Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Brèves de Philou > C’est pas écrit donc c’est faux

C’est pas écrit donc c’est faux

Ecrit le 13 janvier 2016

 C’est pas écrit, c’est donc faux

fl5 Interrogé par Ouest-France sur les problèmes à l’Orpac  , notre bon maire, la gueule enfarinée, répond en substance : Puisque la médecine du travail n’a pas fait état de harcèlement moral dans le motif du licenciement, il n’y a donc pas de harcèlement … Sauf que un médecin ne doit pas utiliser le terme de « harcèlement moral » car il s’agit d’un terme juridique. C’est aux prud’hommes, s’ils sont saisis, de déterminer la situation de harcèlement. Et perfidement il ajoute : « Une autre personne est effectivement en arrêt-maladie depuis quelques semaines mais certains ayant eu l’occasion de la croiser récemment, faisant ses courses, tout laisse à penser qu’elle devrait reprendre prochainement. ». D’un air de dire « quand on est vraiment malade on ne sort pas … » Monsieur ne sait sans doute pas que les salariés en arrêt de maladie ont des heures de sortie ? Mais à part ça, Mme la Marquise, tout va très bien … 

A Châteaubriant on a connu des entreprises où le harcèlement était érigé en méthode de gestion. Des salariés en étaient malades moralement et physiquement. Mais ce sont d’abord les employeurs pervers qu’il aurait fallu soigner !
fl5 En Allemagne, l’apprentissage immunise contre le risque de chômage et protège les jeunes dans l’ensemble de leur vie professionnelle. Ce pays qui compte trois fois plus d’apprentis qu’en France présente un taux de chômage des jeunes trois fois moindre (le plus faible d’Europe). « Les jeunes Allemands, pour qui l’apprentissage est une voie d’excellence valorisée par les familles et par les entreprises, ont peu de mal à intégrer le marché du travail et peuvent largement espérer évoluer dans leur carrière », assure B Martinot, spécialiste du travail et de la formation.
En revanche en France, « l’obsession du diplôme, l’hétérogénéité des parcours et la complexité des circuits relèguent, de fait, l’apprentissage au fond de la classe des filières de formation ». L’apprentissage y est depuis toujours davantage considéré comme un outil d’insertion des jeunes en échec scolaire. « L’apprentissage apparaît pour les entreprises comme un moyen pour elles de limiter leur coût du travail », estime B Martinot. Il est surtout pratiqué dans les très petites entreprises, dans des métiers relativement peu rémunérés, dont les perspectives professionnelles sont souvent médiocres et le plus souvent sans intention d’embauche à l’issue de la formation. Pas très sexy pour attirer les jeunes …

fl5 La Une de Charlie Hebdo représentant un dieu barbu armé d’une kalachnikov avec en titre : « Un an après l’assassin court toujours » a scandalisé certains. Preuve que tout le monde n’est pas Charlie et que certains refusent le droit à la caricature anti-religieuse et donc la liberté d’expression. La bêtise et l’ignorance courent toujours et il faut les combattre !
signé : Philou


Ecrit le 20 janvier 2016

 Il ne faut pas cacher la réalité

fl5 Après les agressions sexuelles survenues à Cologne, il a fallu plusieurs jours avant que l’information ne soit donnée. Elle a embarrassé la classe politique allemande car des migrants étaient mis en cause. Le malaise a aussi pris la communauté féministe, partagée entre le souci de dénoncer de tels actes et celui de ne pas stigmatiser les étrangers, et notamment les migrants. Je partage l’avis de C Pina, spécialiste des questions touchant à la laïcité, à l’égalité, au droit des femmes : « Il aurait été préférable de condamner explicitement ces exactions. D’indiquer que leurs auteurs seront sévèrement punis, quels qu’ils soient. On ne protégera les réfugiés qu’en acceptant qu’il puisse y avoir, chez eux comme chez nous, leur lot de voyous et de tordus. Le malheur qu’ils subissent ne les transforme pas automatiquement en innocent et en saint. S’il faut toujours prendre le temps de réagir à des informations confirmées, à trop attendre, à hésiter à réagir, on peut laisser le champ libre aux pires interprétations, produisant l’effet inverse de celui recherché. »

