Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Elections > Régionales > Régionales 2015 > Résultats du premier tour, 6 décembre 2015

Elections Régionales

Résultats du premier tour, 6 décembre 2015

Ecrit le 7 décembre 2015

Voici les résultats du premier tour, dans la région de Châteaubrant. Désolés pour les personnes malvoyantes : les chiffres sont donnés dans des tableaux-images.


Les résultats montrent que C.Clergeau (PS+Ecologistes) est nettement en tête en Loire-Atlantique où le total gauche est supérieur au total droite. Reste à savoir ce que feront les écologistes (EELV)

En revanche, Retailleau est nettement en tête dans l’ensemble des Pays de Loire mais le résultat final est incertain : la Gauche peut encore gagner mais ce sera de justesse ….

Les votes dans les communes

Notons le score très important du Front National (21,35%), inférieur cependant à son score national. Ce parti est en tête dans les communes de Fercé, Louisfert, Juigné, Sion-les-Mines, Treffieux.

La liste de Ch.Clergeau est en tête à Soulvache, Mouais, St Vincent, La Grigonnais, Puceul, Saffré, Vay.

A Lusanger, la présence de Viviane Lopez a eu un effet bénéfique pour le résultat de Ch.Clergeau. A St Vincent, la présence d’Yves Blais a eu un effet bénéfique pour les chiffres d’Alain Pagano (Front de Gauche) mais n’a pas pu empêcher que Clergeau-Retailleau-FN   soient en tête. A Treffieux la candidature de Philippe Renaud (Choisir nos Régions) n’a pas pu empêcher le Front National d’être en tête.

Dans un communiqué, la section locale du Parti Socialiste déclare : « Christophe Clergeau est un candidat qui rassemble et les résultats sont encourageants. Dimanche prochain, nous devons nous mobiliser : pas une voix ne doit manquer pour que notre Région reste à gauche ! »

« Pendant toute la campagne nous avons parcouru l’ensemble des territoires de la Région pour parler des Pays de la Loire : ses compétences, ses projets, son importance au quotidien. Nous sommes convaincus du bilan positif de l’action régionale, dû à Jacques Auxiette et à son équipe, depuis 2004 ». Nous vous invitons à nous écrire à :
partisocialistechateaubriant@gmail.com

Nous sommes à votre disposition pour répondre aux interrogations sur le bilan régional, sur le projet de la liste emmenée par Christophe Clergeau. Vous pouvez profiter de ce temps entre les deux tours de l’élection régionale pour faire remonter vos sentiments, les raisons de votre vote. La section du Parti Socialiste de Châteaubriant, à votre écoute, est mobilisée pour vous répondre.

« Le score du Front National, partout en France, nous inquiète. Division, haine et refus des autres n’ont pas leur place dans notre société »

(fin de communiqué)

Télécharger le document : , format pdf de 73.9 kilo octets

 Clarté, courage

En France, le score du Front National est très inquiétant et on peut saluer l’attitude du PS et de son bureau national qui n’a pas tardé à s’élever à la hauteur des circonstances historiques de ce scrutin en annonçant dès dimanche soir le retrait des listes PS dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie et la région Paca. Cette décision prive la gauche de toute représentation dans ces deux assemblées régionales pour six ans, mais elle s’imposait si la gauche voulait être fidèle à son histoire, à ses valeurs, mais aussi à son avenir.

Clarté, courage et responsabilité pour faire barrage à l’extrême droite, c’est le devoir qui s’impose aux vrais républicains … mais c’est ce à quoi se refuse Nicolas Sarkozy dont l’attitude « Ni-Ni » pose problème à son camp … et à toute la France.

Télécharger le document : Article de La Mée , format pdf de 551.6 kilo octets

Le FN   est arrivé en tête dans six régions sur 13 dimanche soir (Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne, Centre-Val de Loire, Franche-Comté-Bourgogne)

La droite et le centre sont en tête dans quatre régions (Pays de la Loire, Normandie, Auvergne, Île-de-France)

Le PS, est en tête dans deux régions (Bretagne et Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes). Il a retiré ses listes dans le Nord et en Paca et a appelé à voter à droite à l’Est pour barrer la route au Front National.

 Accord deuxième tour

Malgré le désaccord sur Notre-Dame-des-Landes, PS et EELV fusionnent en Pays de la Loire

Si leur désir d’union ne faisait aucun doute, les termes de l’accord étaient cependant inconnus. Notamment au sujet de l’épineuse question du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, défendu par l’un et rejeté par l’autre, et alors que le gouvernement a annoncé la reprise des travaux.

Au lendemain du premier tour des élections régionales, PS et EELV ont finalement annoncé par communiqué, la fusion de leurs listes pour le deuxième tour.

Télécharger le document : Le texte de l’accord , format pdf de 699.5 kilo octets

Courrier des lecteurs :

 La Jussie

Saloperie de jussie-àLaPen, plante invasive se multipliant dans des eaux « bleu marine » troubles, voire brunes. Elle envahit par radicules fielleuses et toxiques l’âme de citoyens désenchantés. Son arme fatale est la haine de ’l’autre’.

Pour contenir son périmètre d’invasion, la seule solution actuelle est « l’arrachage ». Mais l’homus politicus n’a pas encore trouvé l’outil adéquat. Comment extirper ce mycélium rampant et nocif de nos consciences, ce gène multi-millénaire de la peur, en voulant tout à la fois la Liberté, l’Égalité, la Fraternité mais en assurant à chacun-e sa Sécurité ? Que de vœux pieux à méditer avant Dimanche et en allant voter.

Que les doigts se lèvent.
Que les urnes débordent !
Merci pour la France.


 UDB

Second tour des élections régionales : l’UDB Loire-Atlantique ne donne pas de consignes de vote.

