Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Conseil Général, Conseil Régional > Conseil Régional > Conseil Régional de novembre 2015

Conseil Régional de novembre 2015

Ecrit le 16 décembre 2015

Conseil Régional,
commission permanente du 9 novembre 2015

 Entreprises

La Région accorde 3 520 € à l’entreprise OCRE ROUGE de Rougé (44 – Loire-Atlantique), spécialisée dans la décoration et le graphisme, pour la réalisation d’une étude stratégique et d’un diagnostic de l’organisation,dans le cadre du Fonds Régional d’Aide au Conseil (FRAC) – Artisanat et Commerce. [Ndlr, petit problème : nous n’avons pas trouvé cette entreprise !]

A Nozay, le garage de la Pierre Bleue (entreprise de mécanique et/ou de carrosserie) investit dans un débourbeur déshuileur, cuve double paroi et bac de rétention
pour 7 625,50 €. Le CR accorde 4 563 €

La Région accorde 23 442 € à la société MECA ATLANTIQUE à Noyal sur Bruz (44) pour le recrutement d’un V.I.E : volontaire international en entreprise, chargé de développer le marché vers le Canada.

 Mémoire

L’association « Amicale de Châteaubriant-Voves-Rouillé-Aincourt », a sollicité la Région pour la réhabilitation du site de la Sablière à Châteaubriant, afin d’accroître sa valorisation culturelle et touristique et pour permettre l’organisation de projets éducatifs. Dans un premier temps, cela concerne l’amélioration et la sécurisation du site, la modernisation du parcours historique et la restauration des 185 alvéoles au pied de la sculpture, contenant les terres des autres lieux d’internement et de résistance en France et en Europe. Une seconde phase relative à l’extension et la rénovation du musée à l’entrée du site interviendra plus tard.
La première tranche concerne l’aménagement paysager et la sécurisation du site pour 354 045 € TTC. La Région accorde une subvention de 10 000 €.

 Energie

Projet DERVAL AGRI’METHANE (lire aussi page 3184). Les procédures administratives ont été conduites à leur terme et le projet va rentrer dans une phase opérationnelle. L’ADEME a accordé au projet une subvention de 565 025 € en mars 2014. La Région accorde de son côté une subvention de 200 000 €

 Environnement

Le CR accorde 53 864,97 € pour deux sites ’’Natura 2000’’ :

  • - les marais de l’Erdre (2515 ha)
  • - les étangs de Vioreau et de la Provostière (281 ha).
  • Le plan ’’Natura 2000’’ concerne les zones humides d’importance internationale, abritant des habitats naturels et des espèces animales et/ou végétales rares ou menacées. Pour chaque zone il est défini un ’’document d’objectifs’’ portant sur la protection des espèces, les activités humaines, les facteurs extérieurs et précisant : qui fait quoi, et avec quels moyens financiers.

Par exemple, pour les étangs de Vioreau et la Provostière, il est prévu de veiller à :

  • - Végétaux amphibies des grèves et du Coléanthe délicat,
  • - Prairies de bas marais oligotrophe,
  • - Sites d’hivernage des Chauves-souris,
  • - Populations de Loutre,
  • - Végétaux aquatiques d’hydrophytes enracinées,

Les recommandations intéressent les pêcheurs, les chasseurs, les collectivités territoriales, la base de loisirs, les plaisanciers du centre nautique, les randonneurs, les offices de tourisme   et les structures d’hébergement. On peut lire ce document ici : http://urlz.fr/2P0D

 Education

Le Projet éducatif régional vise à élever le niveau de formation des jeunes et à promouvoir leur engagement citoyen. Il soutient à ce titre les projets des établissements scolaires : voyages à l’étranger, mieux comprendre les religions pour mieux vivre ensemble, éducation aux médias et à l’information, connaissance du territoire, éducation à la vie affective, à la relation amoureuse et à la sexualité, histoire et Mémoires (la Shoah, les guerres 1914-1918 / 1939-1945, les Traites et l’Esclavage), maîtrise de la langue orale (’’Donner de la voix pour trouver sa voie’’), parcours théâtraux, etc.

Mais aussi : Education à la santé (les parcours de prévention : nutrition, risques auditifs, gestes de premiers secours, mieux être), les phénomènes d’addiction (dro-gues, alcool, dopage), éducation vers un développement durable (sensibilisation à la protection de l’environnement et aux impacts économiques et sociaux des modes de consommation), parcours sportifs, etc.

Note de la Rédaction : La Mée a publié les décisions de la Commission Permanente du Conseil Régional quand elle a réussi à avoir des comptes-rendus suffisamment détaillés (ce qui n’a pas été souvent le cas). Cette réunion du 9 novembre 2015 était la dernière de la mandature de Jacques Auxiette. Christophe Clergeau n’a malheureusement pas été élu.


Ecrit le 16 décembre 2015

 Pour une éducation populaire

Rina Rajanoary, nouvelle présidente de la Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC), appelle à multiplier les rencontres   pour renforcer le sentiment d’appartenance à la société :

« Il faut soutenir d’urgence les mouvements d’éducation populaire. Nous avons un rôle crucial à jouer dans cette période. On ne peut pas se contenter de dire que le gouvernement va protéger, seul, toute une population, par diverses mesures sécuritaires. La meilleure façon de protéger les citoyens, c’est d’abord d’en faire des acteurs, de leur permettre de comprendre vraiment ce qui se passe. La meilleure manière de casser les peurs, c’est de favoriser concrètement la solidarité, de créer des espaces de rencontres   dans nos quartiers, dans nos villes » dit-elle.