Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Texte seul |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > humour > Au cul d’la tonne, chronique en gallo > RESISTER, C’EST PARTIR

RESISTER, C’EST PARTIR

Ecrit le 3 février 2016

 RESISTER, C’EST PARTIR

Donc, ce qui éteu espéreu ou craint éteu arriveu : la mére Taubira a quitteu en vélo son rôle de Garde des Sots ; elle a euteu écraseu par le rouleau compresseur de la dreutisation de la France, du gouvernement et de l’élyseu ; on vouleut plusseu de prisons, plusseu de punition, plusseu de renvaïye dans leurs pays des fouteurs de troubles du bas de l’euchelle sociale. Au revoir, mère Taubira, mal absolu pour la dreute et l’extrême, porteuse des valeurs pour la gauwche et capable de les kauwzeu avec les poètes et les shomos marieux !

Les zécuries de la dreute éteut en piace pour étrilleu et présenteu leur poulain pour la course élysé-hein-ne ; la gauwche ne seut pas à qui se fieu et rêveu d’hein-ne primaire pour trouveu un ch’vauw à eutrilleu mais la mére Taubira vouleut pas yalleu et Hulot n’éteut pas asseu kHuloteu. Faut appeleu Uber qui triompheu partout et chanwteu la fin de la réglementation con-me celle de la fin de vie !

Les dreux de l’hon-me passeront teurjous après le bizeness avec les pays qu’aveut des sous et des polissieux véreux ; on va rafaleu, airbusseu, sneuceufeu avec l’Iran dénucleueu, l’Inde, la Chine, la Rabie saoudeu. Résisteu, c’éteut ben partir et sortir des pieuges qui nous enserreut.

« Il n’est de février si mauvais et si méchant
Qui ne nous donne huit jours de printemps »

Signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu ravigoreu


Ecrit le 10 février 2016

 Surprises et Murmures

A la primaire des amerloques, Trompe la mort s’éteu fait battre les cloches par un religieux de l’ancien testament et la Hila a pas ri d’ête deuvanceu par son compère socialisse qui tireut vers la gauwche ! Y a aussi le virus Zika par ci zika par là qui surpreneut le monde par sa vivaciteu à reuduire les têtes des bébés et à se reupandre sur la pianète. C’éteut le moustique tigre qui pondeut ses œufs dans l’iauw dormante et y en a, c’t’anw-neu

Cheu nous, la mére Taubira murmureut aux zoraïyes des jein-nes de pas s’endreutteu et d’avaïye un pays Tout bon qui ne sucepèteu pas tout le monde et surtout les ouveurieux et les chômous qui défendeu leur frichti ; ça murmureu partout et mon gouvernement s’enfermeut dans tous les pieuges : vla qui v’leut reuduire les allocations chômages. Y veut pas de primaire, à gauwche mais se murmureut la p’tite musique que la courbe du chômage alleut s’inverseu dans les mois qui veneut ; ça s’reut hein-ne belle surprise !

« Si février est chargé d’eau,
Le printemps n’en sera que plus beau »

signé : Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Écrit le 17 février 2016

 Ondes gravitationnelles

Pendanwt que nos granwds savanwts trouveu les ondes gravitationelles et vaïyeut deux trous naïyes se choqueu (falleut le faire ça : deux trous de rien qui se tapeut), mon Président feuzeut valseu Vals avec hein-ne nouvelle équipe de valsouses et de valsous et se choqueu mon Ayrault avec son plus cher ennemi et successou ; ça va gravitationneu grave mais j’aimeu ben mon Héros et je lui souhaiteu de ben travailleu à la paix du monde.

Deux auwtes trous naïyes éteu en train de se choqueu après mille ans de distance : monsieur Tout Bianwc de Rome et monsieu Tout Naïye de Moscou, granwd copain de Poutine et néanmoins Patriarche de toutes les Russies : vont-y ider à faire la paix à Damas ?

Cheu nous, on n’éteu pas sûr de faire la paix enteur les pour et les contre de Notre Dame des Landes piattes car le référent d’hommes annonçeu par mon Président va relançeu toutes les bagarres enteur les légitimiteux démocratiques : la légitimiteu élective (la majoriteu des élus du peuple éteut pour), la légitimiteu peutitionnaire (la course moderne sur le net) et la légitimiteu référendaire (quand ça dépendra du périmètre des cons cerneux) ; le feuilleton éteut pas fini et les ondes graves vont pas stationneu !

« Si féveurieu ne feuvrieuse pas,
Tout mois de l’anw peu ou prou le feura
 »

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu


Ecrit le 24 février 2016

 Ça ne s’arrangeu point !

De tous les couteux, on éteut dans hein-ne mauvaise passe car y en aveut qui saveut profiteut des faiblesses des auwts. Con-me l’Europe est diviseu sur tous les sujets, mon Poutine a rallumeu la guére freude et défieu l’Otan (que n’emporte pas le vent) en Turquie et en Syrie ; la Turquie choisisseut d’écraseu la Kurdie au lieu de Daèche. Camérond vouleut tout de l’Europe sans rien don-neu et la feuzeut chanwteu con-me un maître. Les populisses de l’ex-Est reufuzeut de laisseu entreu les reufugieux alors que la Grèce se feuzeut hospotteu. Le pape se leveu conteur Trompe la mort et la deumocratie ameuricaine...

Cheu nous, c’éteut le patronnat à la Gattaz qui profiteu de la fin de règne des socialisses et de leurs divisions pour détricoteu not’ Code du Travail ; il en vouleut toujours plus, lu aussi. Tandis que mon Sarko prometteut tout ce qu’il a pas voulu faire quand y pouveut et traineut tellement de casseroles que ses partizans trouveut que ça feuzeut hein-ne belle musique quand y se dépiasseut ; ça s’arrangeut pour person !

« Février, févriot,
Si tu gèles, ne gèles pas mes piots »

Le Herveu Deulouard de Conqu’reu