Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > Diverses communes > Petit-Auverné, voeux et Commune Nouvelle

Petit-Auverné, voeux et Commune Nouvelle

Ecrit en janvier 2015

 Petit-Auverné

Au Petit-Auverné, dans la salle municipale ornée de sculptures de Denis Thébaudeau, la maire, Michelle Cochet, a laissé la parole au Conseiller Général Jean Poulain (dont c’est le dernier mandat après 14 ans passés au Conseil Général) et lui a remis la médaille communale. Jean Poulain s’est réjoui des projets d’éoliennes à proximité du Petit Auverné ’’qui concourent à l’autonomie énergétique’’, de l’ouverture de la Résidence L’Etoile du Berger, du bon fonctionnement du RAP   (Relais Accueil Proximité) dans les locaux de la Bibliothèque, et de l’aménagement réalisé pour permettre aux personnes handicapées d’accéder à la mairie. Dans les circonstances actuelles, il a souhaité espoir et courage à tous. De son côté Mme Cochet n’a pas parlé des projets communaux ’’parce qu’ils n’ont pas été discutés au Conseil Municipal’’.

 Liberté d’expression …. ?

Bravo, tous les élus défendent désormais la liberté d’expression. Mais c’est dur, savez-vous, dur ! Surtout s’il se crée, dans une petite commune comme Le Petit-Auverné, un blog Alternative Alverne qui s’annonce ainsi :
« Deux mois ont passé depuis les élections municipales. Un mois plus un mois. 60 jours et tout est revenu à la « normale » ! Toujours la même lénifiante torpeur municipale. Toujours la même qualité de non-communication. Toujours cette morgue agressive et permanentée d’une gouvernance poutinesque.... ».

Eh bien ça n’a pas plu   à la municipalité en place ….


Ecrit le 27 janvier 2015

 Commune nouvelle

Le concept de ’’commune nouvelle’’ est issu de la loi du 16 décembre 2010 de réforme des collectivités territoriales. La loi pour « des communes fortes et vivantes » du 16 mars 2015, initiée par l’Association des Maires de France, offre des perspectives intéressantes aux communes qui souhaitent se regrouper, dans le cadre d’une démarche volontaire, pour aller au bout des logiques de mutualisation ou pour dépasser les fractures territoriales, tout en conservant des liens de proximité et l’identité des communes fondatrices. Le cadre souple offert par la loi permet aux élus de redéfinir eux-mêmes l’échelon communal dans sa dimension la plus adéquate pour régler les problématiques du quotidien des habitants et à un coût raisonnable pour la collectivité.

Seule la commune nouvelle dispose de la qualité de collectivité territoriale de plein exercice, avec des droits et obligations identiques à ceux d’une commune en termes de services publics, mais dont le fonctionnement et l’organisation sont adaptés à l’existence des communes déléguées. Elle bénéficie d’une fiscalité propre et de la clause de compétence générale. Les communes déléguées con-servent, quant à elles, des compétences en matière d’état civil, de gestion des équipements de proximité ou encore les relations avec les habitants.

Un projet de ’’commune nouvelle’’ est en cours avec La Meilleraye, Grand Auverné, Petit Auverné et Moisdon. Une réunion a eu lieu le 22 septembre 2015 avec la Sous-Préfète Mme Schaaf, et avec M. Aubry, de la Direction des Finances Publiques. Echéance : 1er janvier 2018. Un bureau d’études pourrait être missionné à cet effet, pour définir les grandes orientations concernant les écoles, les services techniques, l’accueil du public. Pour en savoir plus, voir ici 

« Je ne peux vous en dire plus » a déclaré Mme Cochet, maire du Petit-Auverné, aux voeux de janvier 2016. Dans cette commune les élus se plaignent de n’être pas informés. Pire, six élus sur 9 sont hostiles à ce regroupement et préféreraient se rapprocher d’autres communes. L’ambiance n’est pas terrible...