Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Thèmes généraux > Politique générale > François Hollande > Chapeau ! Madame Taubira

Chapeau ! Madame Taubira

Ecrit le 3 février 2016

Tristesse, ce mardi 26 janvier 2016 en apprenant la démission de Christiane Taubira, « pour désaccord majeur » notamment au sujet du projet de « déchance ». La Droite applaudit, le Front National applaudit davantage encore. Cette démission est mauvais signe pour nous, un de plus.

 Une voix juste, Une voix utile à la gauche

(Communiqué de Michelle Meunier, sénatrice) : Christine Taubira vient de démissionner du gouvernement. Si je peux comprendre cette décision, elle n’en reste pas moins une mauvaise nouvelle pour la gauche, dans son ensemble. Je tiens simplement à la remercier pour son action à la tête du ministère de la justice, pour les combats qu’elle a menés et pour la défense des valeurs auxquelles je suis profondément attachée : égalité, justice, solidarité.

Comme parlementaire, j’ai eu l’occasion de travailler à ses côtés sur deux textes de lois concernant l’ouverture du mariage aux couples de même sexe et la protection de l’enfance. Je garde le souvenir d’une grande femme politique, fidèle à ses convictions, courageuse, tenace. Elle peut être fière du travail accompli. Au delà de son départ du gouvernement, je ne doute pas qu’elle continuera à faire entendre sa voix. Une voix juste. Une voix utile à la gauche.

 Son travail et son courage

(Communiqué de l’UDB) Pour cette femme de conviction, rester dans un gouvernement qui joue avec les idées de l’extrême-droite pour faire oublier son bilan économique avait dû devenir insupportable. L’UDB, qui s’est également opposée à la proposition inutile de l’extension de la déchéance de nationalité comprend parfaitement le choix de la ministre de la justice de ne pas la cautionner.

L’UDB remercie Christiane Taubira pour son travail et son courage. Nous nous souviendrons longtemps de sa détermination à faire aboutir l’ouverture du mariage aux couples de même sexe, mesure d’égalité et de bon sens qui avait dressé contre elle les conservatismes, et déchaîné un flot d’injures racistes à son égard, auquel elle avait répondu avec dignité.

Merci Madame Taubira. Nous aurions aimé que plus de ministres partagent vos convictions et votre constance. Nous espérons que le ministre qui vous succédera s’inspirera de celle qui l’a précédé et ne laissera pas instrumentaliser la justice à des fins politiciennes.

 Peau de chagrin

(Communiqué de Démocratie et Socialisme) : Suite à cette démission, l’assise du gouvernement se réduit comme peau de chagrin. Il est vrai que le gouvernement assume tous les jours un peu plus une orientation qui tourne résolument le dos à la gauche.

Déchéance, prolongation de l’état d’urgence, 35 heures, code du Travail… Le gouvernement cède à la droite et n’écoute plus le camp dont il est issu.

Les concessions du gouvernement ne désarment ni la droite ni le patronat. Bien au contraire ! Alors il est urgent de trouver une autre voie à gauche que celle suivie aujourd’hui. Toutes celles et tous ceux qui ne se résignent pas à voir la gauche éliminée dès le premier tour en 2017 doivent faire converger leurs efforts en vue d’une primaire pour désigner un seul candidat de gauche, sur la base d’une plateforme de gauche (qui serait le socle d’une majorité parlementaire de gauche) . Vite ! Le temps nous est compté 

[Ndlr : et nos espoirs s’envolent de plus en plus)

Ecouter Christiane Taubira à l’émission « On n’est pas couché »


Ecrit le 6 avril 2016

 Il n’est pas honteux de renoncer.

François Hollande a finalement renoncé à convoquer le Congrès qui, l’espérait-il, modifierait la Constitution pour acter la déchéance de nationalité pour les personnes soupçonnées de terrorisme. Et c’est tant mieux ! D’aucuns crient au recul, mais c’est plutôt un retour à la raison.

Pour Christiane Taubira, ainsi ’’se ferme la parenthèse d’un douloureux égarement’’—
« la Constitution va demeurer la résidence de nos valeurs, des principes qui régissent la République, des symboles qui nous font tenir ensemble, de nos droits et de nos libertés imprescriptibles, des règles qui s’imposent à chacun d’entre nous pour rendre possible la vie commune ».

Le gouvernement s’honorerait, maintenant, en renonçant à la loi El Khomri, et en renonçant à l’aérodrome Notre Dame des Landes.

Comment le débat sur la déchéance de nationalité s’est enlisé


NOTES:

D’accord sur le désaccord
Résister c’est partir
Le réquisitoire de Christiane Taubira