Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Histoire autour de Châteaubriant > Hippac : routes et trains

Hippac : routes et trains

Ecrit le 18 février 2009

Que voilà un numéro fort réjouissant : le numéro 6 de la revue de l’HIPPAC (Histoire et Patrimoine du Pays de Châteaubriant   ) consacré aux routes et au rail en pays castelbriantais.

Cinq histoires y sont contées :

– Routes et chemins de fer entre 1800 et 1914
– Ouverture de la gare de Châteaubriant en 1877
– Le tramway d’Erbray (encore appelé « Le Petit train » )
– Les garagistes à Châteaubriant de 1900 à 1939
– Et l’aventure du garage Charron de 1923 à 1960.

« Les routes ne sont points finies et seraient plus nuisibles qu’utiles aux voyageurs pendant les deux tiers de l’année » disait Bernard du Treil, sous-préfet de Châteaubriant en mai 1800 tandis que Jules de la Pilorgerie évoquait en 1843 « des routes sinueuses, encaissées, impraticables durant la plus grande partie de l’année ». Christian Bouvet dresse une chronologie des réseaux routiers dans le pays de Châteaubriant   en s’intéressant aussi aux projets de Derval et de Nozay et met en évidence l’étoile routière autour de Châteaubriant.

Revue n°6 Hi

La construction d’une étoile ferroviaire bénéficie à l’époque d’une mobilisation régionale exceptionnelle et la gare est inaugurée le 23 décembre 1877. La revue de l’HIPPAC fait revivre, par la photo, les gares de Soudan, St Vincent des Landes, Derval, Rougé, Vay…

Puis, grâce aux souvenirs de Michel Charron, Christian Bouvet retrace l’épopée de l’automobile de 1900 à 1939, avec des documents intéressants : le « Coupé Docteur » de Lucien Néret en 1902, les fiacres de la Maison Cornu en 1908, la De Dion de Jules Huard en 1913. Le 16 août 1905 un arrêté municipal limite la vitesse à 10 km/h dans les rues de Châteaubriant.

On découvrira avec plaisir le garage Leray au 1 bd de l’éperon à Châteaubriant, devenu par la suite le garage Guibert avant d’être celui d’Alexandre Ménard, en face de la Poste actuelle.

Le garage Charron-Podevin s’installera dans la Rue de l’Hôtel de Ville (actuellement rue Michel Grimault) avant qu’Auguste Podevin ne crée son propre garage, place des Terrasses (là où se trouve maintenant le centre Communal d’Action Sociale).

Qui se souvient du garage Buffé dans la Rue du 11 novembre ? Du garage Orion rue de Nantes ? Du garage Rouesné-Delamarre rue Jean Jaurès ?

La revue de l’HIPPAC se termine par un entretien avec Michel Charron évoquant le garage lancé par son père dans la rue Michel Grimault. On y voit, entre autres, une superbe 402 équipée de son gazogène et bien d’autres photos indédite, documents irremplaçables !

La revue est en vente au prix de 15 € chez les libraires castelbriantais. 135 pages essentielles pour l’histoire de Châteaubriant … en attendant les autres numéros promis pour les années à venir.


Ecrit le 19 novembre 2014

Hippac - 27 novembre 2014

Jeudi 27 novembre, Maison Huard  , rue Guy Moquet, à Châteaubriant, l’HIPPAC procédera à un « déstockage » de ses publications. Vous pourrez vous procurer à prix réduit tous les numéros de la revue et tous les ouvrages publiés depuis 2002.
Vous pourrez aussi acheter le calendrier Huard 2015, vendu exceptionnellement 5 € au lieu de 10 € les années précédentes. Permanence à la Maison Huard   assurée de 15 à 18 heures. Contact : 02 40 81 34 95

Le dimanche 7 décembre 2014,, Ronan Pérennès, jeune professeur d’histoire et de géographie, présentera son ouvrage : De l’histoire au patrimoine… LA FORGE NEUVE, Moisdon-la-Rivière.

Rendez-vous à la Forge Neuve en Moisdon, de 11 h à 15h, à l’occasion du Marché de Noël, organisé par les Amis de la Forge.