Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Châteaubriant > Associations > Rencontres > Rencontres et propositions

Rencontres et propositions

Écrit le 3 février 2016

L’association Rencontres   organise chaque semaine un accompagnement à la scolarité dans le cadre de la charte nationale de la Caisse d’Allocations Familiales
Il s’agit d’une action en trois volets :
– accompagner la scolarité
– lire et faire lire
– activités socio-linguistiques

De plus, si besoin est, Janice Roul, coordinatrice-animatrice, fait de l’alphabétisation : en ce moment trois personnes, qui ne sont jamais allées à l’école, demandent une aide.

 Accompagnement

L’aide aux devoirs se fait directement dans les locaux de l’école RG.Cadou : dix enfants de Cours Préparatoire et de Cours Élémentaire. Par ailleurs, dans le local de l’association, dix-huit enfants viennent de diverses écoles, Cours Préparatoire, Cours Élémentaire, Cours Moyen.

Janice

« Nous avons 11 accompagnateurs bénévoles, il nous en faudrait davantage car c’est mieux quand il y a : un enfant, un adulte (Nous cherchons des retraité-e-s). Les enfants que nous suivons ne sont pas des enfants en difficultés, ils n’ont pas de troubles de comportement. Ce sont seulement des enfants que les parents ne se sentent pas capables d’aider, par manque de temps, de compétences ou tout simplement de place, bref nous nous adressons à ceux qui ne bénéficient pas de conditions optimales de réussite scolaire ».

 Triple tâche

« La tâche qui nous est confiée est triple : faire le travail scolaire, aider l’enfant à s’exprimer, offrir des activités culturelles ».
– de septembre à décembre : aller à la médiathèque  , emprunter des livres, faire des ateliers de lecture et d’écriture.
– sortir du quartier, aller à la salle Renac  , ou au jardin pédagogique ou au festival Tissé Métisse à Nantes ou au Conservatoire  .
– un atelier avec le Théâtre Messidor à partir du livre ’’Les vilains petits’’ de Catherine Verlaguet, un bijou de réflexion sur l’enfance. Tout y est : la camaraderie et la cruauté, les jeux de pouvoir, les alliances temporaires ou durables, la complicité sincère et celle de façade…
– et toute une animation avec le conteur Jean-Pierre Mathias qui offrira un spectacle le 12 février à 16h – et proposera plus tard un stage de conte pour apprendre aux enfants à conter (s’inscrire au 02 40 81 16 50)

Cet accompagnement concerne aussi les collégiens (17 inscrits) qui sont particulièrement motivés... les veilles de contrôle et d’examen.

Bien sûr ceci représente une aide à la parentalité, grâce à des discussions après les
séances ou de manière informelle, des propositions de jeux, de livres pour accompagner les enfants au quotidien, une écoute aux questions et une orientation vers les professionnels.

 Lire et faire lire

Dans les établissements scolaires de Châteaubriant, la lecture à voix haute est un moyen de transmettre des références du patrimoine culturel. À travers la lecture-plaisir, les enfants acquièrent les bases du vocabulaire… et l’envie de feuilleter ce livre qui raconte de si belles histoires !

 Socio-linguistique

L’atelier socio-linguistique se réunit deux fois par semaine pour des séances de deux heures. Le succès a conduit à partager en trois groupes : débutants, perfectionnement, confirmés.

Irima, Asuman, Lalé, Khaled, Azet : ils viennent de Tchétchénie, Angleterre, Turquie, Ukraine, Roumanie, Algérie, Maroc, encadrés par Christine Talbourdeau, Brigitte Le Gall, Marthe Bauregard, Annick Cherfaoui.

Premier travail : éteindre le portable ! Et puis, selon les jours, différents exercices. Ce jour-là le groupe revoyait les jours de la semaine et les mois de l’année. Et la façon de se présenter : « Bonjour, je m’appelle…, j’ai 30 ans. J’ai deux enfants, je travaille à... ». Deux enfants ou douze enfants ? Pas facile de distinguer ces prononciations proches et différentes. De même pour quatre et quatorze !

Ce jour-là on discutait de l’école et de l’enseignement, des différentes sections de l’école maternelle, l’école primaire, le collège, le lycée. Comment ça fonctionne. Comment on dit. « Mon fils prépare le bacc, mon fils a été reçu au bacc, ma fille a décroché le bacc, ma fille a raté son bacc ». C’était aussi l’occasion de comparer les systèmes scolaires dans les différents pays.

La séance est très vivante, joyeuse, animée. Chacun-e s’essaie à bien prononcer.
Obligatoire. Le son oi n’est pas évident et ne parlons pas du u ! Une jeune femme, originaire d’Ukraine, orthophoniste dans son pays, explique comment faire le son u en plaçant correctement les lèvres, la langue et les dents ! Les animatrices font répéter les mots et les tournures de phrase, voire les intonations. Un bonjour joyeux à toute une assemblée n’a pas les mêmes intonations qu’un simple bonjour de politesse ennuyée…

 Le programme de l’hiver

8-9 février, 14-17 h au Conservatoire   : Beatmaking (c’est-à-dire : composition sur ordinateur, parlons français !). Ouvert aux amateurs de musique hip-hop et électro, découverte des logiciels Reason et AcidPro. Les participants seront amenés à choisir, découper, arranger des échantillons sonores, à composer des rythmiques et à jouer des instruments virtuels : violon, cuivres, synthétiseur.

11 février, 14-17 h au local (3 allée Messager) : Popottes et gâteaux secs, préparation d’un gigantissime goûter avec Maître Anne Lecointe   et ses recettes venues d’ailleurs

12 février, 16 h au local – Contes et merveilles avec Jean-Pierre Mathias.

15-16 et 18 février – 14-18h - au Conservatoire   : Percussions. Équipés de tambours Djembe, Dununba, Kenkeni, Repinique, Surdo, Kaixa, les participants découvriront la gestuelle, le rythme, la pulsation, le tempo avec le percussionniste Mathieu Saget.

8-19 février exposition au local (3 allée Messager) : entrelacs celtiques, œuvres de Gaétan Ferré. Les entrelacs sont une forme d’ornement fondée sur la répétition de motifs de courbes entrelacées, plus ou moins complexes, entrecroisées et enchevêtrées, évoquant les nœuds qu’on peut faire avec des cordes.

Plus tard : 2 mars (jeux à la ludothèque) et 16 mars (fabrication du pain bio et visite de la ferme de la Rousselière).
Renseignements : 02 40 81 16 50

 Co.thé.parents

Un groupe de parents invite, le dernier samedi du mois, de 9h30 à 12 h au local de l’association Rencontres   (3 allée Messager) : un accueil chaleureux, un espace de paroles libre, anonyme et gratuit. Et à l’avenir : des ateliers à thèmes, des conférences, des sorties avec les enfants.
Ludmilla (06 50 64 55 38) et Gaëlle (07 81 71 57 12) invitent avec ou sans les enfants, pour 10 min ou plusieurs heures, comme vous voulez !