Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Culture, expositions, livres, loisirs, spectacles, sports > Livres > Des idées de lecture

Des idées de lecture

 Les salaires fous

Le numéro 206 d’Alternatives Economiques explique pourquoi « le capitalisme doit changer » et montre que les salaires fous des dirigeants des grands groupes n’ont pas rendu le capitalisme plus efficace. Par exemple, Jack Welch, ex-patron de General Electric a perçu, l’année précédant son départ à la retraite, une rémunération correspondant à 9000 fois le salaire moyen américain. La revue explique aussi la faillite du tout-routier en Angleterre. En vente partout - 3,50 €Lire aussi à ce sujet Le Monde Diplomatique d’août 2003(sur les salaires des « patrons-voyous »)

 L’infidélité au féminin

Les mâles sont avides et polygames. Les femelles sont réservées et monogames. Ainsi pensait Darwin, dans ses études sur la sélection naturelle des espèces végétales et animales, et sur la descendance de l’homme en particulier. Aujourd’hui, l’étude des animaux et des humains montre que l’infidélité au féminin, loin d’être anecdotique, a des avantages génétiques pour l’espèce. ! A lire dans le numéro de septembre 2002 de « Sciences et avenir ».Dans le même numéro : l’avenir de la planète (des saisons en enfer) ; le développement, dans nos pays du Nord, des maladies du Sud (virus du Nil, paludisme, dengue, et autres maladies à moustiques), à cause du réchauffement de la Terre . Pendant ce temps-là, les glaces fondent, la mer monte, la fièvre gagne tous les écosystèmes. En vente partout : 3,50 €

 La main au QI

Il n’y a pas que la poupée Monique, les vibromasseurs et les cassettes hard. Vu par « les dossiers du Canard » le sexe, outre ses accessoires, est une étonnante galerie de portraits hauts en chair et en couleur. Lire « Le cul mis à nu » , Dossier du Canard Enchaîné, 5,35 euros

 Médiocrité

La revue Que Choisir de septembre 2002 publie le tour de France de la médiocrité chez les garagistes, montre que la hausse des prix est de retour dans les grandes surfaces (par exemple le Leclerc d’Orvault a augmenté des prix de 3,75 % entre mars 2002 et juin 2002, ce qui est supérieur à l’indice des prix mesuré par l’INSEE : + 0,5 % environ). Des analyses aussi sur les meilleures crèmes antirides, sur les graveurs de CD, et sur les conseils donnés par les vendeurs spécialisés en jardinage. En vente partout - 3,95 €


(écrit le 11 septembre 2002)

 J’ai pas pleuré

Pour ceux qui ne partent pas en vacances, la lecture est un moyen de découvrir et d’apprendre. Je vous fais part d’un livre qui m’a touchée en cette période où l’on nous fait découvrir les périodes difficiles de la guerre 39-45.On nous parle beaucoup des Fusillés de Châteaubriant, des Résistants, des Maquisards. C’est justifié. Mais on parle peu des Juifs. Voici un livre intéressant à ce sujet : « J’ai pas pleuré » de Ida Grinspan.La petite Ida (*) avait 14 ans quand elle a été arrêtée en janvier 44 au fond du Poitou où l’avaient cachée ses parents polonais. Elle a tenu dix-sept mois à Auschwitz, dont deux hivers, et est revenue orpheline et malade au retour. Bien sûr il lui est arrivé de craquer. Mais devant les gendarmes, les kapos, la faim, la mort ; j’ai pas pleuré, dit-elle fièrement, à la façon de l’enfant qu’elle est restée. Je cite quelques phrases qui ont retenu mon attention et mon émotion : « La dignité que nous rendait une simple cuillère avait un tel prix que nous étions prêtes à la payer d’une privation supplémentaire ».« Qu’est-ce qui fait que certaines sont revenues et pas d’autres ? D’abord la chance de ne pas tomber malades. Si on devait aller au Revier (infirmerie) c’était foutu. La souffrance nous minait, elle s’amplifiait à force d’humiliations accumulées, le froid, la faim. Le secret de notre victoire, c’était de rester dignes à tout prix, de ne pas se laisser avilir, de résister ensemble »« Les seules valeurs auxquelles je suis attachée comme l’était mon père sont les valeurs morales de l’école républicaine »« Si vous rentrez, il faudra leur dire. Ils ne nous croiront pas mais il faudra leur dire »