L’UDB a été partie prenante de la liste d’union Choisir nos Régions menée par Gilles Denigot. A l’issue du premier tour, cette candidature a recueilli 1,27% des suffrages sur la région et 2,27% en Loire-Atlantique avec 12 497 voix.

Solidaire de ses partenaires de la liste Choisir nos Régions, l’UDB Loire-Atlantique ne donne pas de consignes de vote pour le second tour. Cette position ne veut pas dire que nous mettons dans un même sac les listes de droite extrême, d’extrême droite et de gauche.

Néanmoins et bien que parti de gauche nous ne pouvons nous résoudre à appeler à voter pour la liste de gauche présente au second tour tant la majorité régionale sortante à été irrespectueuse à l’encontre des partisans de la réunification et de ce combat pendant toute la durée du mandat.


 Jordan Esnault

Communiqué :

Christophe Clergeau a conclu un accord avec Sophie Bringuy et la fusion entre les deux listes a eu lieu. Je laisse donc ma place à un membre de la liste de Sophie Bringuy pour qu’il se présente au second tour et que cela amplifie la dynamique de rassemblement souhaitée par toute la gauche.
Je soutiens entièrement cette liste d’union présentée par Christophe Clergeau.
Nous travaillons – socialistes et verts, ensemble – au Conseil Régional des Pays de la Loire et nous assumons un bilan positif et crédible au service des Ligériens ; Quant à nos projets, ils s’allient et se renforcent l’un et l’autre quand ils sont conjoints.
Dimanche, choisissons le progrès, votons pour Christophe Clergeau !"


 Démocratie ouverte et collective

Communiqué de la Ligue des Droits de l’Homme :

La LDH prend acte des résultats du premier tour des élections régionales. Constater le niveau historique atteint par le Front national n’enlève rien à la nature de ce parti. Ses dirigeants ont appris à faire révérence à la démocratie. Ils ne sont pas devenus, pour autant, des démocrates.

Le Front national continue d’être l’héritier de tout ce que notre pays a pu connaître de détestable dans son histoire, et nul ne doit s’y tromper : sa victoire, fût-ce dans une seule région, aura une résonnance symbolique désastreuse et des conséquences dramatiques pour la vie démocratique, économique, sociale, associative ou artistique de ce territoire. Mais combattre l’imaginaire mortifère de ce parti suppose que l’on entende d’abord ces milliers d’espoirs déçus ou trahis.

C’est d’abord notre impuissance collective à proposer un autre avenir qui est en cause. Cela implique que les choix offerts aux électeurs et aux électrices expriment clairement que d’autres chemins sont possibles. Peut-être encore pire que le Front national lui-même sont ses idées, reprises par les uns et les autres et qui deviennent ainsi une maladie chronique de notre pays. En reprenant certains des projets du Front national, de manière plus ou moins édulcorée, on accrédite l’hypothèse d’une société repliée sur elle-même, aux libertés surveillées et où chacun sera l’ennemi de l’autre. User de la peur, celle que provoque la violence du monde, l’injustice de notre société ou l’image de l’autre pour gouverner entraîne autant d’illusions à court terme que de désastres pour l’avenir. Nous avons besoin d’une autre ambition que celle qui consiste à cultiver l’exercice du pouvoir.

Les enseignements à tirer de ces résultats électoraux ne peuvent être de renoncer à nos principes. Mais ceux-ci ne peuvent reprendre le dessus que s’ils sont affirmés sans détours. Nous devons tout mettre en œuvre pour construire un autre projet qui se développe dans une démocratie ouverte et solidaire, inscrite dans le monde et l’Europe et ancrée dans notre pays. C’est notre responsabilité collective.

Signé : LDH Nantes


 Jeunes communistes

​Les résultats de dimanche dernier aux élections régionales dans les Pays de la Loire sont inquiétants. La poussée de l’extrême droite qui porte dans son programme les idées les plus réactionnaires ne doit laisser personne indifférent. Le FN   n’est pas un parti comme les autres et nous refusons de voir normaliser sa place dans le paysage politique de notre région et de notre pays.
Nous ne mettons pas non plus sur le même plan la droite et la gauche. Des différences fondamentales séparent les deux listes arrivées en tête. Une victoire de la droite promet de conséquences catastrophiques pour les droits des jeunes dans les Pays de la Loire. Sur l’éducation, une victoire de la droite c’est une victoire de l’enseignement privé au détriment de l’enseignement public, de l’enseignement gratuit pour tous. C’est une victoire contre le droit des femmes avec de sérieuses questions sur les futurs financements régionaux du planning familial.
Aussi nous appelons dimanche à se mobiliser pour faire barrage à la droite et à l’extrême droite.

Signé : Fédération de Loire Atlantique du Mouvement des Jeunes Communistes de France.


Ecrit le 16 décembre 2015

 La montée du Front National

Voici une comparaison des pourcentages obtenus par le Front National dans les bureaux de vote de la ville de Châteaubriant au premier tour des élections régionales de 2010 et 2015. Spectaculaire :

Résultats du Front National aux Elections Régionales
Bureaux de vote 2010 2015
Mairie 4,34 15,96
Béré 5,29 16,89
Marcel Viaud 6,83 17,65
Terrasses 7,32 17,77
Cl. Monet 6,14 23,38
RG. Cadou 7,13 19,44
TOTAL Ville 6,08 18,24

On peut noter que le FN   a triplé son pourcentage ! Avec forte progression au bureau de vote « Claude Monet » qui est celui du quartier de la Ville aux Roses. L’autre quartier ouvrier, RG Cadou, est passé de 7,13 à 19,44 %. Les idées du Front National deviennent ainsi une maladie chronique de notre pays.