Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Grappillages et Mée-disances > Mée-disances du 16 septembre 2015

Mée-disances du 16 septembre 2015

Ecrit le 16 septembre 2015

 Guinness Book

 
Le Monde.fr du 08/09 : le 9 septembre, la reine Elizabeth II, qui a accédé au trône le 6 février 1952, dépassera les 23 226 jours que sa trisaïeule, la reine impératrice Victoria, aura passé au pouvoir entre 1837 et 1901. Avec 63 ans, 7 mois et 2 jours sur le trône, elle devient la souveraine britannique au règne le plus long de l’histoire.
 
Elizabeth II n’a « jamais rien fait et jamais rien dit qui restera dans les annales », a grincé en guise d’hommage l’historien David Starkey. Contrairement à Victoria, a poursuivi le persifleur, l’actuelle souveraine ne se conçoit pas comme « l’incarnation de l’histoire » et a « porté à la perfection l’art de parler pour ne rien dire ». Il est vrai qu’avec ses innom-brables inaugurations de chrysanthèmes, les 600 organisations charitables qu’elle patronne et les 175 000 télégrammes qu’elle a adressés à des centenaires, la vieille dame de 89 ans au sourire éternel et au signe de main inimitable ne brille pas par la profondeur de ses réflexions.
 
Ndlr : God shave the Queen !

 Église de Hongrie

 
Libération.fr du 09/09 : Toutes les Églises d’Europe se sont mobilisées pour répondre à l’appel du souverain pontife. Toutes, sauf l’Église catholique de Hongrie. Pour le chef de l’Église magyare, les Catholiques ne peuvent ouvrir leurs portes aux migrants car cela reviendrait à faire du « trafic d’êtres humains ».

Pour l’évêque László Kiss-Rigó, « ce ne sont pas des réfugiés, c’est une invasion. » « Le pape ne connaît pas la situation. Ils crient « Allah Akhbar », ils veulent prendre le pouvoir. »

Mais devant le scandale, l’homme d’Église s’est ravisé et vient d’envoyer une lettre au Pape pour l’assurer qu’il suivrait ses conseils.
 
Si le haut de la hiérarchie semble confite dans une attitude ultraconservatrice et servile vis-à-vis du gouvernement de Viktor Orban, la Conférence des évêques hongrois a en revanche appelé à écouter le pape (60 % des Hongrois sont catholiques, mais 10 % sont pratiquants). Le monastère bénédictin de Pannon-halma, à l’ouest de Budapest, qui avait caché des Juifs pendant la guerre, a ouvert ses portes à plusieurs familles de réfugiés.

 Décontaminés ?

 
Le Canard enchaîné du 09/09 : quels mauvais coucheurs, ces habitants de Nakara, une bourgade proche de Fukushima ! Évacués lors de l’accident du 11 mars 2011, ils viennent d’obtenir le droit de s’y réinstaller. Mais seuls 750 habitants sur les 7368 sont d’accord ! Les autres préfèrent rester dans les logements préfabriqués mis gratis à leur disposition par les autorités. Des profiteurs au fond…
Heureusement, les autorités prévoient de mettre un terme, en 2017, à ce provisoire qui dure. Ils seront donc bien forcés de rentrer à la maison, surtout s’ils n’ont pas fini de la payer… Certes, le niveau de radioactivité du village décontaminé reste élevé, tout juste inférieur à 20 millisieverts par an, ce qui permet, selon le gouvernement, d’ « y vivre presque normalement ». La Criidad, fait remarquer que c’est la dose maximale admissible pour les travailleurs du nucléaire. C’est donc presque pas dangereux ! ... !

N.Sarkozy réfugié économique : j’erre de pays en pays à la recherche de maigres moyens de subsistance. Conférence inter-nationale : 150 000 € l’unité.

 Zéro au bac

 
Lexpress.fr du 09/09 : Une lycéenne égyptienne âgée de 19 ans, Mariam Malak, est devenue une icône de la lutte contre la corruption dans son pays, après son combat acharné pour prouver que ses copies ont été échangées contre celles du fils d’un haut responsable. 
 
