Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Condition ouvrière et/ou salariale > Ah ! Les jours fériés !

Ah ! Les jours fériés !

Ecrit le 6 mai 2015

Ca coûte combien ?

Et les jours fériés de mai, ça coûte com-bien ? Tous les ans, on nous culpabilise avec ça ! On nous dit que ceux de 2015 coûteraient 0,24% du PIB et occa-sionneraient 5 milliards d’euros de perte ! Le patronat milite pour la suppression de deux jours fériés, disant que cela doperait de près d’1% la croissance française, et créerait 100.000 emplois.
[Depuis le temps que le Medef nous promet des emplois ! Il avait dit que, pour 100 milliards de charges en moins il y aurait 1 million d’emplois. Il a eu 50 milliards et alors ? Rien ? ].

Selon l’OFCE (observatoire français des conjonctures économiques), l’impact d’un jour chômé dans l’industrie n’est pas neutre : -0,4% pour le PIB français. Mais cet impact est à mettre en balance avec l’effet positif de ces congés forcés sur le tourisme   et la restauration (environ 3 milliards d’euros). Au total, selon l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques), un jour férié aurait donc un impact plus limité de 0,06% sur la richesse nationale.

Et puis nous sommes en période de crise économique, une crise de la demande. Une journée de travail même si elle permettait de produire un peu plus, ne permettrait pas de vendre plus. ’’La suppression d’un jour de congé n’aurait donc qu’un impact marginal, voire nul, sur l’activité", explique Guillaume Cornilleau, économiste à l’OFCE.

Tous comptes faits, toujours selon l’Insee, les 11 jours fériés de 2015 auront un impact … positif... de 0,06% sur la croissance française par rapport à 2014, qui comptait 1 jour ouvré de moins. En 2016, avec 253 jours ouvrés (soit encore un de plus qu’en 2015), l’effet calendrier dopera même le PIB de 0,11% (0,17% pour les plus optimistes).

Alors prenons le temps de vivre ! ……...