Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Personnes âgées, ORPAC > CLIC, bilan 2014

CLIC, bilan 2014

Ecrit le 14 octobre 2015

Le CLIC   (comité local d’information et de coordination) ne se trouve plus dans la GrandRue à Châteaubriant mais au 13 rue d’Angers, juste à côté de la Sous-Préfecture. Avec de nombreux avantages.

  • à l’extérieur : un grand parking disponible
  • à l’intérieur : accueil des personnes facilité (volume des espaces, confidentialité, luminosité), accessibilité des locaux aux personnes à mobilité réduite, salles de réunion. De plus les aspects techniques et logistiques (Sécurité, Ménage, Téléphonie, Travaux, etc), gérés par la Chambre de l’Agriculture, sont facilités.

 Personnes aidées

685 personnes aidées en 2014 (contre 654 en 2013) ce qui fait une augmentation de 4,7 %.

La répartition est la suivante :

Sur 685 personnes, 61 % sont de la CCC  , 16 % de la CCSD   et 19 % de la CCRN   (et 4 % d’extérieurs au territoire)

Cette répartition des personnes aidées est conforme à celle des personnes âgées de plus de 60 ans. (chiffres 2011) selon laquelle il y a, dans le pays de Châteaubriant  , 12949 personnes de plus de 60 ans.

  • CCC   : 7847 personnes soit 61 %
  • CCSD    : 2399 personnes soit 18 %
  • CCRN    : 2703 personnes soit 21 %
    Total : 12949 personnes (100 %)

Notons la proportion des personnes âgées de plus de 60 ans :

CCC    : 7847 personnes sur 33056 habitants soit 23,7 %
CCSD    : 2399 personnes sur 10565 habitants soit 22,7 %
CCRN    : 2703 sur 14735 habitants soit 18,3 %

On constate ainsi, une nouvelle fois, le vieillissement de la Com’Com’   du Castelbriantais et de celle de Derval, tandis que celle de Nozay est nettement plus jeune.

 Visites à domicile

Le CLIC   fait des visites à domicile : 457 en 2014 (411 en 2013) et se trouve confronté à des « cas complexes » (65 cas complexes en 2014, et 46 en 2013) pour les raisons suivantes :

  • - refus d’aide
  • - Isolement de la personne âgée (manque de présence familiale)
  • - Trouver une réponse dans l’urgence
  • - Plusieurs intervenants avec un manque / mauvaise coordination
  • - pathologies lourdes (démence - alcoolisation - dépression)
  • - Absence de relais
  • - Insalubrité / Problèmes d’Hygiène
  • - Suspicion de maltraitance

II peut donc y avoir de nombreux signaux d’alerte : santé, nutrition, activités occupationnelles, gestion administrative et finan-cière de la personne ou de la famille. Il faut que le personnel du CLIC   ait beaucoup de patience et de force de persuasion pour que la situation ne se dégrade pas. Il fait appel pour cela à la MAIA de Loire-Atlantique.

 MAIA

La MAIA c’est l’ensemble des méthodes d’action pour l’intégration des services d’aide et de soins dans le champ de l’auto-nomie. Sa mission est de décloisonner les acteurs médico-sociaux du territoire concerné en les sollicitant à l’échange, à la coordination, à la pluridisciplinarité afin d’améliorer la qualité de prise en charge de
la personne.

Dans cette structure MAIA, il y a des ’’gestionnaires de cas’’ qui accompagnent des personnes âgées en situation complexe, gagnent leur confiance, écoutant et observant attentivement afin de comprendre le fonctionnement propre à chaque individu et à chaque cellule familiale. Ils facilitent l’émergence du projet de vie de la personne et planifient les services et prestations utiles à la réalisation de ce projet, assurant un accompagnement sur tous les lieux où peut se trouver la personne âgée dans son parcours de vie : domicile, hébergement temporaire, service hospitalier… Avec l’accord de la personne concernée, ils sont les garants d’une transmission d’informations utiles entre les différents professionnels quel que soit leur champ d’intervention, évitant ainsi les ruptures et facilitant la prise en charge de la personne. Ils peuvent accompagner plus de 40 situations en même temps.

Localement le CLIC   participe à des actions collectives de prévention et de sensibilisa-tion. Par exemple des conférences sur le diabète ont été organisées en partenariat avec l’ORPAC  , les Instances de Coordi-nation de Nozay, Moisdon la Rivière, Derval, Harmonie Mutuelle et le Réseau Diabète 44

De même le forum « Isolement des personnes âgées » a été fait en partenariat avec la MSA  , les Caisses de retraite complémentaires et les Partenaires de la Gérontologie.

 Bistrot-mémoire

Le CLIC   participe également au projet de création d’un accueil de jour dans la commune de Marsac sur Don, et à la mise en place d’un « Bistrot mémoire » à Châteaubriant.

Perspective : Accueil de proximité des personnes en situation de handicap.

CLIC   - 13 rue d’Angers - Châteaubriant
Tel : 02 28 04 05 85


NOTES:

CCC : Com’Com’ du Castelbriantais
CCSD : Com’Com’ du secteur de Derval
CCRN : Com’Com’ de la Région de Nozay