fl5 Elisabeth Badinter. a lancé récemment un plaidoyer pour la laïcité. « C’est affreux à dire, les événements de novembre ont donné au peuple français une espèce de retour à l’importance de la laïcité », analyse-t-elle avant d’appeler à ne pas craindre de la défendre quitte à déranger : « On ferme le bec de toute discussion sur l’islam en particulier ou d’autres religions avec la condamnation absolue que personne ne supporte : « Vous êtes raciste ou vous êtes islamophobe, taisez-vous ! » « Et c’est cela que les gens ne supportent plus : la peur, pour des gens de bonne foi, qu’on puisse penser que vous êtes raciste ou anti-musulman fait que vous vous taisez. C’est la meilleure arme qu’on pouvait trouver à l’égard des gens de bonne foi. »

fl5 P Gattaz, président du Medef, refait le coup du : « baissons le coût du travail, l’indemnisation du chômage, reculons l’âge de départ à la retraite, etc » et nous créerons un million d’emploi en 5 ans. En 2013, il promettait déjà un million d’emploi contre des réductions de charges. Le gouvernement a mis en place des mesures de baisse des charges sans que cela se traduise par des embauches, alors tes promesses tu sais où te les mettre …

fl5 Pour S Berlusconi, la chute de Kadhafi : « Ça n’a jamais été une révolution, mais bel et bien un complot européen ». Son instigateur ? « La France et son président d’alors, Nicolas Sarkozy ». L’objectif était prioritairement de détruire les équipements et infrastructures de la Libye, en plus de tuer Kadhafi. « Oui, Kadhafi était dictateur. mais il était le seul homme capable de maintenir l’unité de la Libye. Actuellement, nous observons tous dans ce pays le règne de l’anarchie, de la violence ainsi que la débauche de groupes extrémistes islamistes ». Et Sarkozy veut servir sévir encore !

signé : Philou


Ecrit le 27 janvier 2016

 Mises à l’index

fl5 Pour tenter de redresser sa popularité en chute libre, y compris dans son camp, N. Sarkozy a écrit un livre (sic) que personne ne lira hormis ses quelques amis et des journalistes pour en parler. Dans ce bouquin, il fait le bilan de son quinquennat et livre les erreurs qu’il a commises. Mais un livre n’y suffira pas, mon cher ! D’ailleurs, personne ne croit à son mea culpa ou n’a envie de le revoir à la tête de l’Etat. Comme dit un journal belge : « Il n’y a plus que Sarko pour croire en Sarko ». Et aucun regret sur le financement frauduleux de sa campagne électorale ni sur toutes les affaires judiciaires dans lesquelles il est cité : un oubli sans doute ?

fl5 Un chiropraticien de Pittsburgh, décédé récemment, a eu une dernière demande inhabituelle. Dans son avis de décès, Jeffrey Cohen, mort à l’âge de 70 ans, a exprimé une dernière volonté : « Au lieu de fleurs, s’il vous plaît ne votez pas pour Donald Trump ». Espérons que sa demande posthume soit exaucée !

fl5 En Turquie, F Akıncı, une économiste, a été condamnée à onze mois de prison ferme pour « insulte ». Cette femme a été reconnue coupable d’avoir fait un doigt d’honneur à Erdogan, premier ministre au moment des faits, lors d’une manifestation en mars 2014. Une lourde condamnation et une mise à l’index pour un doigt levé, quand on sait que dans des cas de viols avérés, des coupables se sont vu blanchis. Il faut croire que l’honneur d’un Erdogan, bafoué par un doigt dressé, est plus important que les atteintes à l’intégrité physique d’une femme...

fl5 Le fitness de l’extrême vous connaissez ? C’est une nouvelle tendance qui émerge : des ’’coachs’’ toujours plus exigeants vous font faire des exercices toujours plus intenses et porter des charges toujours plus lourdes, pour vous faire perdre du poids et vous remettre en forme. Il y en a qui payent pour se faire mal alors que d’autres ont le même résultat en allant bosser tous les jours à la chaîne ou dans le bâtiment et en plus ils sont payés ! Pas très bien c’est vrai, mais eux n’ont ni le besoin ni l’envie de faire du fitness à la fin de la semaine …

fl5 Au Qatar, « Blanche-Neige » fait scandale dans une école : à la suite d’une plainte émise par le père d’un écolier à la SEK International School, basé à Doha, le livre sur le conte de fées de Walt Disney a été retiré de l’établissement scolaire. Ce parent a affirmé que le livre contenait des illustrations et des phrases « indécentes », ainsi que des « insinuations sexuelles ». Il a été impossible d’établir quelles images avaient pu choquer, mais la couverture du livre montre une « Blanche-Neige » souriante, portée par le prince qui parvient à la ranimer grâce à un baiser après qu’elle eu mangé une pomme empoisonnée. Ah la pomme : un rappel du péché originel peut-être ? Ou il aurait fallu voiler Blanche-Neige ?
Philou