > La tectonique des plaques

La tectonique des plaques

Ecrit le 06 mai 2015

 La tectonique des plaques

J’seu pas ben savanwt mais j’ai compris que la tectonique des plaques terrestres et des reuligions humaines bougeut de maniére continue et imprévisible, provoquant des tremblements de terre et de civilisations catastrophiques. Qui pourreut arrêteu ces mouvements porteurs de volcans, tsunamis, génocides et terrorrismes ? Les plaques raciales dériveut sous les continents et réactiveut un peu partout les racismes et les guerres civiles comme à Baltimore et dans beaucoup d’endreuts.

Les partis politiques et les syndicats fonctionneut paraïye : ça bougeut par en-dessous, se choqueut, se défileut à part le preumieu Mai avec du muguet mouilleu...L’argent cacheu sorteut en Suisse ou dans les paradis fichecaux (hein, Jean-Marie, le pas pourri !)

Quand on sorteut de tous ces granwds mouvements souterrains, on retrouveut la plate réaliteu de not’ humaniteu : des militaires qui manqueut de BMC violeut des mineures, des jupes naïyes trop longues exciteu not’ laïciteu, des justices trop expéditives risqueut d’envaïyeu à la mort des innocents. Techtonique, quand tu nous tiens !

« Mai humide, beaucoup de paille et peu de grain
Aujourd’hui fèves et demain faim ! »

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 13 mai 2015

 Petites comédies

La smain-ne deurnieure, on éteut dans les tragédies cosmiques ; anneu, on éteut retombeu dans nos petites con-meudies habituelles : les aventures rocambolesques de la Sainte Famille Le Pen, modèle de toutes nos familles françaises quand y faut passeu l’héritage du patriarche vénéreux (et vénéneux) aux enfants mal éleveux (mein-me si c’éteut des filles cheuries) .

Les pieux niqueleux de la future ex-hUMeuPeu vouleut ramasseu tous les reupublicains et s’arrogeu la Reupublique Une et indivisible mais y n’auront jamais fini de porteu les casseroles de leur Ribouldingue en deulicatesse avec les juges : Sarko la fripouille qu’éteut lu aussi le modèle du bon français qui chercheut à tricheu avec les lois, dépenseut sans compteu et pinaïyeut (et se naïyeut) dans les procèdures véreuses.

Ajouteut les dernieux intellos qui publieut des meuchanceteux sur nos unanimiteux à propos de Charlie et les sondous anglais qui se trompeut sur la monteu de la gauwche à la naissance de Charlotte au palais de Buquingame ! C’éteut pas de la con-meudie ça !
« Pluie de mai grandit l’herbette
Mais c’éteut signe de disette ! »

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 20 mai 2015

 Migrer et Péleriner

Deupé que l’hon-me marcheut, y migreut pour vivre et y peuleurineut pour revivre son histoire ; quand je dis « migreu pour vivre », je seus qu’asteure, c’éteut souvent pour mourir, dans not’meuditerraneu ou dans les mers du Sud : les installeux ne vouleut pu êtes dérangeux ! Par cont’ ça peuleurineu toujours pu pour retrouveu des lieux où on a éteu heureux ou malheureux : quand je reviens à Conqu’reu, c’éteut pour retrouveu les débuts de ma petite histoire !

Mais mon Preusident, lu, y feuzeut des peuleurinages dans les lieux de la Grande Histoire des zhumains ou de nos zaïeux ; en Guadeloupe ou à Haïti, y rappeleut les beaux jours de l’esclavage quand nos colons éteut à la fête ou quand les naïyes commençeut à se libeureu ou quand le Fidel castreut ses vaïsins ameuricains (ou vice-versa).

Heureusement les reuvolutions de palais au Bouroun dit ou les étripements de nos parlementaires ou de nos partisans cheu nous nous rassureut sur la stabiliteu de not’monde agiteu.

« Pendant le joli mois de mai,
Couvre-toi plus que jamais !

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 27 mai 2015

 Racines humaines et nouveaux bourgeons

Un keuniauw creut que la vie commenceut avec lu, qu’il éteut le preumieu humain mais très vite, il vaïye ben qu’il éteut pas tout seul, que la vie a des varieuteux et des millénaires deurrière elle et que des hon-mes et des fon-mes il en fallut des tas pour le faire comme il est et que c’éteut hein-ne belle histoire à retrouveu et continueu en ajoutanwt ses ideux et créations. Les démons de Daeiche qui valeut pas derche y vouleut détruire tout ce qu’éteut avant yeux et avant ce qu’ils zont décideu comme leur vériteu ! Quelle folie ! Y nous metteu dans la deiche avec Palmyre menaceu.

Y a ceusses qui vouleut supprimeu nos racines et y a ceusses qui admireut les nouviauwx bourgeons qu’on n’attendeut pas : les zirlandais longtemps cathos rétros qui voteu pour le mariage des zhomos, les militants socialisses qui souteneut leur équipe qui commenceut à gaingneu de la croissance et à faire appliqueu les lois voteux démocratiquement. Les criailleries de la dreute n’arrêteront pas les marches vers l’égaliteu et la justice.

« C’est dit-on à la Penthecouste
Celui qui trop mange,
Cher luy couste »

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu