Accès rapide : Aller au contenu de l'article |  Aller au menu |  Liste complète des articles  |  Aide  |  Contact |
bandeau

Accueil > Intercommunalité et diverses communes > CCRN - Com Com de Nozay > CCRN - 2016-2017 > Un p’tit dèj … apprentissage

Un p’tit dèj … apprentissage

Ecrit le 9 mars 2016

Il y a toujours du monde aux petits-déjeuners ’’entreprises’’ de la Com’Com’   de Nozay (CCRN  ). Le thème du 26 février était : l’apprentissage. Un exposé très complet a été fait par Mme Petit, chargée de développement pour la Chambre des Métiers et de l’artisanat. « L’apprentissage, c’est l’avenir de l’entreprise et du pays » a-t-elle déclaré, montrant que c’est la possibilité de transmettre un savoir-faire (et peut-être un jour l’entreprise), de former des jeunes connaissant le métier, tout en bénéficiant d’un coup de pouce financier. Certes il y a des obligations administratives et la nécessité de former un tuteur. Il faut aussi souvent être pédagogue et patient car les jeunes de notre époque sont sans doute moins malléables que ceux d’autrefois.

Du côté du jeune, Mme Petit a insisté sur la lettre de motivation et le CV : bien indiqué les stages faits, les activités pratiquées et les passions. En étant toutefois prudent : un jeune qui affirmerait consacrer toutes ses soirées aux jeux vidéos sur ordinateur risque d’inquiéter son employeur potentiel surtout s’il sollicite un emploi de boulanger ! La ponctualité est aussi une qualité indispensable !

La formation en CFA (Centre de formation des apprentis) est obligatoire, les matières enseignées ont un lien avec le métier choisi. La formation peut être réduite à un an si le jeune a déjà un diplôme datant de moins de 5 ans. Sinon il faut 2 ans pour un C.A.P. et 3 ans pour un Bacc Pro. La formation peut être complétée par des « mentions complémentaires ».

Il y a des aides financières, d’une part pour l’apprenti (subvention de premier équipement, aide au déplacement), d’autre part pour l’employeur (prime régionale, exonération de charges sociales, crédit d’impôt).

Comment diffuser une offre d’apprentissage ? Le service emploi de la Com’Com’  , Pôle-Emploi, la mission Locale, les réseaux sociaux, etc. chaque structure se fera un plaisir d’aider à trouver des candidats intéressants. Avec près de 70% des apprentis qui trouvent un emploi durable à la fin de leur formation, l’apprentissage est un des chemins les plus sûrs pour trouver un emploi. Pourtant l’évolution de l’apprentissage est préoccupante : 426 000 jeunes, seulement, sont en formation par l’apprentissage. Ce nombre est en recul de 8% par rapport à 2013. Le gouvernement a fixé un objectif volontariste de 500 000 apprentis en 2017, ce qui nécessite la mobilisation collective en faveur de cette voie de formation qui a démontré son efficacité.

Samedi 19 mars

9-13 h Halle de Béré  

A Châteaubriant le 19 mars :
– des jobs d’été avec des employeurs prêts à recruter.
– 50 offres en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation,
– conseils et astuces pour le CV et la lettre de motivation,
– simulation d’entretiens de recrutement,
– infos sur BAFA, BAFD, service civique, volontariat, travail en Europe,

et un Speed-alternance, entretiens de 7 min, recrutement en direct avec les employeurs présents. Voir ici :