Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Culture, expositions, livres, loisirs, spectacles, sports > Spectacles > Théâtre 116 - 2012-2015

Théâtre 116 - 2012-2015

 2012 - L’assassinat du Père Noël

Il était une fois Mortefond, charmant village s’apprêtant à fêter Noël sous la neige. Le père Cornusse joue comme chaque année le rôle du Père Noël. Le curé est agressé dans la sacristie. Les diamants ornant le reliquaire de l’église sont volés et on découvre le corps du Père Noël, assassiné ! Qui, parmi les personnages truculents qui se retrouvent à l’auberge du village, a bien pu commettre le meurtre, dans ce bourg isolé et apparemment paisible ?

D’après le roman de Pierre Véry, Dialogues : Guy LE BRIS
Mise en scène : Yannick MASSARD – 02 40 28 88 01
24-25 novembre – 1-2-7-8-9 décembre - www.theatre-116.fr

 2013 - Perrichon

Monsieur Perrichon est l’archétype de l’honnête bourgeois : commerçant enrichi, enflé de vanité, d’ambition mondaine et d’une morale quelque peu soumise aux circonstances. La rivalité de deux hommes qui veulent tous deux épouser la fille de M. Perrichon est la grande intrigue de la pièce, l’un sauve la vie de Perrichon et l’autre se fait sauver par Perrichon. C’est le second qui est le plus apprécié…

Par le Théâtre 116 à Fercé, les 23-30 novembre – 6-7 décembre à 20h30 –
et 24 novembre – 1 et 8 décembre à 15 h
Réservations : 02 40 28 88 01

 2014 - Bustubar

Le quincaillier Bustubar a, un beau matin, une idée merveilleuse. Puisque Ploutos, le dieu de l’argent, est aveugle, il faut lui rendre la vue et ainsi le monde sera réparé. Les gentils auront de l’argent et les méchants n’en auront pas ! Donc tout le monde deviendra gentil pour avoir de l’argent ! Mais au lieu d’instituer un paradis rêvé, cela va créer un véritable enfer. A la fin Bustubar n’aura qu’une seule hâte : réaveugler le dieu de l’argent.

Bustubar Le quincaillier, sur les conseils du rebouteux Mains d’Or ramène chez lui le premier venu, un vieil aveugle désagréable qui se révèle être l’Artiche, le Dieu de l’argent. Bustubar croit comprendre ce qu’il faut faire pour que le monde aille mieux : il fait soigner l’Artiche ! Mais c’est la panique, tout le monde jusqu’au Pape arrive et veut se montrer le plus gentil possible pour avoir sa part de fric ! Pour retrouver la tranquillité, Bustubar réaveugle l’Artiche et le renvoie au hasard sur les routes.

A partir du 29 novembre avec le Théâtre 116 à Fercé, Rens. 02.40.28.88.01

 2015 Tailleur pour dames

Paris 1900. M. Moulineaux est en mauvaise posture parce que trop léger dans ses tromperies. Il va se retrouver tailleur alors qu’il est médecin… Il devra assumer son nouveau métier face à toutes les femmes qu’il croisera dans son atelier de couture !

48 heures endiablées pour notre médecin-tailleur, qui va bien avoir du mal à sortir de cette impasse. Ce fonctionnement labyrinthique se double d’un jeu de rôles, de masques, puisque chacun peut être l’autre, emprunter ses habits et sa position sociale. Que sont les codes sociaux et la bienséance quand la folie s’empare de chacun et subvertit le savoir-vivre ? Un classique du genre : « Tailleur pour Dames » est un vaudeville où quiproquos et rythmes endiablés s’entrelacent sans cesse ...

Par le théâtre 116 à Fercé, Réserv. 02 40 28 88 01
– quatre soirs à 20h30 : 28 novembre, 5, 11 et 12 décembre
– quatre après-midi à 15 h : 29 novembre, 6 et 13 décembre