Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Elections > Municipales > Municipales 2014 > Osez Rougé !

Osez Rougé !

Écrit le 20 mai 2015

Les élus du groupe d’opposition ’’’Oser Rougé’’ ont dressé le bilan de leur première année. « Le conseil municipal a pour mission de gérer la commune et d’investir pour son devenir. Le rôle de chaque conseiller est d’être acteur de ces missions mais aussi de s’interroger à chaque instant sur la pertinence, le caractère prioritaire, l’intérêt à long terme de ces choix. Élus minoritaires, notre devoir est de poser ces questions à chaque conseil. Pour autant, nous avons la volonté de faire progresser certains dossiers. Ce fut le cas pour la zone de loisirs des Vallées ou l’ancien presbytère, deux dossiers bloqués depuis plusieurs années et pour lesquels nous avons pris une part active à leur avancée »

Isabelle, Jean-Michel, NicoleJean-Michel Duclos, Isabelle Michaux, Patrick Grandière et Nicole Communal ajoutent :

Nous sommes investis dans les commissions municipales mais nous regrettons que leur rôle s’arrête quand les décisions importantes doivent être prises : par exemple, le choix des investissements de la commission travaux ou l’élaboration du budget par la commission finances. Il ressort de ce fonctionnement, une absence de vision prospective à long terme des besoins de notre commune.

Les choix faits autour du personnel communal en sont des symptômes évidents. Compte tenu du montant des budgets à gérer, du nombre d’employés de la commune, des besoins en travaux à venir, nous estimons hasardeux et risqué de nous passer de compétences propres pour le secrétariat général et la gestion des services techniques.

Justifiant que ce mandat démarrait avec une majorité de nouveaux élus, nous avons demandé à de nombreuses reprises un état des lieux des finances de la commune et de ses infrastructures pour mieux nous projeter vers l’avenir en termes de capacités et de besoins. Ce n’est qu’à l’occasion du vote du budget qu’un semblant de bilan a été établi. C’est pour cette raison que nous n’avons pas validé le budget primitif.

D’une part, celui-ci prévoit un budget de fonctionnement en forte augmentation dans un contexte de baisse des recettes et d’autre part, le budget investissement ne précise pas clairement quels choix seront prioritaires notamment sur les besoins en matériels des services techniques ou encore l’aménagement du site du presbytère et du bourg en général.

À ce jour, aucune réflexion n’a été partagée sur les opportunités à saisir tel l’achat de l’ancien site Terrena. Nous estimons d’ailleurs que cette parcelle constituerait un site idéal pour une maison de santé, un projet que nous continuons à défendre.

Le fonctionnement d’une commune, le rôle de l’intercommunalité sont en perpétuel et rapide évolution. Il est donc plus que jamais indispensable de partager des réflexions collectives pour que chacun assure pleinement son rôle d’élu au service de Rougé et de ses habitants.

[/Signé : Jean-Michel Duclos, Isabelle Michaux, Patrick Grandière et Nicole Communal./]