Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > culture > Les Castelbriantais écrivent

Les Castelbriantais écrivent

Page 492

(écrit le 4 août 2002)

Les castelbriantais se font connaître

« Mais que peut-il bien sortir de bon de Châteaubriant ? » se disent souvent les habitants des grandes villes voisines ... Eh bien ils se trompent !

Michel CATALA, de Châteaubriant, docteur en Histoire, qui a déjà publié un livre sur « Les relations franco-espagnoles pendant la seconde guerre mondiale » (Ed. L’Harmattan) vient d’être nommé maître de conférences en histoire des relations internationales à l’Université de Paris III (Sorbonne).

Xavier MENARD, de Châteaubriant, qui était encore récemment Président du Conseil Régional de l’Ordre des Architectes, vient d’être élu au Conseil National de cette institution. Il y sera chargé des relations avec les partenaires de la maîtrise d’œuvre et les entreprises, et du dossier des assurances professionnelles.

Yves Rattier de Châteaubriant, vient d’être élu au Conseil Régional de l’Ordre des Architectes.

Le cabinet Haumont-Rattier, de Châteaubriant, vient de recevoir le Prix d’Aménagement Urbain décerné par le Conseil Général du Maine et Loire pour ses travaux sur le centre-ville de May sur Evre.

Le cabinet Gilbert Masson, de Châteaubriant, vient d’être chargé de la réfection de l’école publique de Rougé (ouverture septembre 2003), et de la réhabilitation de l’immeuble « de La Houssaye » (Grand-Rue à Châteaubriant) où le Crédit Foncier de France doit faire 8 logements.

Philippe GABE, qui est chargé de communication au Théâtre de Verre   à Châteaubriant, et dont on connaît déjà les talents d’artiste peintre, vient de publier un article très fouillé sur « Grégoire de Tours » évêque et mémorialiste des premiers rois Francs. Cet article permet entre autres de s’y retrouver -un peu- dans la succession des fils de Clovis. (cf la revue « les temps médiévaux » d’août-septembre 2002)

L’inspecteur Christian BOUVET, de Châteaubriant, qui réalise depuis longtemps des manuels scolaires d’histoire et géographie (Editions Hachette), coordonne les travaux d’un « comité scientifique » (qui comprend notamment d’anciens enseignants de Châteaubriant) qui va faire paraître le premier numéro de la revue « Pays de Châteaubriant  , Histoire et Patrimoine » (en vente à la prochaine Foire de Béré).

Un autre castelbriantais prépare un livre d’histoire concernant Châteaubriant : chûûût c’est un mystère, nous en reparlerons.

Brigitte BARONNET, de Moisdon-la-Rivière, va animer, avec Myrddhin, un stage de harpe de 5 jours pour 30 personnes (Français, Anglais, Autrichiens), dans le cadre du « Celtival » qui se tiendra en forêt de Brocéliande du 17 au 22 août.


Ecrit le 6 avril 2005

Saveur café

Saveur café

Saveur Café tente de faire revivre un épisode peu connu des relations entre la France et Cuba, celui de l’immigration, dans la partie orientale de l’île, des Français, qui, à la fin du 18e siècle et encore davantage dans les premières années du 19e, ont fui la révolte des esclaves d’Haïti.
Les propriétaires terriens, en particulier producteurs de café, ont alors reproduit dans les montagnes de l’Orient cubain, avec l’aide de leurs esclaves, leurs grandes plantations de café, appelées là-bas, cafetales. Les petits artisans, les ouvriers, les commerçants se sont, eux, établis à Santiago. Leur trace est encore bien visible aujourd’hui dans les noms de famille, la langue, l’accent particulier à l’Orient cubain, les mentalités, les modes de vie, l’architecture, l’art et le folklore, la cuisine, etc.

Saveur café est un récit historique où, comme le veut le genre, des histoires inventées croisent des faits réels, et des personnages de fiction côtoient des êtres qui ont réellement existé.

Alain Chaplais, ancien journaliste, est originaire de Chateaubriant. Il connaît bien Cuba et travaille depuis plusieurs années sur la présence française à Cuba au 19e siècle en relation avec des historiens cubains.