Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Et l’Égypte vint jusqu’à nous…

Et l’Égypte vint jusqu’à nous…

Écrit le 17 juin 2015

Décidément, à Châteaubriant, nous avons une chance inouïe. Après ’’Sorties de boîtes’’, après « Le cœur d’Anne de Bretagne », le Conseil Départemental et son service Grand Patrimoine, proposent l’exposition ’’L’Égypte des Pharaons’’ dans la salle des Gardes du Château.

Catherine Touchefeu, vice-Présidente du Conseil Départemental, explique : « Le patrimoine n’est pas seulement un beau décor, il est d’abord un bien commun permettant de comprendre l’histoire, de diffuser les savoirs. Nous avons choisi de le mettre à la portée du plus grand nombre et sous diverses formes : exposition, ateliers, spectacles vivants. Il pour qu’il soit accessible, nous avons choisi la gratuité, pour que les gens viennent au château, pour que ce lieu vive, pour que les petits et les grands s’y sentent bien ».

Et c’est bien ce qui se passe si l’on consulte la fréquentation du château :
Nombre total de visites du château :

  • 2013 : 66723 visiteurs
  • 2014 : 71138 (soit + 6,6%) dont 13303 pour l’expo
  • Nombre de visites payantes
  • 2013 : 5639 visites
  • 2014 : 12118 visites
    « Nous avons quitté le scolaire castelbriantais, nous avons maintenant de plus en plus de visites de Nantais » explique Marie Jeanne Thebaud. Pour cette année 2015, il y a une nouveauté : « si vous faites une visite à 3 €, gardez votre ticket : pendant un an il vous permettra de faire d’autres visites mais à 2 € cette fois »

Laure Berthet, directrice de Grand Patrimoine, s’est fait un plaisir de faire visiter l’exposition sur les Pharaons, où sont présentés des objets de grande qualité, conservés au Musée Dobrée et même au Louvre qui, exceptionnellement, a accepté de les exposer à Châteaubriant.

 Première séquence

Laure Berthet, devant la carte des voyages de Frédéric Cailliaud

On suit d’abord le parcours de Frédéric Cailliaud, ce jeune nantais qui s’est pris de passion pour l’Egypte « il découvre à 60 heures du Nil des monuments ignorés, il les dessine et les décrit avec exactitude, et rapporte dans sa patrie un portefeuille précieux, recueilli et composé sans autre prétention, sans autre but que le désir de faire connaître la vérité » comme l’écrit M. le Chevalier Drovetti, Consul Général de France en Egypte.
On doit notamment à Frédéric Cailliaud la découverte de la nécropole royale de Méroé. Lire : le voyage à Méroé

L’exposition présente une carte des voyages de Frédéric Cailliaud, et des panneaux explicatifs avec, c’est nouveau, des panneaux plus petits adaptés à la taille et au vocabulaire des enfants. On découvre avec stupéfaction les sarcophages contenant les momies, il y a 4000 ans, parfaitement conservés, en bois de figuier sycomore décoré de hiéroglyphes et de dessins multicolores.

 Deuxième séquence

Consacrée à la vie quotidienne en Égypte, cette séquence évoque le peuple des agriculteurs, artisans, commerçants, sur lequel règnent le pharaon et son administration. On y voit la statue de Thoutmosis III, assis, bras plié sur la poitrine tenant sceptre heka. Les pieds reposent sur les neuf arcs, c’est à dire les neuf ennemis symboliques de l’Égypte. Un ensemble en bois peint présente un modèle de boulangerie et de brasserie.

 Troisième séquence

Cette partie est consacrée à la religion dans l’Égypte ancienne : plusieurs centaines de divinités d’apparences multiples et de fonctions très variées. Statuette d’oiseau Akhem, barque avec équipage accompagnent les textes.

 Quatrième séquence

Les Égyptiens croyaient à la résurrection de leurs pharaons : les corps entourés de bandelettes, les viscères rangés dans des vases spéciaux, la physionomie de la momie sculptée sur le couvercle du sarcophage, et les serviteurs prêts à travailler quand le maître se réveillerait : tout témoigne de cette croyance. L’exposition présente deux momies de chat, une momie de serpent et une momie d’un petit crocodile, et une vraie momie de femme enveloppée de bandelettes. Impressionnant.

Tous les jours (sauf le mardi), ont lieu des visites-flash à 14h30, 15h30, 16h30, gratuites, sur une demi-heure. Et des visites payantes d’une heure (3 €). Des jeux sont proposés aux enfants, ainsi que des ateliers thématiques (par exemple pour la fabrication d’amulettes).

10h30-18h, château de Châteaubriant. Gratuit. Contact : tél. 02 40 28 20 20,

 Spectacles

20-21 juin - ateliers et visites (le Donjon, le Grand Logis) - dans le cadre des journées nationales de l’archéologie.

28 juin - Egyption Projetc - concert à 16h30, avec des
musiciens venant d’Égypte et pratiquant des instruments ancestraux : l’arghul, le rababa, dof, rek, sagates et darkouka.

5 juillet - 16h30 - concert de musique baroque … à l’église du Vieux Bourg de St Sulpice des Landes (près de Pouancé)

11-12 juillet - reconstitution historique et savoir-faire anciens, antiquité grecque et romaine : armement, vêtements, repas, de 11h à 18 h - gratuit
Visites guidées payantes : L’Égypte des pharaons (1 h) - le château (1 h), le Donjon (45 min).

Des visites guidées :
- Château de la Renaissance : 2 et 23 juillet, 13 août
- Anne de Bretagne et Fr. de Dinan : 9 et 30 juillet et 20 août
- Carnets de fouilles : 15 juillet ; 6 août et 27 août
- Visites sensorielles : sur demande
- Visites du Donjon, samedis et dimanches à 17 h

Des ateliers tout public :

  • - Archéo-enquête : 1er et 22 juillet, et 12 août
  • - À la table de Jean de Laval : 8 et 29 juillet et 19 août
  • - Vie quotidienne des Égyptiens : 15 juillet, 5 août et 26 août

Il y a aussi des visites pour les centres de loisirs avec réalisation d’une amulette et atelier Hiéroglyphes, et des visites pour les scolaires (visite contée, symbolique des couleurs, découverte du métier de scribe, papyrus et écritures de l’Égypte ancienne, art funéraire, etc)

Renseignements : 02 40 28 20 20