— 

« Leur », c’est nous, aujourd’hui. Demain.Ginette Clergeau

— 

(*)J’ai pas pleuré par Ida Grinspan, Ed. Robert Laffont


Autre livre très intéressant : « Destination Auschwitz avec Robert Desnos » de André Bessière, Editions l’Harmattan. On y découvre, entre autres, à la fin du livre, que l’auteur se trouvait dans le même camp de concentration que le castelbriantais Marcel Letertre (père)


 Le missel d’Anne de Bretagne

Le Missel du Couronnement d’Anne de Bretagne (1489) , avec de nombreuses pages ornées d’initiales et de bordures peuplées d’une flore et d’une faune abondantes et animées de différentes scènes originales et parfois cocasses, va être publié en couleur en novembre 2001, sur 112 pages. Prix de souscription 120 F. Commande à faire à Editions Ouest-France, Edilarge SA, 13 rue du Breil—BP   6339—35063 Rennes Cedex.http://www.edilarge.com


 La vie à en mourir

 : tel est le titre d’un livre, qui vient de paraître, réunissant 120 lettres de Résistants exécutés par l’Occupant Nazi entre 1941 et 1944. (Tous n’ont pas eu cette possibilité).Il y a bien sûr celles des 27 de Châteaubriant et des 9 de la Blisière, et le témoignage de l’abbé Moyon, curé de Béré (Ed. Taillandier, 21 €). En vente prochainement au Musée de la Résistance   à La Sablière à Châteaubriant


 Une toute petite histoire ...


par Bruno Leroy

« Une toute petite histoire de Châteaubriant en Bretagne et dans la grande histoire de France » : le livre que vient de publier Bruno LEROY se veut modeste, mais il se lit comme une chevauchée fantastique sur grand écran où apparaissent simultanément l’histoire de la France, du Duché de Bretagne et de Châteaubriant . C’est une sorte d’épopée, complétée en fin de livre par un tableau synoptique bien pratique, où sont brossés à grands traits les événements qui ont marqué notre pays, depuis l’arrivée des Celtes jusqu’à la dernière guerre mondiale.

L’auteur ne nous perd pas dans les méandres des alliances, mésalliances, vainqueurs et vaincus, combinaisons politiques et religieuses, combats et conquêtes, règlements de compte et tueries, il trace son chemin, notre chemin, jetant, comme le Petit Poucet, des points de repère à partir desquels chacun pourra aller vagabonder pour approfondir tel ou tel point d’histoire.Le fil d’Ariane, dans ce dédale de plusieurs siècles, c’est bien sûr Châteaubriant : castelbriantais d’origine, « amou-reux de sa ville, de son château, de ses rues, de son âme », Bruno Leroy replace sa « petite histoire » dans la grande histoire de France, et le lecteur s’apercevra, s’il l’a oublié, que cette petite histoire épouse de très près la grande histoire, que les seigneurs de Châteaubriant, hommes et femmes, y ont contribué et que cette petite bourgade longtemps rurale, a vraiment une personnalité.

Gens de peu

S’il a parlé des « grands » de chez nous, Brient 1er, Françoise de Dinan, Jean de Laval, les Princes de Condé, et tant d’autres, Bruno LEROY n’a jamais oublié les « gens de peu », le peuple : ils sont au détour de chaque récit et l’on sent que l’auteur a une chaude sympathie pour eux, pour « ces petits qui restent des petits », pour « ces paysans pauvres et craintifs, abandonnés et soumis à la férocité des terribles envahisseurs Vikings », pour ce peuple à qui « nul ne demande son avis et [qui] n’est là que pour faire, une fois de plus et comme de toujours, les frais de la guerre ». Tandis que les « grands » organisent tournois et réceptions, croisades aventureuses et construction de superbes châteaux au service de leurs ambitions personnelles, pendant que certains doivent mettre fin à leurs rêves de grandeurs en échange d’une fortune colossale (il est bien connu que la paix n’a pas de prix !, commente Bruno Leroy), « les castelbriantais vivent dans la peur et la pauvreté. Non seulement ils se voient obligés d’approvisionner en vivres les troupes de la garnison, mais il leur faut, de plus, payer de lourdes taxes ». Ils paient, ils paient encore et toujours, « alors que les classes privilégiées jouissent, pour leur part, de nombreuses prérogatives » et avantages. « Ainsi en est-il, parfois, des relations des puissants avec leurs sujets ».