« Quand on m’a montré mes soi-disant copies, je n’en ai pas cru mes yeux », explique cette fille d’un petit instituteur d’un village pauvre situé 240km au sud du Caire. « Il n’y avait que quelques lignes alors que je n’avais pas arrêté d’écrire durant l’épreuve ! », raconte-t-elle. « Depuis que cette affaire a commencé, j’ai l’impression de vivre un cauchemar, mais je ne vais pas baisser les bras », lâche celle qui veut devenir médecin. 
 
D’autant qu’elle avait obtenu une note globale de plus de 97 sur 100 aux examens des deux précédentes années de lycée, une vraie élève prometteuse. Pour l’un des avocats de la lycéenne, « une personnalité influente » est derrière toute cette affaire. L’Égypte, minée par la corruption, favorise régulièrement dans son système éducatif la progéniture de grandes familles moyennant des bakchichs. 
 
Depuis l’annonce de ses (faux) résultats à la mi-juillet, la lycéenne a porté plainte auprès du ministère de l’Éducation, puis devant le parquet. Son acharnement a porté ses fruits : sur les réseaux sociaux, les messages de solidarité se sont multipliés. Sur les plateaux de télévision, « la lycéenne au zéro » a raconté son parcours du combattant. Et début septembre, le Premier ministre Ibrahim Mahlab a reçu la lycéenne puis annoncé qu’il la « soutenait dans sa plainte comme si c’était sa fille ». 
Le parquet a rouvert le dossier, formant un autre comité d’experts, au Caire cette fois, pour analyser l’écriture de la jeune fille. Issue de la minorité chrétienne copte, Mariam a refusé de plaider la discrimination religieuse : « Si on respecte mes droits dans mon pays, tous ceux qui vivent dans l’injustice sauront qu’eux aussi peuvent faire valoir les leurs ». 

 Une pub pour le charbon

 
Le Monde.fr du 08/09 : On pense d’abord à une publicité pour une pierre précieuse. Une voix off féminine, douce, vante « des possibilités sans limite ». Et puis la « petite roche noire », filmée sous ses plus belles facettes, se dévoile : « Elle peut créer de la lumière, des emplois. Elle rapporte 6 milliards de dollars [australiens, 3,7 milliards d’euros] en salaire aux Australiens, (…) injecte 40 milliards par an dans l’économie australienne. » Le slogan tombe à la fin de la publicité : « Le charbon. C’est une chose formidable. »
 
La campagne, diffusée sur les télévisions, radios et dans la presse écrite depuis dimanche 6 septembre, a été lancée par le secteur minier, le Minerals Council of Australia. Ces propos ne sont pas sans rappeler ceux du premier ministre libéral, Tony Abbott, qui estimait il y a un an que le charbon était « bon pour l’humanité ». Ce minerai est à l’origine de plus de 70 % de l’électricité australienne et représente le deuxième poste d’exportation du pays.
 
Mais le charbon est la plus polluante des sources d’énergie, et la campagne publicitaire, lancée à trois mois de la conférence des Nations unies sur le climat (COP21), est franchement à contre-courant. Pour Kelly O’Shanassy, du groupe de défense de l’environnement Australian Conservation Foundation, cette publicité est une « tentative désespérée » du lobby du charbon de « promouvoir son produit dans des temps très difficiles ».

 Jackpot

NouvelObs du 09/09 : Deux ans de boulot, 10.000 jobs supprimés et… une prime de 13,7 millions d’euros, alors qu’il avait assuré qu’il ne toucherait aucun chèque d’au revoir. Le départ de Michel Combes, ex-PDG d’Alcatel-Lucent, a fait couler plus d’encre que son arrivée dans le groupe Altice au poste de directeur général.
 
Son cadeau de bienvenue serait bien plus gros que son chèque de départ. La politique d’Altice est de distribuer des plans importants de « stock-options » à ses dirigeants. Le chiffre de 100 millions d’euros circule, mais Altice a refusé de le confirmer, se réfugiant derrière la législation néerlandaise : le groupe est coté à Amsterdam. [...]
 
Ce « golden hello » va compliquer un peu plus le lancement de son livre, « Les bons outils font les bonnes politiques », que Fayard prévoyait de sortir le 12 octobre. Ses « bons » conseils au monde politique vont tomber à plat.