A la lecture du livre, on sent que ce « parfois » a un petit air de « toujours » et on sait de quel côté penche, viscéralement, le cœur de l’auteur. « Ambition démesurée, rêve de grandeur et de gloire, désir de pouvoir, corruption, intolérance, racisme, fanatisme religieux, chômage, misère et révolte sont, comme au temps jadis et pour ne pas changer, les ingrédients jamais démodés de la comédie humaine »Ce livre n’a donc rien d’un manuel scolaire, ni d’un ouvrage d’historien (l’auteur s’en défend), ce n’est pas non plus une œuvre littéraire, ni un guide touristique, C’est un livre au vocabulaire simple et courant qui doit permettre aux Castelbriantais « de connaître et d’aimer un peu plus leur ville et de s’approprier son histoire même énoncée de façon succincte. Quant aux autres, gens de passage, ils pourront ainsi garder un souvenir écrit de leur découverte de Châteaubriant » et voir passer, dans le vent de l’histoire, les personnages de cette région, gens de cour et gens de peu.Comme dit Yves Cosson, qui signe la préface, cette approche joint la précision à la concision, bannit toute prétention et tout ennui. « Des séquences brèves et fortes s’enchaînent comme des flashes ». « une belle vigueur, une fresque fascinante » à mettre entre toutes les mains, « ouvrage de vulgarisation qui s’adresse à tous, petits et grands, de 12 à 92 ans et plus ». Le livre est en vente au prix de 10 euros., à la librairie Lanoë (Grand Rue), à La Cave (près de l’étang de la Torche), au Mott’Pressing de la place de la Motte et à l’Office de Tourisme  . Il sera vendu durant la prochaine Foire de Béré sur le stand de l’Office de Tourisme   dans la Halle de Béré  .Une toute petite histoire de Châteaubriant en Bretagne et dans la grande histoire de France, par Bruno Leroy. Prix 10 €.. Tél 02 40 81 03 52


 Histoire et Patrimoine

Le premier numéro de la revue, sortira pour la Foire et sera en vente à la Halle de Béré  . Sur 96 pages, il se présente en trois parties :- Un dossier : Le pays de Châteaubriant  , histoire et identité, par Ch. Bouvet- Des études : le pays de Châteaubriant   des origines à la clairière médiévale (J.Claude Meuret) - La baronnie de Châteaubriant au milieu du XVIe siècle (A. Pacault) - Le Pays de Châteaubriant   en 1793-95 (Maryvonne Bompol) - Rayonnement et heures sombres de l’abbaye de Melleray 1789-1875 (Ch. Bouvet) - Restaurer un patrimoine industriel, la Hunaudière   en Sion-les-Mines (J. Franco) - Le décor renouvelé de St Jean-Baptiste de Béré (Fr. le Bœuf).- des témoignages : Nozay dans le premier tiers du XXe siècle (Asphan  ) - les premières années de l’entreprise Huard (manuscrit inédit de Francis Huard) - Vivre à la ferme à Soudan entre 1924 et 1929 (Francis Renaud).L’ouvrage est illustré de nombreuses reproductions de documents dont, ci-contre, un extrait de la carte Bretagne (1927) où Nantes est représentée par ses conserveries de poisson, où Guérande est caractérisée par le sel, où Rennes, Vannes et Ploërmel dansent, et où l’on festoie dans le pays de Châteaubriant   (à la Foire de Béré ?).L’ouvrage se veut un ouvrage de spécialistes destiné au grand public, « aux personnes qui veulent comprendre l’histoire et œuvrer pour mettre en valeur le patrimoine du Pays ». Contrôlé par un comité scientifique et par un comité de rédaction, un numéro paraîtra chaque année pour la Foire de Béré. En vente à la Foire : 15 euros.

Voir aussi :

Site poésie et contestation

idées de lectures (01)
idées de lectures (02)
idées de lectures (03)
idées de lectures (04)
idées de lectures (05)
idées de lectures (06)
idées de lectures (07)
idées de lectures (08)
idées de lectures (09)
idées de lectures (10)
idées de lectures (11)
idées de lectures (12)
idées de lectures (13)
idées de lectures (14)
idées de lectures (15)
idées de lectures (16)
idées de lectures (17)
idées de lectures (18)
idées de lectures (19)
idées de lectures (20)
idées de lectures (21)
idées de lectures (22)
idées de lectures (23)
idées de lectures (24)
idées de lectures (25)
idées de lectures (26)
idées de lectures (27)
idées de lectures (28)

René Guy Cadou
Guy Le Bris

Jacques Raux

commande de livres : librairie Le Farfadet